Bruno Jean PALARD
Chercheur à l'école de la vie
Abonné·e de Mediapart

32 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 sept. 2018

Bruno Jean PALARD
Chercheur à l'école de la vie
Abonné·e de Mediapart

Vaccins : "Sécurité vaccinale : 130 associations demandent des comptes à l'OMS"

Si les pouvoirs publics ne nous protègent pas, qui le fera ? C'est la question qu'on peut se poser à la lumière des griefs exprimés par 130 associations à l'Organisation Mondiale de la Santé hier. On sait, depuis juillet dernier, que le ministère de la Santé américain (HHS) n’a pas respecté ses obligations légales en matière de sécurité vaccinale durant trente-deux ans...

Bruno Jean PALARD
Chercheur à l'école de la vie
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Si les pouvoirs publics ne nous protègent pas, qui le fera ?

C'est la question qu'on peut se poser à la lumière des griefs exprimés par 130 associations à l'Organisation Mondiale de la Santé hier.
On sait, depuis juillet dernier, que le ministère de la Santé américain (HHS) n’a pas respecté ses obligations légales en matière de sécurité vaccinale durant trente-deux ans.

On doit cette révélation à l’ICAN (Informed Consent Action Network), association américaine ayant saisi la justice pour forcer le ministère à lui transmettre ses rapports sur le sujet, ce à quoi il s’était refusé pendant huit mois.
Voici pourquoi : ces documents n’existaient tout simplement pas.

Pourtant, depuis 1986, la loi américaine oblige ce ministère à fournir, tous les deux ans, un rapport au Congrès décrivant les améliorations de la sûreté des vaccins.

L’obligation légale de fournir ce rapport est la contrepartie d’un énorme cadeau fait aux laboratoires pharmaceutiques par cette loi de 1986, les déresponsabilisant juridiquement et financièrement en cas d’accident vaccinal par le biais d’un fonds public – donc payé par les impôts des Américains – d’indemnisation aux victimes.

Ainsi, alors que sur la période ce fonds a versé aux victimes d’effets indésirables graves post-vaccination 3,9 milliards de dollars, l’immunité juridique et économique octroyée aux laboratoires leur a enlevé toute incitation à améliorer la sécurité des vaccins – ce dont les pouvoirs publics devaient théoriquement s’assurer.
« L’HHS dépense des milliards chaque année pour promouvoir les vaccins et produit à la chaîne des rapports vantant leurs bénéfices », indique Del Bigtree, un des plaignants de l’ICAN, avant d’ajouter : « Quand, en dépit de la loi, le ministère ne prend pas la peine d’écrire un simple rapport biannuel sur la sécurité vaccinale, il y a peu d’espoir qu’il s’attelle à la tâche plus ardue de l’améliorer. »
Qu’en est-il pour le reste du monde ?

Est-il mieux loti en matière d’évaluation et de limitation des risques vaccinaux ?
Absolument pas, estiment plus d’une centaine d’associations, qui viennent d’envoyer une lettre ouverte commune aux représentants de l’OMS en ce moment réunis à Rome, mais également au Parlement européen, à l’Agence européenne du médicament et à la Direction européenne pour la qualité des médicaments.
Le diagnostic est très sévère :
« Lors de votre précédente réunion, vous avez affiché l’objectif de diminuer les tests indépendants, considérés comme “redondants”, afin d’accélérer la mise à disposition de vaccins. La récente administration de 250 000 vaccins défectueux en Chine, la tragédie de la campagne pour le vaccin polio oral qui a causé plus de 450 000 cas de paralysie et de décès en Inde, les dommages du vaccin contre la dengue aux Philippines et les témoignages venus du monde entier sur l’apparition de douleurs chroniques et de paralysies après l’administration du vaccin anti-HPV démontrent, de manière tragique, que la sécurité et l’efficacité des vaccins sont de plus en plus négligées dans cette course à l’accélération des procédures de mise sur le marché et à l’assouplissement des contrôles de qualité. »
Vous pouvez lire l’intégralité de la lettre ici (les propos, vous le verrez, font écho à certaines revendications contre l’extension de l’obligation vaccinale en France, qu’Alternative Santé avait relayées par cette pétition).
Cette initiative mondiale des associations, sans précédent par son ampleur, fera-t-elle réfléchir les responsables de l’OMS ?

