Vaccins obligatoires : Appel de " LIBRE CONSENTEMENT ÉCLAIRÉ "

Une lettre de signataires de la plainte pénale, la réponse de Patrick Ledrappier, président de Libre Consentement Éclairé et son appel. "LIBRE CONSENTEMENT ÉCLAIRÉ" , 91 rue du Faubourg Saint-Honoré - 75008 PARIS

LIBRE CONSENTEMENT ÉCLAIRÉ

91 rue du Faubourg Saint-Honoré - 75008 PARIS

 

Une lettre de signataires de la plainte pénale, la réponse de Patrick Ledrappier,

président de Libre Consentement Éclairé et son appel

 

     Nous recevons de nombreux emails de la part de parents ou de grands-parents inquiets (à juste titre) des conséquences éventuelles de l'injection obligatoire de 76 vaccins dans le corps d'enfants entre 8 semaines et 18 mois.

     Parmi ces emails, celui de Jacqueline et jacques B. est bien représentatif des inquiétudes légitimes face auxquelles on se sent trop souvent démunis.

     C'est pourquoi nous vous en faisons part ainsi que la réponse de Patrick Ledrappier.

    Bien cordialement à tous.

    Lise (stagiaire)

 

     « Bonjour

     J'ai participé à la plainte pénale de février, puis au nouveau recours qui nous a été proposé.

     J'ai transmis le nouveau mandat à Me Lewisch accompagné de celui de mon épouse qui me rejoint dans cette démarche qui nous tient très à coeur.

     Nous avons fait un petit don à la mesure de nos moyens (une fois 30 et une fois 50 euros) que nous sommes prêts à renouveler.

     Nous sommes atterrés par la tournure que prennent les choses au niveau de la santé avec ce gouvernement, mais aussi en général et sur toutes sortes de sujets, y compris celui de la démocratie.

     Atterrés par la perte de sens qui s'empare des masses. Folie instrumentalisée par la complicité industriels/financiers/politiques.

     Ce refus et ce recours judiciaire représentent un espoir dans ce chaos.

     De plus, nous sommes directement concernés par un second petit fils qui a le malheur d'être né en juillet 2018.

     Les parents, heureux, mais vulnérables avec la responsabilité de cette petite vie nouvelle, se font du souci à cause de cette obligation vaccinale, que je ne sais plus comment qualifier.

     Ce message pour vous demander des nouvelles du nouveau recours, et aussi des infos sur ce sujet, entre autres pour soutenir notre fils et notre belle fille sur leur droit et les alternatives (associations, sites internet, groupes de parents...).

     Bien cordialement.

     Merci pour votre engagement et votre travail.

     Jacqueline et Jean B. »

 

     La réponse de Patrick Ledrappier, président de Libre Consentement Éclairé :

 

     « Chère madame et Cher Monsieur,

     Nous avons bien reçu votre email et il me semble que nous partageons le même dégoût de la manière dont une élite autoproclamée et parasite, qui se suffit à elle-même, et qui n'a aucune légitimité citoyenne, nous mène à des catastrophes multiples : écologique, alimentaire, sanitaire, sécuritaire, etc.

     Acceptez-vous de nous rejoindre en adhérant à Libre Consentement Éclairé, mouvement dans lequel ceux qui s'opposent à cela doivent se retrouver pour lutter politiquement ?

     Soyons réalistes, les pétitions ne servent à rien (rappelez-moi la dernière fois où une pétition a permis de changer quelque chose dans notre pays ?), les plaintes pénales, parfaitement motivées en faits et en droit, sont classées sans suite avec un incroyable déni de réalité et un mépris insupportable des victimes !

     Le seul combat qui semble nous rester est celui des urnes et des élections, alors n'hésitons pas, allons-y !

     Je plains les jeunes parents d'enfants nés après le 1er janvier 2018, juridiquement il y a peu d'échappatoires, à part celle de renoncer à la crèche et autres collectivités, ou, encore, celle de l'exil.

