Boucher Yohann
Abonné·e de Mediapart

16 Billets

0 Édition

Billet de blog 28 juin 2017

A quoi ressemble le bureau idéal pour votre entreprise ?

Nous passons plus de temps au bureau que chez nous alors le choix des locaux d’entreprise doit être fait minutieusement. Pensez coûts, durée, croissance, bien-être…

Boucher Yohann
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Si vos employés se sentent bien, leur productivité s’en ressentira !

En fonction de votre activité professionnelle, il faudra étudier votre lieu d’implantation. Facile d’accès (métro, bus), quartier commerçant ou concurrence de grandes enseignes, ces éléments sont à prendre en compte pour la future zone d’implantation. Le prix du loyer de votre bureau doit en outre se situer dans une fourchette de 5-10% du chiffre d’affaires de votre société.

Toute entreprise qui s’installe ou déménage doit penser à court et à moyen terme. Est-ce que la ville prévoit des projets d’aménagement en cours ? Quel impact sur le quartier où seront situés mes locaux professionnels ? Si vous êtes commerçant dans le textile, un quartier piéton sera plus approprié alors qu’un professionnel libéral (orthophoniste) cherchera des écoles à proximité de ses bureaux.

Dernier point : même si vous avez eu un coup de cœur pour un local professionnel, n’en oubliez pas le côté financier. Si vous démarrez votre activité, faites attention à ne pas vous endetter ! Prenez en compte le prix du fonds de commerce, minimisez vos frais de trésorerie…

L’activité professionnelle au cœur du futur bureau

A Paris ou en Province, trouver un local professionnel demande de prendre en compte de nombreux paramètres. Le choix de votre bureau va dépendre de votre activité (commerçant, artisan, libéral)…L’univers d’un dentiste et d’un agent immobilier n’a pas tellement de points communs !

Le quartier de votre futur bureau

Choisissez de préférence un quartier proche de vos rendez-vous professionnels, pour vos clients et vos fournisseurs. Cela vous permettra d’organiser des déjeuners professionnels plus facilement ou encore…d’être serein pour arriver à l’heure.

Deuxième point, si vous avez besoin de calme, ne vous implantez pas sur un boulevard !

Enfin, pensez équipe et bien-être. Vos employés apprécieront de pouvoir se restaurer à quelques pas de leur lieu de travail, d’organiser quelques afterwork (pots de départ, pots d’arrivée…). Un café proche des bureaux d’entreprise donne également un peu de réconfort quand les journées sont longues.

Pensez déco et aménagement du local professionnel

Définissez les caractéristiques de vos bureaux. La surface dépendra de vos effectifs, choisissez la configuration de vos espaces : open space, salle de réunion, bureaux fermés…

Les installations annexes doivent être également pensées comme le parking, le restaurant d’entreprise ou encore la climatisation.

Aidez-vous d’un simulateur de surfaces pour bien aménager vos bureaux.

La décoration doit également être étudiée, on choisira plutôt du bleu pour une banque, du clair pour un dentiste, du flashy pour une startup….C’est bien connu, les goûts et les couleurs ne se discutent pas !

Pour vos collaborateurs, il faudra réfléchir à leur confort. Le commercial souvent en déplacement n’aura pas grand usage d’une chaise de bureau, en revanche, pour un rédacteur à plein temps, ce sera primordiale.

L’éclairage doit être également pensé pour votre local professionnel. Si vous êtes commerçant, il faudra mettre en valeur vos produits avec une grande luminosité. En revanche, dans un cabinet comptable, une luminosité claire est toujours préférable à la lecture de dossiers souvent longue.

Si vous choisissez le coworking, vous aurez les mêmes questions et plus de choix. En effet, les coûts dans le concept des bureaux à partager sont réduits puisque partagés, ce qui laisse la possibilité de trouver plusieurs espaces qui conviendraient au mieux à votre entreprise. On retrouve de plus en plus d’espaces de coworking dans toutes les grandes villes de France.

