Voter ?

juste une question. pas forcément une question juste. pas forcément juste pour tout le monde. une question.

Ce matin, éberlué en écoutant les informations, vous avez surpris un reflet de votre visage dans un carreau de la fenêtre. Une question vous a gratouillé : comment se fait-il qu’il se trouve encore des habitants de votre pays pour accepter de se déplacer jusqu’à un isoloir ? Après tant de leçons, tant de trahisons, tant de corruptions, tant d'injustices, tant de révélations sur les véritables enjeux des puissants représentants du peuple, tant de désespérances, de colères, d’humiliations, tant d’articles et tant de livres, romans, essais, pamphlets prenant pour cible les mascarades électorales et leurs promoteurs en costumes, après Sartre, après Octave Mirbeau, après tant de guerres décidées en votre nom, tant de famines, tant de massacres organisés par vos élus, vous vous demandez vraiment ce qui peut bien pousser une femme ou un homme à croire encore et à participer, par le suffrage, à cet affligeant spectacle des courses au pouvoir. Est-ce par conviction ou par abdication ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.