Suis-je de droite ou de gauche ?..

300px-Assembl__e_Nationnale_de_Paris_0.jpg
Je suis un homme libre, non encore formaté par la pensée unique et orthodoxe qui me classifierait, aux dires des uns ou des autres et de façon manichéenne, à droite .....ou à gauche
CAR
Que cela ne vous déplaise,
Je suis (pêle-mêle) :

-pour l’ordre et la justice sociale,
-pour une réduction drastique de la Dette publique et l’obligation par le Parlement de prendre en considération, annuellement, les observations de la Cour des comptes et d’agir en priorité pour assainir les dérives constatées,
-pour l’application pleine et entière des lois de la République sans interprétations et sans amnisties de complaisance. Dura lex sed lex !
-contre les privilèges de toutes sortes, les prébendes, les niches fiscales, les parachutes dorés et les “stock options”,
-pour la transparence dans l’action publique, pour la liberté de la presse et contre la censure,
-contre le cumul de plus de deux mandats (un local plus un national)
-pour la retraite par répartition et l’allongement de la durée du travail avec la possibilité pour chacun de prendre sa retraite à sa guise ou de continuer à travailler tant que sa santé le lui permet,
-pour la Sécurité sociale, l’esprit mutualiste et la Couverture Maladie Universelle,
-pour une Armée de Défense nationale, crédible et professionnelle, au service de la République ayant pour mission principale le maintien de la paix au sein de notre sanctuaire national,
-pour une Police nationale, compétente et citoyenne, responsable du maintien de l’ordre et de la sécurité intérieure. Et je ne suis pas opposé au fichier Edvige qui permet de suivre les récidivistes de plus de 13 ans qui représentent une menace pour l’ordre public, avec les réserves de la Cnil qui demande que ce fichage soit limité dans le temps et détruit lorsque le danger potentiel a disparu...
-pour le nucléaire civil qui est, à mon sens, ce qu’on a trouvé de moins mauvais pour ne pas dire de mieux en matière d’énergie pour lutter contre les gaz à effet de serre et pour le nucléaire militaire qui permet la dissuasion. Je suis opposé par contre à la prolifération de l’arme nuclaire et je suis pour un désarmement nucléaire mondial à condition qu’il soit simultané (Il est permis de rêver!)
-contre la torture et contre la peine de mort pour les raisons déjà magnifiquement évoquées par Victor Hugo et Robert Badinter,
-pour l’extradition de Marina Petrella assortie d’une demande de grâce auprès du Président de la République italienne,
-contre l’impunité et l’accueil sur le sol français des preneurs d’otages d’Ingrid Bettancourt, par ailleurs criminels et narcotrafiquants patentés,
-pour une immigration choisie sans quotas préétablis avec un traitement humain des clandestins et des personnes en situation irrégulière,
-pour la laïcité dans la République et le respect des religions, cantonnées à la sphère privée.
-pour une Education nationale digne des “hussards de la République” où les professeurs et instituteurs seraient admirés et respectés pour leurs compétences, leur altruisme et leur autorité naturelle,
-pour l’humanisation et la libéralisation des prisons, pour le développement des travaux d‘intérêt général et les peines en liberté surveillée. Ne devraient être incarcérés que les délinquants ou les criminels qui représentent un réel danger pour la société,
-pour une Magistrature intègre et rapide, au service du justiciable et qui sache encore défendre la veuve et l’orphelin,

-pour une Justice qui cesse d’être complice des petits arrangements entre amis,
-contre le Pouvoir absolu qui corrompt et muselle,
-contre le Capital quand il sert des puissances financières avides d’OPA, dont le seul but est de s’enrichir en spéculant,
-pour le Capital quand il permet aux plus démunis d’accéder au partage et à l’égalité des chances, à la formation et à la promotion au mérite,
-contre le racisme “ordinaire et non justifié“, mais je ne supporte ni les intégristes ni les intolérants,
-pour l’humour sous toutes ses formes, ...........
Je suis...... un citoyen lambda qui s’interroge et qui ne comprend plus les représentants du peuple, qu’ils soient de droite ou de gauche, quand ils passent leur temps à s’étriper dans des luttes de pouvoirs ou des guerres intestines pour des intérêts personnels, en se fichant du quart comme du tiers de leurs mandants..; c'est du moins ce que je ressens, comme nombre de mes concitoyens, si j’en juge les réflexions autour de moi.
Suis-je utopiste ou idéaliste ? Existe-t-il un homme politique capable de satisfaire à mes exigences ? ....je n’ai connu jusqu’à présent que des erzats qui ont fait plus ou moins écho à mes espérances mais je n’ai pas encore trouvé ce député qui pourrait être..... ou de droite ou de gauche,.... et de droite et de gauche,..... ni à droite ni à gauche....... qu’importe, mais qui saurait répondre à mes attentes au plan politique:
Qu’il se déclare ! Il aura toute ma confiance et mon suffrage...
PS: Enfin je suis pour Médiapart qui me permet d’exprimer ces propos sans tabou et d’être lu, à défaut d’être entendu !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.