Brassac
auteur, traducteur, journaliste, producteur
Abonné·e de Mediapart

39 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 oct. 2021

Brassac
auteur, traducteur, journaliste, producteur
Abonné·e de Mediapart

MILLE ANS PLUS LOIN, par Nicole Chappe.

Nicole Chappe répond mille ans après à Sei Shônagon, dame de compagnie à la cour de l’empereur du Japon.

Brassac
auteur, traducteur, journaliste, producteur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Mille ans plus loin

par Nicole Chappe

 Avec son recueil intitulé Mille ans plus loin, Nicole Chappe nous met, avec beaucoup d’esprit, face à l’inexorable quotidienneté que nous subissons tous à des degrés et sous des formes variables. Elle pique notre curiosité quand nous découvrons que son livre constitue une réponse, à mille ans de distance, à Sei Shônagon. Cette dame de compagnie à la cour de l’empereur du Japon, rédigea jadis ses fameuses Notes de chevet. Celles-ci forment une représentation du monde où elle vécut et qui, pour être éloigné « dans le temps et dans l’espace, » ainsi que le souligne Nicole Chappe, n’en est pas moins une sorte de miroir du nôtre.

Cet ouvrage, étonnant à plus d’un titre, propose une éloquente mise en relief des émotions humaines que suscite la vie en société. Un inventaire fouillé des affects, pourrait-on dire : un nuancier des sentiments, entre l’amour et la détestation des heures et des jours. On trouvera là nombre d’éléments et de notions d’une philosophie de la vie quotidienne. Le lecteur passe ainsi en revue les petits moyens d’être heureux au fil d’une stimulante réflexion sur la vie de tous les jours et notre attitude face à elle.

Nicole Chappe a structuré ses propres Notes en quatre chapitres ; elle les a ordonnés selon ce qu’elle nomme des choses : Choses les plus belles du monde, Choses élégantes, Choses qui inspirent confiance, Choses qui rendent heureux, Choses vénérables et précieuses. Ce faisant, elle n’omet pas d’en indiquer le pourquoi. Pourquoi celles-ci sont tour à tour belles, élégantes ou vénérables et précieuses.

 La lecture de ces lignes fait penser au gai savoir du livre d’Adèle van Reeth, La vie ordinaire (Gallimard, 2020). La philosophe y établit avec le quotidien un pacte de non-agression. Elle observe que les problèmes n’y sont jamais graves. À la suite de Montaigne, elle nous parle d’épines domestiques qu’elle juge fourbes car imprévisibles, continuelles et inévitables.

 Un premier chapitre d’Impressions positives, de la page 11 à la page 35, et un deuxième de la page 39 à la page 72, dédié aux Impressions négatives. Viennent ensuite un troisième chapitre consacré aux Impressions de naturel (p. 77 à 100), puis un dernier jusqu’à la page 129, qui traite des Impressions d’artificiel.

 Une morale au sens le plus positif du terme y est amplement déployée au fil des appréciations que porte l’auteure sur ses expériences vécues et ce qu’elle imagine. Des successions volontairement insolites énumèrent des choses que les gens ignorent le plus fréquemment, telles que « la misère du monde » et « l’orthographe de plus en plus ».

Le texte ne repose pas uniquement sur des assertions, ni des constats, il comporte aussi des impressions et des questions, comme « serions-nous incohérents quand nous donnons de l’argent pour des causes lointaines alors que nous ignorons notre voisin qui se trouve dans la misère ? »

 L’auteure ne craint pas de se dévoiler. De page en page elle se révèle à travers le sens, l’orientation et le bien-fondé de ses réactions. On appréciera sa délicatesse, sa discrétion et la limpidité de ses conclusions.

 À la suite de Nicole Chappe, le lecteur sera saisi d’effroi par la rubrique « Choses excessivement effrayantes ». S’il n’y avait que ce renard dans le poulailler…

 Grâce à ce recueil de pensées, chacun sait maintenant quoi offrir à l’auteure : des fleurs peut-être, mais avec plus de chance de plaire, des produits issus de la fève de cacao. Ne dit-elle pas, sous la rubrique ‘Choses déplaisantes’ que lorsqu’elle s’apprête à manger du chocolat et qu’il n’en reste plus, [elle est] soudain de fort méchante humeur.

Évitons cela et rangeons son remarquable ouvrage, ce Mille ans plus loin, parmi les choses excessivement plaisantes.

Pierre-Jean Brassac

Nicole Chappe, Mille ans plus loin. 5 Sens éditions, Genève, 2017, 129 pp.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Lula se présente en apaiseur des années Bolsonaro
Dimanche 2 octobre, les Brésiliens choisissent entre Jair Bolsonaro et Lula da Silva. Après un mandat marqué par les violences et une politique favorable aux plus riches, l'ancien chef d’état affirme vouloir réconcilier le pays. Avec l’espoir de l’emporter dès le premier tour.
par François Bougon
Journal — Santé
En ville, à la mer et à la montagne : là où se trouvent les oasis médicaux
Cause sans cesse perdue, la lutte contre les déserts médicaux masque une autre réalité : les médecins libéraux s’installent toujours plus nombreux comme spécialistes dans quelques zones privilégiées. Ils sont aussi toujours plus nombreux à pratiquer des dépassements d’honoraires.
par Caroline Coq-Chodorge et Donatien Huet
Journal — France
Télémédecine : derrière « Sauv Life », le business contestable d’un médecin de l’AP-HP
Pour désengorger les urgences, le ministre de la santé pousse les « unités mobiles de télémédecine », officiellement opérées par une association, Sauv Life, qui envoie, via le 15, des infirmiers dotés de mallettes de télémédecine au chevet des patients. En coulisses, cette expérimentation soulève des questions sur le niveau du service rendu, le coût et les procédures de commande publique. Contre-enquête sur un chouchou des médias.
par Stéphanie Fontaine
Journal — Terrorisme
Une section informatique aveugle à ses propres alertes
Dans les deux années précédant la tuerie à la préfecture de police, les alertes se sont multipliées au sein de la « S21 », la section où travaillait Mickaël Harpon. Sans jamais que cela ne porte à conséquence pour le futur terroriste.
par Matthieu Suc

La sélection du Club

Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho
Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff
Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon
Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol