Où commence la propagande ?

 

 

 

 

 

 

Cette belle photographie est aujourd'hui sur le site du Monde.fr, accompagnée du titre « Macron s’attaque aux « maladies » de la France ».

Ma première impression a été : de quel film est tiré ce photogramme ?

 

Mais il faut se rendre à l'évidence, Emmanuel Macron n'a joué dans aucun film : http://fr.wikipedia.org/wiki/Emmanuel_Macron

Pourtant, tout semble fictionnel dans cette image, et rappelle Urgences ou un quelconque film d'action se déroulant dans quelque ville américaine. Peut-être même un western.

Du mouvement, de la verticalité, et surtout, du naturel. Au centre : un Macron pressé dont le pas est celui sur lequel se règle celui des autres. Ce n'est pas quelqu'un qui se repose : sitôt levé, il fonce et reboutonne sa veste à la volée. Tous le regardent avec attention, comme aimantés par lui, et le suivent, comme entrainés par lui. Tous travaillent : ils ont de lourds dossiers qui vont, selon une classique lecture de gauche à droite, du bleu au rouge en passant par le blanc. Qu'ils soient jeunes ou plus expérimentés, ils sourient, heureux d'être là mais concentrés et sérieux. Il y a bien un léger obstacle, horizontal, au premier plan, mais il est flou et on sent bien qu'il est négligeable. Pour ces hommes fougueux et lancés à belle allure, ce sera un jeu d'enfant que de le sauter.

Dans l'arrière-plan, le vert d'une nature domestiquée apparaît, qui les encadre, discrètement.

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.