La vague la plus haute n'est pas encore arrivée sur la cote

Ce que dit François Hollande dans son intervention est grave: il a apprit hier, avec stupéfaction, les aveux de J. Cahuzac. Cela sous entend "en meme temps que vous les gars, je suis comme vous" !

Ca veut dire qu'un ministre ne lui donne même pas la primeur de l'arrivée d'un tsunami ? Ni à son premier ministre.

Mais c'est la procédure, J. Cahuzac a donné la primeur de ses aveux aux magistrats (et à son blog mais ça c'est humain) après son examem de conscience (réussi avec mention, mais très tardivement l'examem... en équivalent ça correspond à avoir le BAC à 57 ans).

Ce qui est choquant c'est que le Président n'ai pas un service, une officine qui l'informe des coups tordus des uns et des autres, qui espionne pour lui, qui fait pression qui lui donne toujours dix longueurs d'avance sur ses détracteurs... bref ce qui est choquant c'est qu'il ne fasse pas comme c'est prévu. C'est d'ailleurs ce que disent les plus virulents des députés UMP: "ha ouais il ne savait pas ? mon oeil, il DOIT savoir, parce qu'un président ça espionne, ça fouine, ça demande aux services secrets de lui dire des choses... en tous cas nous, c'est comme ça qu'on fait" !

Bref "naif" ou "coupable"... dans les deux cas indigne de la fonction.

C'est pénible à force d'être obligé de penser qu'il faut être tordu pour arriver au poste suprême. Bon je retourne au pays de Candy ou il fait bon tous les jours de l'année.

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.