Un article de mon neveu que je voulais partager

Je l'aime mon voisin, alors quand il me demande si je vais supporter l'équipe d'Algérie vendredi, je lui dis «Evidemment, c'est la nôtre nan ?» Et là, il me répond : ‹«Ne casse pas tout après»...

Je l'aime mon voisin, alors quand il me demande si je vais supporter l'équipe d'Algérie vendredi, je lui dis "Evidemment, c'est la nôtre nan ?"

Et là, il me répond : "Ne casse pas tout après"...

Je l'aime mon voisin, je sais que c'est de l'humour, qu'il n'a pas été touché par les petits sujets sur quelques "bons" médias. Et puis il est fils de pied noir d'Algérie et ensemble nous faisons régulièrement de l'archéologie gustative en essayant de reproduire "nos madeleines de Proust à l'algérienne", ces gâteaux de miel que réalisaient nos grands mères. (Elles étaient fortes). Et il est très très fort !

Alors, oui, je vais supporter l'équipe Algérienne vendredi soir et pour cause, elle NOUS ressemble (et prépare tes drapeaux) !

Elle est composée de 14 bi-nationnaux dont son entraineur, 14 mecs qui portent une double nationnalité. Quand ils jouent, c'est un peu plus qu'un peu la France qui joue. Et les autres, tous les autres sont aussi des nôtres. (et ceux du Sénégal aussi quand même)

"Oui mais... ils cassent tout !"
Evidemment, si tu ne sais pas faire la part entre une bande de connards casseurs de petits commerces, et la joie festive, réelle, sincère de tous les français d'origine algérienne, de nationalité française, bi-nationaux, et même maghrébin pro Maroc ou Tunisie ou de français(e) marié(e) ou en couple avec un(e) algérien(ne)... mais aussi des français sans attache avec la Méditerranée mais qui aime cette équipe depuis ce merveilleux match de la coupe du Monde "Algérie-Allemagne" (Rrrrr...) que veux tu que je te réponde ?

"Oui mais... ils tuent !"
Précisons ici que le chauffard qui a tué cette pauvre mère de famille et son enfant en en blessant un second n'était pas un supporter de l'équipe d'Algérie, mais un chauffard. Un chauffard, c'est cette race de mecs et de filles, de tout âge, mais souvent jeune, de tout horizon social, de toutes les cultures, religion, nationalité, et qui n'hésitent pas à jouer avec sa vie et celle des autres après une soirée en boîte, un dîner entre amis, un anniversaire, ou le moindre moment festif qui se déroule à proximité. 
Il ne viendrait pas à l'idée des autres convives de ces moments festifs, de penser qu'ils sont comptables de ces connards de chauffards ? Nan ! Il était là, oui, autour d'eux, c'est vrai, fêtant un nouvel an, fêtant un bac, fêtant une simple fin de semaine... et il a tué. Mais sans aucun lien avec les contextes et la joie partagée juste avant ce deuil.
Un chauffard, ça prend la route et des vies avec inconscience, toujours, et ça n'a besoin que d'un "contexte" pour jouer au con. Ca n'est supporter de rien du tout.

Voilà...
Alors tous, je vous invite aussi à supporter l'équipe d'Algérie (ou du Sénégal, pour les mêmes raisons), je vous invite à sortir des drapeaux bleu-blanc-rouge, du bon BBR à pavoiser, à crier à chanter avec le drapeau de votre choix (made in China), parce que vendredi soir, une équipe bien française de chez nous, va défendre les couleurs d'un pays ami, que dis-je, un pays famille, qui n'a plus de président, plus de parti unique, mais un pays et ses jeunesses d'ici et de là bas, qui rêvent d'un avenir hors de la mafia militaire ou des stéréotype à la con (et qui jusqu'ici, de l'autre côté de la mer, ont manifesté en paix avec dignité sans casse).

Thya Aljazayir ! Vive ma France !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.