     Personnellement, je recommanderais l'une ou l'autre, car les dangers bien réels des vaccins peuvent mener à des drames insurmontables.

     Vous pouvez contacter Sophie Guillot de notre part, elle agit pour aider les familles et les parents : contact@epvl.eu 

     Courage et ne baissons pas les bras ! 

     Bien amicalement.

 

     Patrick Ledrappier

     Président de Libre Consentement Éclairé

 

* * * * * 

    Rappelons que seuls 43 députés ont voté l'obligation vaccinale et qu'en 2014, les autorités de santé française recommandaient l'abandon de la vaccination obligatoire.

* * * *

     Rappel : notre corps nous appartient, ni l'État, ni aucun fonctionnaire, ni aucun médecin ne doivent pouvoir nous obliger, ou obliger nos enfants, à subir en dehors d'une situation de danger immédiat (hémorragie, fractures, etc.) le moindre traitement médical, dont la vaccination fait partie !

 

     L'obligation vaccinale est une violation de nos droits fondamentaux d'êtres humains.

* * * * *

     Allons-nous continuer à leur servir de source de profits au détriment de notre santé ?

     Allons-nous continuer à subir et à nous laisser faire, tels de parfaits esclaves ?

     Cela dépend de nous !

     Pour présenter une liste aux prochaines élections européennes, rejoignez-nous et adhérez à Libre Consentement Éclairé, bien amicalement à tous.

     Résistons !

     Bien amicalement à toutes et à tous.

     Pierre Lefevre

     Pour adhérer à Libre Consentement Éclairé cliquez sur : télécharger le bulletin d'adhésion.

 

Rappel :

     Rien ne les arrêtera, sinon nous ! C'est pourquoi le collectif « Libre Consentement Éclairé » se transforme en mouvement politique pour présenter une liste aux élections européennes de 2019

 Au sujet de la vaccination de masse obligatoire (où l'on injecte plus de 73 antigènes – 73 vaccins auxquels s'ajoutent de nombreux produits neurotoxiques, à des nourrissons qui ont entre 8 semaines (!) et 18 mois), nous voyons bien que les autorités politiques, administratives et judiciaires françaises ne reconnaissent pas notre droit fondamental d'être humain, et celui des enfants dont nous avons la responsabilité, à ne pas subir contre notre volonté le moindre traitement médical ou pharmaceutique.

Pourtant, ce droit fondamental est inscrit dans notre droit interne et dans différentes conventions internationales dont la France est signataire :

 

CODE CIVIL, « DU RESPECT DU CORPS HUMAIN » :

- Art. 16-1 : Chacun a droit au respect de son corps. Le corps humain est inviolable.

- Art. 16-3 : Il ne peut être porté atteinte à l'intégrité du corps humain qu'en cas de nécessité médicale pour la personne. Le consentement de l'intéressé doit être recueilli préalablement.

- Art. 16-4 : Nul ne peut porter atteinte à l'intégrité de l'espèce humaine.

CODE DE LA SANTÉ PUBLIQUE :

- Art. L.1111-4 : Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment.

CHARTE DES DROITS FONDAMENTAUX DE L'UNION EUROPÉENNE :

- Chap. 1, Art. 3 : Toute personne a droit à son intégrité physique et mentale. Dans le cadre de la médecine et de la biologie, doit notamment être respecté le consentement libre et éclairé de la personne concernée, selon les modalités définies par la loi.

CONVENTION D'OVIEDO DE 1997, RATIFIÉE PAR LA FRANCE EN 2012 :

- Art. 2 – « Primauté de l'être humain » : L'intérêt et le bien de l'être humain doivent prévaloir sur le seul intérêt de la société ou de la science.

 

Le classement sans suite de notre plainte pénale, signée par plus de 2000 personnes et l'omerta médiatique dont elle fait l'objet nous ont convaincus d'ajouter à notre combat judiciaire le combat politique.

