L'écotourisme : Les enjeux du tourisme responsable

Le monde prend de plus en plus conscience des problématiques environnementales créées par nos activités. L'écotourisme est un grand pas vers le respect et la préservation de notre planète. Comment voyager de manière écoresponsable ? Il existe de nombreux moyens et gestes possible pour cela ! L'écotourisme est une solution qui rencontre un franc succès. Nous ferons un focus sur la mobilité verte.

Le tourisme écologique

Parlons voyage, parlons tourisme. Le tourisme est un secteur clé de l'économie française. En effet, ce marché représente en 2017 presque 10% du PIB français.

Quel est l'impact du tourisme sur l'écologie ?

Le tourisme émet les mêmes pollutions que n’importe qu’elle autre industrie : pollution de l’air, de l’eau, bruit, déchets solides et liquides, produits pétroliers et résidus chimiques…

De plus, le tourisme représente 60% du trafic aérien, soit une source majeure des Gaz à Effet de Serre. Nous pouvons ajouter à cela le fait que le tourisme menace parfois la biodiversité et favorise la surconsommation des ressources naturelles. Bref, vous le comprenez, la tourisme à un impact très défavorable sur notre jolie planète. Nous nous devons donc de palier à cela.

L'écotourisme c'est quoi ?

L'écotourisme est défini en 1992 par la Société internationale d’écotourisme comme "une forme de voyage responsable dans les espaces naturels qui contribue à la protection de l’environnement et au bien-être des populations locales." Il est fondé principalement sur la préservation de la nature. Il s'agit essentiellement de minimiser son impact environnemental, lors de son séjour, en choisissant de façon intelligente son lieu de vacances et ses moyens de transport.

L'écotourisme fait partie des branches de l'écotourisme suite à la décision de l'organisation mondiale du tourisme. l’écotourisme tend à minimiser l'impact sur l'environnement pour le préserver à long terme.

Une part de l'écotourisme se fait donc à travers le choix de ses moyens transport et à travers une mobilité verte.

La mobilité verte

Adopté une mobilité verte est donc primordiale pour voyager de manière responsable. Mais qu'est-ce que c'est la mobilité verte ?

La mobilité verte est un type de déplacement qui respecte l’environnement en étant peu ou non polluant, qui optimise les déplacements et qui s’incorpore dans un état d’état d’esprit visant à préserver la planète. On utilise aussi le terme ecomobilité. Cette politique fait suite aux crises de réchauffement climatique. En effet, ces événements ont permis une prise de conscience collective qui a mené à un développement durable de plus en plus poussé.

Aujourd'hui, cette ecomobilité passe par la mise en place de projet d’aménagement en milieu urbain afin d’optimiser les bonnes pratiques éco-responsables. Nous le voyons notamment via les alternatives aux transports polluants qui voient le jour, les unes après les autres pour plus de mobilité et moins de répercussions pour la planète ! Nous avons par exemple l'apparition des trottinettes électriques, l'installation complète du covoiturage ...etc

L'intermodalité est aussi un des moteurs de la mobilité verte. Comment ? Nous allons le voir !

L'intermodalité moteur de mobilité verte

L'intermodalité est au service du transport écoresponsable, c'est tout simplement l'utilisation de différents moyens de transports au sein du même trajet. À ne pas confondre avec la multimodalité qui est la possibilité d'utiliser différents moyens de transport pour le même trajet. L'intermodalité est très intéressante car elle offre de nombreuses possibilité. En effet, pour un trajet de Paris à votre station de ski par exemple, vous pourrez vous rendre directement à la station de ski en prenant un train suivi d'une navette. De plus, l'intermodalité est parfois plus économique. C'est surement la meilleure manière de trouver le trajet optimal en terme de prix/temps. La mobilité durable est d’autant plus un enjeu de demain !

Comment l'intermodalité profite à la mobilité verte ?

Bonne question ! L'intermodalité encourage à se tourner vers les moyens de transports moins polluant. Le fait de proposer des prix imbattable et des temps de trajets ultra concurrentiel aide à laisser tomber la voiture tant polluante. De plus le transport ferroviaire est un des moyens de transport les plus responsable et continu de se développer dans cette optique. Alors pour résumer l'intermodalité permet de voyager de façon optimale en terme de relation prix/temps mais aussi de manière ecoresponsable !

Alors ? Vous êtes séduit par l'idée ? Sachez que certaines plateforme de voyage le propose déjà. Dont le pionnier dans ce domaine, Tictactrip.

Ce site est une plateforme française multimodale qui permet de comparer et combiner bus, trains et covoiturage. Comme nous l'avons dit plus tôt, ce comparateur est le pionnier dans l'intermodalité. En effet, Hugo et Simon, les fondateurs de la plateforme adorent voyager et ont été confronté à la problématique du trajet optimal. Ils ont donc fait le choix de faciliter la tâche aux globe-trotteurs en proposant la comparaison et la combinaison sur cette plateforme.

