Bruno Dalpra
Citoyen engagé
Abonné·e de Mediapart

191 Billets

2 Éditions

Billet de blog 17 août 2022

Bruno Dalpra
Citoyen engagé
Abonné·e de Mediapart

La sécheresse en Europe : les « pierres de la faim » refont surface

Les récentes sécheresses en Europe ont une fois de plus rendu visibles les "pierres de la faim" dans certaines rivières tchèques et allemandes. Ces pierres ont été utilisées pour marquer des niveaux de rivière désespérément bas qui prédisaient des famines.

Bruno Dalpra
Citoyen engagé
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Celle-ci, dans l'Elbe,
date de 1616 et dit : "Si tu me vois, pleure"

« Si tu me vois, pleure ! », c'est la funeste inscription que l'on peut lire sur une pierre déposée sur les rives de l'Elbe. L'Elbe, c'est un fleuve qui prend sa source en République tchèque et qui traverse ensuite l'Allemagne, passant par Hambourg pour se jeter dans la mer du Nord. Et cette pierre est l'une de celles que les scientifiques appellent les « pierres de la faim », parce qu'elles ne deviennent visibles qu'en période d'intense sécheresse, lorsque les récoltes souffrent et que la famine menace.

Ces pierres sculptées au fil des siècles sont comme des repères hydrologiques. Destinées par le passé à avertir d'un risque de famine imminent. Sur cette « pierre de la faim »en particulier, plusieurs années de sécheresse ont été marquées avant 1900. À commencer par 1417 puis 1616, 1707, 1746, 1790, 1800, 1811, 1830, 1842, 1868, 1893 et 1893. La pierre de l'Elbe était déjà ressortie de l'eau lors de la sécheresse de 2018. « Une sécheresse sans pareil depuis 500 ans. » Et la voici qui réapparaît cette année, à l'occasion d'une sécheresse que les experts annoncent « pire encore ».

– source futura-sciences.com 


« Une carte unique pour la pire sécheresse en 500 ans en Europe. L'anomalie de débit du fleuve basée sur les données de réanalyse de juin au 12 août 2022, montre une anomalie moyenne négative de -29%, atteignant même moins de -62% à certains endroits » – source

Dans le contexte de réchauffement climatique anthropique, rappelons que les chercheurs s'attendent à ce que les périodes de sécheresse se multiplient et s'intensifient. Selon l'Observatoire européen de la sécheresse, 47 % de l'Europe se trouve actuellement dans des conditions de sécheresse avec un déficit d'humidité dans le sol et 17 % supplémentaires sont en état d'alerte avec une végétation stressée. Alors même que les prévisions ne sont pas bonnes pour les trois mois à venir...

Pierres de la faim de Děčín, Tchéquie

Pierres de la faim de Děčín

LA PIERRE de la faim la plus célèbre de Děčín, en Tchéquie, menait autrefois une vie tranquille. Quand les choses allaient bien, l'Elbe coulait dessus, cachant une grande partie de la vue. Ce n'est que dans les années sèches, lorsque l'eau descendait suffisamment bas, que son message était révélé. « Wenn du mich siehst, dann weine», l'inscription principale se lit comme suit : « Si tu me vois, pleure ».

Děčín, qui se trouve juste de l'autre côté de la frontière avec l'Allemagne, abrite un certain nombre de "pierres de la faim" - des pierres sculptées qui enregistrent à la fois les sécheresses de l'histoire et les déplorent dans le présent. Dans le passé, les faibles niveaux d'eau signifiaient de mauvaises récoltes, la faim et des maux de tête pour ceux qui utilisaient le fleuve pour la navigation ou les voyages.

Dans le présent, ce sont aussi de mauvaises nouvelles : au cours de l'été chaud et sec de 2018, les niveaux d'eau ont de nouveau chuté précipitamment, révélant un certain nombre de pierres de la faim ainsi que des mines et des grenades non explosées de la Seconde Guerre mondiale.

Certaines pierres sont gravées de listes de dates, fournissant une chronologie d'années difficiles. Celui mentionné ci-dessus a des sculptures qui remontent au moins à 1616, ce qui en fait l'un des plus anciens marqueurs hydrologiques d'Europe centrale. Grâce à un barrage en amont, il est maintenant visible pendant environ un tiers de l'année et est devenu une attraction touristique populaire. Lorsque les pierres ont des messages plus élaborés, il s'agit souvent de pleurs. « Nous avons pleuré – Nous pleurons – Et vous pleurerez », dit l'un. « Qui m'a vu une fois, a-t-il pleuré. Celui qui me verra maintenant pleurera », dit un autre. C'est une façon de faire remonter le niveau de l'eau.

Savoir avant de partir

Il y a un certain nombre de pierres de la faim à Děčín . Le principal est situé sous le pont Tyrs et est accompagné d'une plaque historique.

– source atlasobscura.com

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique
Journal — Qatar : le Mondial de la honte
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique

À la Une de Mediapart

Journal — Moyen-Orient
Des Russes désertent vers la Turquie pour ne pas « mourir pour Poutine »
Après que le président russe a décrété la mobilisation partielle des réservistes pour faire face à la contre-offensive de l’armée ukrainienne, de nombreux citoyens fuient le pays afin de ne pas être envoyés sur le front. 
par Zafer Sivrikaya
Journal — Politique
La justice dit avoir les preuves d’un « complot » politique à Toulouse
L’ancienne députée LR Laurence Arribagé et un représentant du fisc seront jugés pour avoir tenté de faire tomber une concurrente LREM à Toulouse. Au terme de son enquête, le juge saisi de cette affaire a réuni toutes les pièces d’un « complot » politique, selon les informations de Mediapart.
par Antton Rouget
Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal
« L’esprit critique » cinéma : luxe, érotisme et maternité
Notre podcast culturel débat des films « Sans filtre » de Ruben Östlund, « Les Enfants des autres » de Rebecca Zlotowski et « Feu follet » de João Pedro Rodrigues.
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit
Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste
Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi
Billet de blog
Le gigantisme des installations éoliennes offshore en Loire Atlantique et en Morbihan
Un petit tour sur les chemins côtiers en Loire Atlantique et en Morbihan pour décrire et témoigner du gigantisme de ces installations offshores, de la réalité de l'impact visuel, et de quelques réactions locales.
par sylvainpaulB