Coronavirus - Covid19 : INFOS / INTOX

Tout et n'importe quoi circule sur les réseaux sociaux concernant l'épidémie du COVID-19. S'il ne faut pas céder à la panique, ni à la psychose, il ne faut pas pour autant prendre à la légère les risques, juste avoir du bon sens, avec une prudence un peu plus que d'habitude.

coronovirus-img-libre-droit

 
99% DE GUÉRISON : IMPOSSIBLE !
Dans les infos qui circulent, il est évoqué 99% de guérison. Non, le taux de guérison ne peut pas être de 99% dans l'affirmatif déjà parce que l'épidémie est en cours et donc les chiffres changent tous les jours. D'autre part, "99%" est de toute manière impossible pour la simple raison que le taux de mortalité en ce début mars 2020 s'établie à un peu plus de 3% (100 000 cas infectés dans le monde avec une mortalité qui a dépassé les 3 000 individus).

COVID-19 VS GRIPPE
Dans les échanges sur les réseaux, la bataille se poursuit entre ceux qui dénoncent la comparaison avec la grippe, de ceux qui l'utilisent pour nuancer la gravité de l'épidémie en cours.
Juste à rappeler que si la grippe est utilisée dans l'argumentaire du Covid-19, c'est simplement parce que le coronavirus en question se comporte comme le virus de la grippe dans les symptômes, à la différence qu'il est pour le moment plus contagieux et mortel qu'une grippe saisonnière.

Même si la comparaison n'est pas parlante, ce sont les attitudes qui sont à pointer du doigt...

"La grippe a tué plus de 8 000 personnes en France l'année dernière. Pourtant, ce virus inquiète beaucoup moins que le Covid-19", commente France 3 Alsace à l'introduction cet article « Coronavirus : “C'est une épidémie de panique et d'irrationalité” » sur leur compte Facebook.

Ce que je note se sont surtout les comportements, le climat de peur qui s'installe alors que le virus de la grippe est un virus qui tue beaucoup sans pour autant créer de psychose.. Bien sûr, il est trop encore pour situer le niveau du codiv-19 vs grippe... mais voilà, gardons notre calme. Ce qui me fait sourire (jaune), c'est de voir des médias traiter de l’irrationalité des comportements alors qu'ils contribuent à augmenter l'anxiété des gens.

LA BATAILLE DES CHIFFRES
Dans les échanges, les uns et les autres se chamaillent sur les chiffres. De base, avant d'avancer un chiffre, assurez-vous qu'il a une source fiable. Ensuite, gardez à l'esprit qu'une info donnée à l'instant T peut très vite être contestée au fait que l'épidémie est en cours et que les données bougent tout le temps. Il faudra attendre la fin de l'épisode épidémiologique pour faire un bilan plus fiable. 

Dans les données compilées à ce jour, je vous renvoie vers cet article : « Coronavirus : plus de la moitié des patients infectés sont guéris » de Tristan Gaudiaut, qui date du 5 mars 2020.

Retrouvez également d'autres infos ici :

ATTENTION : comme expliqué plus haut dans l'article, les informations données dans ce tableau restent contestables au fait que l'épidémie est en cours. Il a le mérite malgré tout, de faire un point de situation sur ce qui est connu à ce jour. ATTENTION : comme expliqué plus haut dans l'article, les informations données dans ce tableau restent contestables au fait que l'épidémie est en cours. Il a le mérite malgré tout, de faire un point de situation sur ce qui est connu à ce jour.

 PRENDRE LE TEMPS DE S'INFORMER
Dans la recherche d'information, je vous invite à prendre le temps de visionner cette conférence. On y apprend notamment que le COVID-19 est le quatrième coronavirus dont le plus ancien existe depuis au moins 200 ans...

https://youtu.be/nWRKNKnt0ig © Médecine Sorbonne Université

RESTER MODESTE...

Ce article n'a pas pour but d'avoir raison à être meilleurs que les autres. Je veux simplement contribuer à relativiser les infos sur un sujet matraqué par les médias en long, en large, en travers, au point d'avoir une information qui tue l'information. 

NE PAS CÉDER A LA PEUR, NI A LA PSYCHOSE, juste prendre des précautions supplémentaires plus qu'à l'habitude

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.