Désormais si vous souhaitez faire un trajet Lyon Marseille ou Paris - La Clusaz pour une semaine au ski, vous pouvez réserver votre trajet. Grâce à l'intermodalité, le site permet à ses usagers de se rendre dans des endroits précis facilement (ex: station de ski) ou de combiner bus et trains pour un trajet moins cher ou moins long. Vous pouvez également évaluer votre trajet Lyon Marseille par exemple.

L'avenir du transport écoresponsable

Puisque l'éco-tourisme et les solutions de transport éco-responsables s'intensifient grâce aux nouvelles technologies et à la prise de conscience mondiale du besoin de respecter notre planète que vous poussons à bout, quelles sont les solutions de demain pour se déplacer ? La question d'une mobilité durable et d'une mobilité verte est de plus en plus ancrée dans nos têtes, reste à savoir comment les développer. Voici alors quelques projets de solutions qui voient le jours.

Se déplacer avec des virus comme carburant ?

Vous venez de lire ce titre et vous vous demandez "mais diable qu'est ce qu'ils nous racontent là comme sornettes ?!" et vous avez raison, c'est exactement ce que l'on sait dit après avoir lu nous même l'article "Roulerons-nous un jour aux virus plutôt qu'à l'électrique?" de Korii.slate.fr. Mais cet article a fortement attiré notre attention puisqu'il est question de : "La prochaine génération de batteries pourrait intégrer un composant viral pour le moins étonnant.". Incroyable non ?!

Pour être un peu plus précis, voici ce que nous dit l'article :

Voilà plus d'une décennie qu'Angela Belcher, professeure en bio-ingénierie au MIT, travaille sur un projet de batterie alimentée par des virus. Son choix s'est porté sur un agent particulier, le M13, un virus bactériophage en forme de cigare. Si d'autres font très bien l'affaire, ce dernier a l'avantage d'avoir un matériel génétique facile à manipuler. Dans un premier temps, M13 est exposé au matériel sur lequel elle souhaite le voir intervenir, par exemple le phosphate de fer. S'ensuivent des mutations naturelles ou artificielles de son ADN lui permettant de s'accrocher au matériel en question. Ensuite, Belcher l'utilise pour infecter une bactérie, produisant ainsi des millions de copies identiques du phage.

Korii.slate.fr

Serons-nous alors bientôt capable de créer de telles batteries qui fonctionnerait aux virus ? En attendant, d'autres projets de transports éco-responsables commencent à voir le jour, découvrons les ensemble !

Les transports de demain

L'Hyperloop d'Elon Musk

Lancé il y a quelques années, le projet du célèbre entrepreneur Elon Musk pourrait bien être un moyen des plus rapides et responsable pour voyager : l'Hyperloop. Même si son nom pourrait faire penser à un manège à sensations de parc d'attraction, celui-ci est en fait un projet audacieux : se déplacer dans des capsules à grande vitesse. Ce transport se baserai sur des capsules "propulsées par un champ magnétique créé par des moteurs à induction linéaires placés à intervalles réguliers à l'intérieur des tubes." comme nous l'enseigne Wikipédia. Ce transport a pour ambition de rallier Los Angeles à San Francisco en 30 minutes !!! Oui, vous ne rêvez pas.

Les moyens de transport urbains

De nombreux moyens de transports urbains se développent également pour plus de mobilité éco-responsable ! Vous l'aurez remarqué il y a peu, les trottinettes électriques font un carton dans les grandes villes et permettent des déplacement peu coûteux en énergie alors qu'elles fonctionnent à l'électricité.

De la même façon, nombre de vélo de marques comme Uber, proposent des assistances électriques désormais en libre service. Ce sont donc aussi des moyens de déplacement rapides et peu coûteux dans les grandes villes.

La voiture à plusieurs, pour l'environnement c'est meilleur !

Eh oui, il n s'agit pas de nouveaux moyens de transport mais plus de concepts de déplacement qui séduisent de plus en plus de voyageurs : l'autopartage et le covoiturage. Il permettent tout deux mais différemment, d'optimiser les déplacements en voiture et donc réduire la pollution liée à ce type de transport. C'est presque comme si ce moyen de transport devenait un transport en commun à part entière !

En bref: de plus en plus de solutions voient le jour pour vous permettre de vous déplacer à coûts réduits pour l'environnement. Que vous choisissiez des solutions comme Tictactrip et les comparateurs de transports en commun pour vous déplacer ou bien dans le futur, pour des véhicules fonctionnant aux batteries à virus, notre planète a de grande chances de vite se porter mieux, pourvu que ces solutions nous soient vite accessibles !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.