Calculez votre budget pour vos futurs bureaux

Il faut prend en compte les frais ponctuels de location :

  • Les honoraires de commercialisation sont compris dans une fourchette de 15 à 30% du loyer annuel HT
  • Le dépôt de garantie correspondant à trois mois de loyer
  • Les frais de déménagement

Le loyer et les charges dépendent de vos locaux professionnels. Le loyer est calculé HT au m2 et en annuel. Les charges comprennent notamment l’électricité, l’eau, le chauffage, le ménage, internet, l’assurance. Le locataire doit en effet souscrire à une assurance pour ses bureaux afin de protéger ses biens et ses employés.

Une fois ces éléments pris en compte, déposez votre dossier de candidature. Vous devrez fournir notamment :

  • Un extrait Kbis
  • Une copie des statuts de la société
  • Un R.I.B
  • Les trois derniers bilans et comptes de résultat de l’entreprise
  • Un descriptif de la société

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexuelles
À LREM, des carences systématiques
Darmanin, Hulot, Abad : depuis 2017, le parti d’Emmanuel Macron a ignoré les accusations de violences sexuelles visant des personnalités de la majorité. Plusieurs cas à l’Assemblée l’ont illustré ces dernières années, notamment au groupe, un temps présidé par Gilles Le Gendre. 
par Lénaïg Bredoux, Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal
Total persiste et signe pour le chaos climatique
Dans une salle presque vide à la suite du blocage de son accès par des activistes climatiques, l’assemblée générale de Total a massivement voté ce 25 mai pour un pseudo-plan « climat » qui poursuit les projets d’expansion pétro-gazière de la multinationale.
par Mickaël Correia
Journal
Fusillades dans les écoles : le cauchemar américain
Une nouvelle fusillade dans une école élémentaire a provoqué la mort d’au moins 19 enfants et deux enseignants. L’auteur, âgé de 18 ans, venait d’acheter deux armes à feu de type militaire. Le président Joe Biden a appelé à l’action face au lobby de l’industrie des armes. Mais, à quelque mois des élections de mi-mandat, les républicains s’opposent à toute réforme. 
par François Bougon et Donatien Huet
Journal — France
Le candidat Gérald Dahan sait aussi imiter les arnaqueurs
Candidat Nupes aux législatives en Charente-Maritime, l’humoriste a été condamné en 2019 par les prud’hommes à verser plus de 27 000 euros à un groupe de musiciens, selon les informations de Mediapart. D’autres artistes et partenaires lui réclament, sans succès et depuis plusieurs années, le remboursement de dettes.
par Sarah Brethes et Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
Violences faites aux femmes : une violence politique
Les révélations de Mediapart relatives au signalement pour violences sexuelles dont fait l'objet Damien Abad reflètent, une fois de plus, le fossé existant entre les actes et les discours en matière de combat contre les violences sexuelles dont les femmes sont victimes, pourtant érigé « grande cause nationale » par Emmanuel Macron lors du quinquennat précédent.
par collectif Chronik
Billet de blog
Amber Heard et le remake du mythe de la Méduse
Depuis son ouverture le 11 avril 2022 devant le Tribunal du Comté de Fairfax en Virginie (USA), la bataille judiciaire longue et mouvementée qui oppose Amber Heard et Johnny Depp divise l'opinion et questionne notre société sur les notions fondamentales de genre. La fin des débats est proche.
par Préparez-vous pour la bagarre
Billet de blog
Portrait du ministre en homme fort (ou pas)
Le nom de Damien Abad m'était familier, probablement parce que j'avais suivi de près la campagne présidentielle de 2017. Je n'ai pas été surprise en voyant sa photo dans la presse, j'ai reconnu son cou massif, ses épaules carrées et ses lunettes. À part ça, je ne voyais pas trop qui il était, quelles étaient ses « domaines de compétences » ou ses positions politiques.
par Naruna Kaplan de Macedo
Billet de blog
En finir avec la culture du viol dans nos médias
[Rediffusion] La culture du viol est omniprésente dans notre société et les médias n'y font pas exception. Ses mécanismes sont perceptibles dans de nombreux domaines et discours, Déconstruisons Tou(rs) relève leur utilisation dans la presse de masse, dans la Nouvelle République, et s'indigne de voir que, depuis près de 10 ans, ce journal utilise et « glamourise » les violences sexistes et sexuelles pour vendre.
par Déconstruisons Tours