Molière à l'heure du Covid. Le malade imaginaire

Poursuite de la série inspirée des pièces de Molière. Et si celui-ci devait adapter son théâtre à la situation actuelle?

Molière au temps du COVID, 3eme dessin.

Le malade imaginaire version Covid © BA Le malade imaginaire version Covid © BA

Commencé en début juillet, période encore optimiste, les personnages avaient quitté leurs masques et j'hésitais à poursuivre ce thème de peur d'exploiter un sujet déjà éculé. Malheureusement l'actualité se répète et le variant Delta a rattrapé les acteurs de la pièce. 

Epoque moderne, plus de cohorte de médecins parlant latin au chevet du patient, celui-ci jongle entre le répondeur saturé du cabinet médical, doctolib et les officines de consultation par correspondance inaccessibles pour les handicapés du web. Quel enfer pour les hypocondriaques mais aussi les vrais malades. Voici mon Argan désespéré,décomposé, affecté.  Heureusement voici le réconfort de Toinette, belle usurpatrice aux fringues carabines cachant difficilement des formes généreuses, qui après avoir sacrifié aux répliques historiques lui assène la vérité du moment. Il n'y a aujourd'hui de maladie que le COVID, grand gagnant du moment, variant Delta en prime. Espérons que notre malade soit réellement un malade imaginaire, les places en réa commencent déjà à se remplir.  BA30/07/21

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.