Il faut l’espérer.

Une chose est sûre, néanmoins : plus cette lettre ouverte sera lue et partagée, plus il y a de chances qu’ils répondent à ses légitimes préoccupations.

Prenez soin de vous,


Alternative Santé
NB : profitons-en pour indiquer aux Parisiens présents dans la capitale ce samedi 22 septembre la tenue de quatre conférences publiques organisées par la Ligue nationale pour la liberté des vaccinations, avec notamment des interventions du Dr Gérard Delépine et du mathématicien Bernard Guennebaud.

Centre Maurice Ravel : 6, avenue Maurice-Ravel, Paris 12e.

Entrée libre et gratuite à partir de 14 h.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le ministre Éric Dupond-Moretti est renvoyé devant la Cour de justice
Éric Dupond-Moretti devient le tout premier ministre de la justice en exercice à être renvoyé devant la Cour de justice de la République pour des faits commis dans l’exercice de ses fonctions. Le garde des Sceaux est accusé de « prise illégale d’intérêts » après avoir fait pression sur plusieurs magistrats anticorruption.
par Michel Deléan
Journal
Au moins 25 % des chômeurs ne réclament pas leur allocation
Entre 390 000 et 690 000 personnes ne demandent pas d’allocation chômage alors qu’elles y ont droit, soit de 25 % à 42 % de taux de non-recours, essentiellement chez les plus précaires. Des chiffres communiqués au Parlement par le gouvernement.
par Cécile Hautefeuille
Journal — France
« Ruissellement » : la leçon de Londres à Emmanuel Macron
Le gouvernement britannique a dû renoncer ce lundi à une baisse d’impôts sur les plus riches sous la pression des marchés. Une preuve de la vacuité du ruissellement auquel s’accroche pourtant le président français.
par Romaric Godin
Journal — France
Sélection à l’université : « Quand réfléchit-on au droit à la réussite ? »
Des écarts scolaires qui se creusent avant le bac, un financement inégalitaire dans le supérieur et un régime de plus en plus sélectif symbolisé par Parcoursup : la « démocratisation des savoirs » prend l’eau, s’inquiètent les sociologues Cédric Hugrée et Tristan Poullaouec, dans leur livre « L’université qui vient ».
par Mathilde Goanec

La sélection du Club

Billet de blog
Voix d'Iran - « Poussez ! »
À ce stade, même s'il ne reste plus aucun manifestant en vie d'ici demain soir, même si personne ne lève le poing le lendemain, notre vérité prévaudra, car ce moment est arrivé, où il faut faire le choix, de « prendre ou non les armes contre une mer de tourments ».
par sirine.alkonost
Billet de blog
Appelons un chat un chat !
La révolte qui secoue l'Iran est multi-facettes et englobante. Bourrée de jeunesse et multiethnique, féminine et féministe, libertaire et anti-cléricale. En un mot moderne ! Alors évitons de la réduire à l'une de ces facettes. Soyons aux côtés des iranien.nes. Participons à la marche solidaire, dimanche 2 octobre à 15h - Place de la République.
par moineau persan
Billet de blog
Artistes, écrivains et journalistes iraniens arrêtés
Une traduction de la chanson « Barayé » (Pour...) du chanteur Shervin Hajipour, arrêté le 29 septembre.
par Mathilde Weibel
Billet de blog
Dernier message de Téhéran
Depuis des années, mon quotidien intime est fait de fils invisibles tendus entre Paris et Téhéran. Ces fils ont toujours été ténus - du temps de Yahoo et AOL déjà, remplacés depuis par Whatsapp, Signal, etc. Depuis les manifestations qui ont suivi la mort de Mahsa, ces fils se sont, un à un, brisés. Mais juste avant le black out, j'avais reçu ce courrier, écrit pour vous, lecteurs de France.
par sirine.alkonost