Kdoc
Professeur-documentaliste
Abonné·e de Mediapart

6 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 mars 2013

Les Indiens du Brésil

Kdoc
Professeur-documentaliste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Au terme d'un demi-millénaire de domination, de stigmatisation et, dans le meilleur des cas, d'infantilisation ; les Amérindiens ont retrouvé leur fierté et reconquis un certain nombre de leurs droits confisqués à l'occasion de la colonisation. Dont le droit à la terre. On parle dés lors de renaissances indiennes. C'est un phénomène généralisable à toute l'Amérique, du Nord au Sud.


Selon l'IBGE (=l'INSEE) la population des Indiens du Bresil est passée de 294 000 personnes en 1991 à 734 000 en l'an 2000, soit une augmentation de 150 % en 10 ans ! A noter que la FUNAI ( Fondation Nationale des Indiens), au nom de normes statistiques que je ne connais pas, estime quant à elle la population amérindienne à un peu moins de 450 000 individus en 2000.).

Quelque soit le chiffre retenu, la population amérindienne du Brésil ne représente même pas 1 % de la population totale. Pour mémoire, en 1500, lorsque Pedro Álvares Cabral débarqua au Brésil, 6 à 9 millions d'indigènes occupaient le territoire actuel du Brésil.

Le repeuplement des communautés amérindiennes n'est pas le seul produit d'une forte natalité, tout de même 3 fois et demi plus importante chez les Amérindiens que pour le reste de la population brésilienne. Des facteurs culturels rentrent également en jeu et notamment la constance avec laquelle de plus en plus de Brésiliens se revendiquent comme étant membre d'une communauté amérindienne. Le baby-boom des Indiens du Bresil est ainsi inextricablement lié à une forte dynamique identitaire.


On dénombre désormais 227 groupes d' Amérindiens (+ 46 groupes isolés, sans contacts avec les blancs) qui pratiquent 180 langues. Ils sont répartis sur environ 600 territoires (2005) dont la surface cumulée dépasse allègrement le million de kilomètres carrés, soit un peu moins de 15 % du territoire national (dont environ 25 % de la forêt amazonienne brésilienne).

A noter que sur les 227 groupes d'Indiens du Bresil, 12 ethnies comptent entre 5 et 40 membres.

Les conditions politiques de ce renouveau sont imputables à la Constitution de 1988, qui marque le retour à la démocratie de la société brésilienne. Pour la première fois, les amérindiens acquièrent les mêmes droits que les autres citoyens brésiliens. En outre, leurs prétentions territoriales sont prises en compte. La FUNAI hérite de la double mission de cadastrer les terres revendiquées et de protéger les populations amérindiennes.

Petit à petit, les Indiens du Bresil, dont on pensait la situation encore plus critique qu'elle ne l'était (au point que dans les années 1970 leur extinction massive était « programmée » vers 2010), sortent des bois dans lesquels ils avaient trouvé refuge et commencent à jouer le jeu de la démocratie.

Suite de l'article : http://www.brasilpassion.com/indiens-du-bresil.html

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Nouvelle-Calédonie: débats autour du colonialisme français

À la Une de Mediapart

Journal — France
Des militants à l’assaut de l’oppression « validiste »
Ils et elles se battent contre les clichés sur le handicap, pour la fermeture des institutions spécialisées et pour démontrer que, loin de la charité et du médical, le handicap est une question politique. Rencontre avec ces nouvelles militantes et militants, très actifs sur les réseaux sociaux.
par Caroline Boudet
Journal — France
Une peine de prison aménageable est requise contre François Fillon
Cinq ans de prison dont quatre avec sursis, la partie ferme étant « aménagée sous le régime de la détention à domicile », ainsi que 375 000 euros d’amende et dix ans d’inéligibilité ont été requis lundi 29 novembre contre François Fillon à la cour d’appel de Paris.
par Michel Deléan
Journal — France
Au tribunal, la FFF est accusée de discriminer des femmes
Neuf femmes accusent la Fédération française de football de les avoir licenciées en raison de leur sexe ou de leur orientation sexuelle. Mediapart a recueilli de nombreux témoignages mettant en cause le management de la FFF. Son président Noël Le Graët jure qu’il « n’y a pas d’atmosphère sexiste à la FFF ».
par Lénaïg Bredoux, Ilyes Ramdani et Antton Rouget
Journal — France
« La droite républicaine a oublié qu’elle pouvait porter des combats sociaux »
« À l’air libre » reçoit Aurélien Pradié, député du Lot et secrétaire général du parti Les Républicains, pour parler de la primaire. Un scrutin où les candidats et l’unique candidate rivalisent de propositions pour marquer leur territoire entre Emmanuel Macron et l’extrême droite.
par à l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Militer pour survivre
Quand Metoo à commencé j’étais déjà féministe, parce qu’on m’a expliqué en grandissant que les gens étaient tous égaux, et que le sexisme c’était pas gentil. Ce qu’on ne m’avait pas expliqué c’est à quel point le sexisme est partout, en nous, autour de nous. Comment il forge la moindre de nos pensées. Comment toute la société est régie par des rapports de forces, des privilèges, des oppressions, des classes sociales.
par blaise.c
Billet de blog
Faire militance ou faire communauté ?
Plus j'évolue dans le milieu du militantisme virtuel et de terrain, plus il en ressort une chose : l’impression d’impuissance, l’épuisement face à un éternel retour. Il survient une crise, on la dénonce à coups de critiques et d’indignation sur les réseaux, parfois on se mobilise, on tente tant bien que mal d’aider de manière concrète.
par Douce DIBONDO
Billet de blog
Un jour dans ma vie militante : l’Etat réprime impunément des familles à la rue
[Rediffusion] Jeudi 28 octobre, soutenues par Utopia 56, plus de 200 personnes exilées à la rue réclamant l’accès à un hébergement pour passer l’hiver au chaud ont été froidement réprimées. L’Etat via son organe répressif policier est en roue libre. Bénévole au sein de l’association, j’ai été témoin direct de scènes très alarmantes. Il y a urgence. Voici le témoignage détaillé de cette journée.
par Emile Rabreau
Billet de blog
Penser la gauche : l'ubérisation des militant·e·s
Les mouvements politiques portent l’ambition de réenchanter la politique. Pour les premier·e·s concerné·e·s, les militant·e·s, l’affaire est moins évidente. S’ils/elles fournissent une main d’oeuvre indispensable au travail de terrain, la désorganisation organisée par les cadres politiques tendent à une véritable ubérisation de leurs pratiques.
par Nicolas Séné