Pour cela, nous avons transformé le collectif « Libre Consentement Éclairé » en association loi 1901 afin de profiter des prochaines échéances électorales pour essayer de nous faire entendre de nos concitoyens et faire reconnaître ces droits fondamentaux d'êtres humains qui sont bafoués par nos dirigeants corrompus et à la solde de Big Pharma.

Nous invitons donc tous ceux qui partagent nos valeurs, celles de la Déclaration universelle des droits de l'homme et du citoyen, et notre refus de nous transformer en esclaves de l'industrie pharmaceutique et des lubies de hauts fonctionnaires et dirigeants politiques, à nous rejoindre dans ce nouveau combat de résistance.

Face à Big Pharma and Co, n'hésitons pas, regroupons-nous et présentons une liste aux prochaines élections européennes, portons notre parole et nos propositions aux suffrages de nos concitoyens.

 

Lors de sa transformation en mouvement politique, le collectif a inscrit dans ses statuts les huit objectifs suivants :

1. Obligation vaccinale : Libre Consentement Éclairé souhaite la fin de l'obligation vaccinale en France et dans les États membres de l'Union européenne qui l'imposent, car cette dernière est un véritable anachronisme médical et n'est fondée sur aucune nécessité de santé publique mais sur la défense des seuls intérêts de l'industrie pharmaceutique vaccinale.

2. Médecines naturelles : Libre Consentement Éclairé souhaite que l'enseignement et l'accès aux médecines naturelles en France et dans les États membres de l'Union européenne (médecine et pharmacopée chinoises, homéopathie, herboristerie, etc.) soient reconnus d'utilité publique et que ces médecines bénéficient des mêmes modalités de prise en charge sociale que la médecine conventionnelle occidentale.

3. Ordre des médecins : Libre Consentement Éclairé souhaite la suppression de l'Ordre des médecins en France, véritable anachronisme social et médical créé sous le régime collaborationniste de Vichy avec l'occupant nazi en 1940 (loi du 7 octobre 1940, publiée au Journal officiel de la République française le 26 octobre).

4. Miviludes : Libre Consentement Éclairé souhaite la suppression de la Miviludes, véritable officine de police politique de la pensée médicale dont les décisions absurdes ont été sanctionnées par la justice administrative par un arrêt du Conseil d'État du 7 décembre 2017 et un jugement du tribunal administratif de Paris du 20 avril 2018 qui considère que « l'absence de reconnaissance ou d'évaluation officielle d'une pratique thérapeutique n'impliquait pas, par elle-même, un risque de dérive sectaire ».

5. Compteurs Linky : Libre Consentement Éclairé souhaite que soit supprimée l'obligation de remplacer les compteurs électriques par les compteurs Linky.

6. Agriculture : Libre Consentement Éclairé souhaite que l'agriculture, en France et dans les États membres de l'Union européenne, réponde aux normes de la production intégrée biologique (moyens biologiques et produits phytosanitaires naturels de protection des cultures, minimisation maximale des pesticides et produits chimiques, interdiction de recourir à des produits menaçant la biosphère ou une espèce animale ou végétale précise, rotation des cultures, jachère, assolements, travail du sol sans labour, etc.).

7. Alimentation biologique et collectivités : Libre Consentement Éclairé souhaite que l'alimentation biologique soit imposée dans les cantines scolaires et autres lieux publics de restauration (hôpitaux, maisons de retraite, etc.).

8. Référendum d'initiative citoyenne : Libre Consentement Éclairé souhaite l'instauration, en France et dans les États membres de l'Union européenne, de référendums d'initiative citoyenne sur pétition de 2 % des inscrits sur les listes électorales concernées, que ce soit au niveau des municipalités, des départements, des régions ou des États.

 

Le libre consentement éclairé, droit fondamental de tout être humain,

ne se négocie pas avec Big Pharma !

 

Avec nous, vous pensez qu'aucun gouvernement, aucun État, aucun médecin ou aucun fonctionnaire ne doit pouvoir nous imposer ou imposer à nos enfants un traitement médical, curatif ou préventif, ou une expérimentation médicale ?

