Ensisheim: semer un avenir sans Amazon ou son modèle!

En novembre 2020, le directeur d'Amazon France annonçait que son entreprise ne s'installerait pas à Ensisheim. Or, malgré cette annonce son ombre plane toujours sur le projet « Eurovia 16 » dans la commune haut-rhinoise proche de Mulhouse. Samedi 15 mai, une centaine de militants ont réaffirmé leur opposition au monde selon Amazon.

Samedi 15 mai, la coalition opposée à l'implantation d'Amazon en Alsace, emmenée par les collectifs RUCSSA et Le Chaudrons des Alternatives, a réuni une centaine de personnes sur le site où est censé être construit un méga entrepôt de 190 000 m², le projet « Eurovia 16 » où l'ombre d'Amazon plane toujours malgré les annonces du directeur d'Amazon France en novembre 2020 de ne pas vouloir s'installer à Ensisheim.  

Détermination sans faille des opposant.es à l'implantation d'Amazon ou son modèle en Alsace © Le Chaudron des Alternatives Détermination sans faille des opposant.es à l'implantation d'Amazon ou son modèle en Alsace © Le Chaudron des Alternatives

« Amazon sème le béton, on récolte que dalle » exprime les opposant.es à l'implantation d'Amazon ou son modèle en Alsace. Pour eux, voir disparaître 16 ha de terres agricoles n'a pas de sens face aux enjeux écologiques auxquels nous devons faire face, d'autant que l'artificialisation des sols en Alsace est l'une des plus importantes de France.

La loi Climat et Résilience adoptée en première lecture le 4 mai dernier, présentée par le gouvernement comme une loi majeur en matière d'écologie sur le quinquennat d'Emmanuel Macron, est en réalité une coquille vide et une trahison puisqu'elle retranscrit à peine 10% des propositions de la Convention citoyenne pour le climat. En l'état, un projet comme celui d'Eurovia 16 n'a aucune contrainte supplémentaire à satisfaire qu'aurait pu lui imposer la loi

Dans les DNA, Yeliz Gencer, du mouvement Le Chaudron des Alternatives, montre qu'elle "est tout sauf une fan de la multinationale crée par Jeff Bezos. [...] Pour elle, peu importe le nom de l'entreprise qui viendra poser ses cartons" sur le site d'Ensisheim, c'est le modèle Amazon qui est dans l'oeil du viseur des opposants" : 

« Même s’il s’agit d’Alibaba ou d’un autre, ce que l’on dénonce restera pertinent. Les entrepôts de taille équivalente génèrent le trafic de 1 000 camions et de 4 500 véhicules utilitaires par jour. »

Autre argument avancé par les promoteurs de tels projets : l'emploi. Un argument souvent mit en avant auquel Yeliz "entend tordre le cou" :

« Il s’agit d’emplois souvent très précaires, peu pérennes et qui génèrent un très fort taux de turn-over. Pour ce qui nous concerne, nous pensons qu’un emploi Amazon en détruit 4,5 localement. »

La jeune femme "dénonce aussi fortement l’absence de transparence sur ce dossier économique[...]"

© DNA

UN AUTRE MONDE QUE CELUI D'AMAZON

Sur le site du projet, la détermination des personnes présentes reste intacte. Sous l'angle festif, les organisateurs veulent semer un avenir sans Amazon et son monde, défendre le commerce de proximité où le contact humain est primordial pour garder les pieds sur terre. Musiques d'un côté et petites restaurations assurées par les Amis de la Conf'Alsace, association soutenant la Confédération Paysanne, de l'autre, ont agrémenté cette journée sous un temps capricieux. 

Fêter le printemps et semer un avenir sans Amazon ou son modèle – Ensisheim le 15 mai 2021 © Le Chaudron des Alternatives Fêter le printemps et semer un avenir sans Amazon ou son modèle – Ensisheim le 15 mai 2021 © Le Chaudron des Alternatives

Stop Amazon et son monde ! © Le Chaudron des Alternatives Stop Amazon et son monde ! © Le Chaudron des Alternatives

 © Le Chaudron des Alternatives © Le Chaudron des Alternatives

LE MONDE SELON AMAZON EST UN UNIVERS LOIN DE NOS PREOCCUPATIONS 

Par exemple : Amazon ne paye pas sa juste part d’impôt grâce à ses pratiques d’évasion fiscale. En 2020, malgré 44 milliards d’euros de chiffre d’affaires en Europe, l'entreprise échappe à l’impôt sur les sociétés.

En panne d’arguments dans vos repas de famille ? Besoin de sources et données sur les méfaits d’Amazon ? Découvrez dans cet article 30 bonnes raisons de stopper Amazon avant qu’il ne soit trop tard.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.