CES ARIÉGEOIS QUI ONT FAIT L’HISTOIRE

Dans "Ces Ariégeois qui ont fait l’Histoire" — la grande Histoire, donc — vous irez de surprise en saisissement...

ces-ariegeois-qui-ont-fait-l-histoire

Le tout dernier livre en date de Georges-Patrick Gleize nous rappelle que cet auteur, célèbre comme romancier, est aussi un historien de formation et, à en juger par l'ouvrage que nous allons évoquer maintenant, un historien de cœur.

 "Ces Ariégeois qui ont fait l'Histoire", publié par Le Papillon Rouge Éditeur, compile cinquante histoires de vie, choisies pour leur portée historique, tout à la fois mondiale, nationale, régionale et strictement locale.

 Soulignons d'emblée combien ces textes sont une démonstration de ce que la bonne érudition recèle d'instructif et de distrayant, voire dans le cas de Georges-Patrick Gleize, de littéraire. Il faut à la composition d'un tel ouvrage une solide documentation comme matière de base, puis un regard critique sur les hommes et les événements, le tout conforté par une culture et une vue d'ensemble suffisamment large pour être distinctive de l'essentiel historique. Ces trois conditions sont ici, bien sûr, pleinement réunies.

 Ce département de l'Ariège, qui a perdu près de la moitié de ses habitants en un siècle et demi fut, au 19e siècle et avant, le berceau natal de personnages éminents et hauts en couleur. Ceux-ci nous interpellent par leur force morale, leur énergie et leur détermination. Pourtant, tout en ayant accompli de hauts-faits, ils sombreraient presque tous dans l'oubli sans un auteur comme Gleize pour les remettre sur le devant de la scène.

 Il serait tentant de vouloir dégager une typologie ariégeoise de ces femmes et hommes dont l’auteur, avec style et science, brosse pour ses lecteurs de mémorables portraits. Mieux vaut s'en abstenir et reconnaître que l'identité réside davantage dans la diversité culturelle qu’au bout d’un fil conducteur sociologique ou géographique.

 Ici, point de passage en revue de ces cinquante personnages à l’âme bien trempée, pour la plupart. Le lecteur peut les découvrir dès à présent sous la plume alerte de Georges-Patrick Gleize, dont l’ouvrage se trouve déjà dans toutes les bonnes librairies.

 Cette Ariège est un ‘monde plein’, en effet… Plein de tout. Plein de sommets, plein d’espaces, de patrimoines, de valeurs morales, de destins insolites et de personnalités typées jusqu’au bout des ongles, tranchées et parfois même tranchantes.

 Dans Ces Ariégeois qui ont fait l’Histoire  — la grande Histoire, donc — vous irez de surprise en saisissement. Ce pays admirable de détermination est celui des nombreux oubliés de Clio, muse de l’Histoire, comme le souligne à raison l’auteur.

Certes, nous identifions encore l’origine ariégeoise du philosophe Pierre Bayle, du comte de Foix Gaston Fébus ou du compositeur Gabriel Fauré. Mais qu’en est-il des autres personnages que l’on pourrait maintenant qualifier d’aussi inconnus qu’exceptionnels ? Quid de Pauline Fourès, amante de Napoléon, de Pierre Soulé devenu sénateur de Louisiane ou encore de cet homme en or nommé Paul Laffont, qui fut Ministre des PTT et martyr de la Résistance, et dont la terrible fin suscite encore, à la seule lecture, vive colère et durable indignation ?

Ce beau livre, illustré de nombreuses gravures et photos d’époque, est celui de l’aventure humaine dans ses multiples tonalités, comme toujours entre l’obscur et l’éblouissante lumière. Ces cinquante captivantes rencontres devraient susciter intérêt et gratitude à l’égard de l’auteur et de son éditeur, chez tous ceux qui ont à cœur de raviver autant que possible l’esprit de leurs prédécesseurs les plus marquants en ce monde.

Pierre-Jean Brassac

Ces Ariégeois qui ont fait l’Histoire, Georges-Patrick Gleize, Le Papillon Rouge Éditeur, 264 pages, 19,90 €

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.