Classe difficile sur zoom

Une classe sur zoom, enfin plus de problème de discipline, quoique...

classe en distanciel © BA classe en distanciel © BA

Le grand souci rencontré par tout enseignant qui se respecte et ne se raconte pas d'histoire : gérer sa classe et surtout, comment faire avec une classe ''difficile''. Question à laquelle inspecteurs et formateurs n'apportent que très rarement une réponse. Il faudrait pour cela s'appuyer sur son expérience et avoir la modestie d'avouer ses propres difficultés (on a toujours un moment difficile dans une carrière, avec un groupe) Il faudrait surtout sortir de la culpabilisation de l'enseignant, bien pratique car en ramenant celui-ci à ses problèmes cela évite de trop creuser le sujet. Dans d'autres pays notamment anglo-saxons la gestion de groupe est enseignée, pas en France où sévit l'idée que tout est question d'autorité naturelle et où l'on préfère s'occuper du mode de transmission du Savoir du Sachant(??) à l'élève (seul, pas en groupe), de la didactique, plutôt que perdre son temps en questions pédagogiques, en problèmes de relations humaines, en gestion de la communication au sein d'un groupe classe. 

Ah mais, heureusement il y a le COVID et l'enseignement à distance. Enfin on se retrouve dans un univers technique et informatique, sans parasites sociologiques ni relationnels, dans un canal de communication centré sur l'enseignant. Alors, je ne sais pas quel est ce putain de logiciel (alternatif sûrement) qui a permis aux enfants d'échanger (enfin, façon de parler) entre eux, entre vignettes, mais il y a comme un hiatus. Et puis, du côté de la famille de la maitresse, c'est aussi une façon de voir que vraiment ce n'est pas un métier facile. BA 26/04/21

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.