Inadmissibles grèves

Je propose que les grèves soit interdites sous peine de licenciement immédiat dans tous les services publics: transports, énergies, hopitaux, administrations etc.

Le statut de fonctionnaire devrait, comme dans l'armée, exclure le droit de grève. Tout enseignement nouvellement recruté devrait devoir opter pour un statut de fonctionnaire avec "grève interdite" ou un contrat avec limitation ferme du droit de grève. Le mieux serait de toutes façons de supprimer le statut de fonctionnaire qui n'a plus aucune pertinence.

Je suis professeur d'université en retraite : je n'ai jamais fait une seule heure de grève comme étudiant (années 68-74), comme chercheur ou professeur!

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.