Les dirigeants allemands voulaient confier le fonds de privatisation grec à la banque la plus stupide du monde.

Médiapart nous fait part de « l'une des propositions de dernière minute de Berlin, à laquelle l'Allemagne est très attachée, celle d'un fonds indépendant, supervisé par des Européens depuis le Luxembourg, pour gérer les privatisations en cours en Grèce ».

Médiapart nous fait part de « l'une des propositions de dernière minute de Berlin, à laquelle l'Allemagne est très attachée, celle d'un fonds indépendant, supervisé par des Européens depuis le Luxembourg, pour gérer les privatisations en cours en Grèce ».

Un fond "indépendant"

Selon le site Libération, « Berlin voulait externaliser le Fonds de privatisation au Luxembourg, à l’Institution pour la croissance, un organisme créé en 2012 et chargé d’accorder des prêts aux petites et moyennes entreprises grecques, en lien avec la Banque européenne d’investissements et la Banque pour la reconstruction (KfW), l’équivalent de la caisse des dépôts allemande. »

La banque KfW  dont le nom complet est : Kreditanstalt für Wiederaufbau  [en français : Établissement de crédit pour la reconstruction]  est une institution de droit public allemande. Elle fait partie des quinze premières banques d'Allemagne. La KfW a été créée sur la base de la « KfW-Gesetz ». Le Ministère fédéral des Finances (BMF) dispose du droit de regard   (Wikipédia).

Autrement dit, les dirigeants  allemands souhaitaient que les privatisations grecques s’opèrent pour le plus grand profit des intérêts allemands par le biais d’une banque allemande contrôlée  par le ministre des finances allemand lui-même. C’est ce qu’ils appellent un  «fonds indépendant » mais cela ressemble étrangement à un conflit d'intérêt.  Et c’est ce qu’on appelle l’Europe.

Certains commentateurs ont beaucoup glosé ces jours derniers sur la soi-disant exigence morale des dirigeant allemands  Il faut cependant savoir que le scandale des caisses noires de la CDU a conduit en 2000 Wolfgang Schäuble a démissionner de la présidence de la CDU qu’il assumait alors.

La banque la plus stupide du monde

Mais le journal allemand Bild  nous apprenait lui-même en 2008  que cet «Établissement de crédit pour la reconstruction »était en fait la banque la plus stupide du monde. C'est ce que l'on pouvait lire en français  alors sur le site du Figaro :

« La banque publique allemande KfW a indiqué lundi - c’était à l’automne 2008 -  que le virement de 320 millions d'euros à Lehman Brothers, quelques heures avant sa faillite, résulte d'une «erreur d'estimation». KfW avait d'abord évoqué une erreur technique. Cette opération a valu à KfW de recevoir le titre de «banque la plus stupide du monde», décerné par le journal allemand Bild. »

http://www.lefigaro.fr/societes/2008/09/22/04015-20080922ARTFIG00709-la-banque-la-plus-stupide-du-monde-s-explique-.php

Les dirigeant allemands ont échoué sur ce point puisque le fonds sera géré en Grèce sous un contrôle que l'on ne connait pas encore précisément mais ce simple fait nous donne donc une idée assez exacte de ce à quoi devait servir les privatisation que l'Europe exige de la Grêce ...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.