Nous exigeons une loi Climat plus ambitieuse et conforme à la Convention Citoyenne

Dimanche 28 mars 2021, plus de 600 organisations, mais aussi plus de 110 000 personnes partout en France (selon les organisateurs), ont marché pour réclamer une loi Climat et Résilience plus ambitieuse et surtout, plus conforme aux propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat qu'elle est censée retranscrire.

2 000 marcheurs pour une vraie loi climat à Strasbourg – 110 000 partout en France ! © Lucie Dubois 2 000 marcheurs pour une vraie loi climat à Strasbourg – 110 000 partout en France ! © Lucie Dubois

A Strasbourg (1) (2), 2 000 personnes ont marché dans les rues au départ de la place de la République pour exhorter le gouvernement à revoir ses ambitions à la hausse pour une  loi climat qui soit une VRAIE loi.
Ailleurs en France, ce sont plus de 110 000 manifestants qui ont rappelé à Emmanuel Macron que son discours sur l'écologie est de la poudre de perlimpinpin. Depuis 2017, 53% des 169 mesures en matière d’écologie sont nuisibles à la planète. En trahissant sa parole donnée de respecter les propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat, la ligne rouge a été franchi.   
 

LE GCO, L'EXEMPLE IMPOSE QUI TRAHIT LA REALITE DES ACTES DES PAROLES D'INTENTION D'EMMANUEL MACRON 

Ici en Alsace, l'autorisation donnée en septembre 2018 à Vinci de démarrer les travaux du Contournement Ouest de Strasbourg (GCO), imposé contre toute logique environnementale, est un exemple criant du décalage entre les paroles d'intention du Président de la République et de son gouvernement et la réalité destructrice d'un projet dont l'utilité n'a jamais été prouvé. A cette exemple, une liste impressionnante de projets autoroutiers ne sont pas remis en question, tout comme de nombreux autres d'aménagement à l'exemple d'entrepôts géants d'e-commerce ou zones commerciales. Avec la loi Climat, telle qu'elle est proposée à l'Assemblée nationale depuis ce lundi 29 mars et pour deux semaines de discussion, les aménageurs du territoire ont encore de beaux jours devant eux au détriment des terres agricoles et espaces naturels, par manque de courage politique.
Dans un autre domaine, les mesures pour favoriser les alternatives au tout-voiture ne permettent pas d’en réduire les nuisances pourtant nécessaire.

Nous ne sommes pas dupes face à ce simulacre de jeu démocratique largement biaisé © Bruno Dalpra Nous ne sommes pas dupes face à ce simulacre de jeu démocratique largement biaisé © Bruno Dalpra
Dans tous les cas, le texte tel qu’il est présenté est loin…très loin de l’ambition nécessaire pour répondre à l’urgence écologique et atteindre les objectifs que la France s’est fixée.

IL NOUS FAUT DES ACTEURS/TRICES POLITIQUES COURAGEUX/SES POUR DE VRAIS CHANGEMENT !

Si nous voulons de vrais changements et une prise en considération de nos préoccupations en matière d'écologie, il est urgent de remplacer le système politique tel qu'il est dirigé aujourd'hui. Il nous faut des hommes et des femmes qui aient le courage politique de s'affranchir de la pression lobbyiste de multinationales dont l'écologie n'a d'intérêt que si elle peut leur rapporter de l'argent. Or, nous n'avons qu'une seule planète et elle n'est pas une valeur marchande à négocier.

---

(1) Pour une vraie loi climat : 2 000 manifestants à Strasbourg
(2) Communiqué des organisateurs de la marche strasbourgeoise pour le climat

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.