 Rejoignez-nous pour rappeler à nos dirigeants qu'en matière médicale et thérapeutique le libre consentement éclairé, issu du deuxième procès de Nuremberg qui a jugé les médecins nazis auteurs des pires atrocités commises au nom de la science et des bienfaits de l'humanité, ne se négocie pas ! Ni avec Big Pharma, ni avec ses valets, qu'ils soient hauts fonctionnaires, responsables politiques ou « experts scientifiques » !

 Aucun vaccin ne doit être imposé aux familles, aux parents et à leurs enfants ou encore aux adultes. Rappelons qu'aux USA et au Canada, chaque citoyen peut s'opposer à la vaccination obligatoire au nom de sa liberté de conscience.

Comme le soulignent nos huit objectifs initiaux, la liberté thérapeutique et le libre consentement éclairé épousent la question plus globale de la citoyenneté et des décisions arbitraires qui nous sont imposées par les hauts fonctionnaires et les responsables politiques qui ne mettent jamais en œuvre, une fois qu'ils sont élus, leurs belles promesses électorales (qui n'engagent que ceux qui y croient, disent certains élus avec tout le cynisme de la classe politique dirigeante).

Ces huit objectifs initiaux méritent d'être complétés, commentés, débattus, n'hésitez pas à nous envoyer vos suggestions et propositions par e-mail à l'adresse suivante : contactarobaselibre-consentement-eclaire.fr.

 Nous envisageons de tenir un symposium fondateur à la rentrée avec ceux qui vont nous rejoindre afin de compléter nos huit objectifs principaux et de les faire valider par un plus grand nombre.

 Mais d'ores et déjà, nous avons besoin de vous pour :

  1. Constituer notre liste, rejoignez-nous afin d'être candidat (il faudra en principe une parité hommes-femmes), les professions médicales et paramédicales doivent être représentées dans cette liste, alors si vous êtes un professionnel de santé qui partage nos inquiétudes et nos objectifs, n'hésitez pas à nous contacter. Cette liste doit également être le reflet de la diversité sociale de notre pays, alors, quel que soit votre statut social et professionnel, l'important est d'être en accord avec les huit objectifs initiaux ; que vous soyez enseignant, ouvrier, cadre, militaire, etc., nous avons besoin de votre participation.
  2. Administrer notre futur site web, si vous savez mettre un site en ligne et que vous êtes disponible pour assurer sa conception graphique et être webmaster, vous êtes le bienvenu.
  3. Intervenir sur les réseaux sociaux, Facebook, Twitter, et autres réseaux sociaux n'a aucun mystère pour vous, mettez vos talents au service de notre combat citoyen pour le respect de notre liberté et de nos droits d'êtres humains.
  4. Riposter à la propagande étatique et médiatique pro-vaccinale, répondre rapidement et avec de bons arguments aux campagnes de propagande pro-vaccinale est important, si la communication de riposte vous inspire, n'hésitez pas à nous le faire savoir.
  5. Imaginez les slogans de la future compagne électorale, si vous avez l'esprit alerte et le sens du slogan, mettez vos dons au service de nos objectifs…
  6. Être militants, un combat politique est un combat militant, rejoignez-nous et devenez militant de Libre Consentement Éclairé.
  7. Financer nos actions, la cotisation annuelle des adhérents a été fixée à 50 euros, adhérez à Libre Consentement Éclairé en nous faisant parvenir un chèque de 50 euros à « Libre Consentement Éclairé », 91, rue du Faubourg Saint-Honoré, 75008 Paris,  FR.

Pour imprimer le bulletin d'adhésion, cliquez ici

            europe2019arobaselibre-consentement-eclaire.fr

Bien amicalement à vous.

Résistons !

Pierre Lefevre

****

         Nous faire un don sur GoFundMe : cliquez sur : faire un don à Libre Consentement Éclairé. 

          Pour adhérer à Libre Consentement Éclairé cliquez sur : télécharger le bulletin d'adhésion. 

          Pour télécharger cette lettre, cliquez sur : télécharger cette lettre.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.