le gouvernement pille l'Agence de l'eau!

Le gouvernement confirme donc qu'il continuera a piller les budgets alloué aux Agence de l'Eau.Reunies en congrès a Lyon,le 15 Novembre,les 7 présidents des comités de bassin sont très inquiets face a "un contexte budgétaire très compliqué,pour les 6 années a venir,l'Etat ponctionnera 700 millions d'euros sur notre budget"!

Depuis l'année dernière,les 7 Agences de l'eau,finançant une partie très importante des politiques environnementales,bien au delà des compétences propres a ces Agences.Agence  française de la Biodiversité,parcs nationaux.....et plutôt que donner des crédits propres a chacuns des acteurs,le gouvernement puise dans le budget de l'Agence de l'eau,qui est lui même constitué,par les redevances payées par les usagers.Ainsi cette Agence finance la moitié des politiques de la Biodiversité et zones humides.Et en plus,le gouvernement a institué un seuil,fixé pour 2019 a 2,1 milliards d'euros,au delà duquel, les recettes perçues par les Agences vont aller donc directement dans le budget général de l'Etat!!Un scandale pour la Biodiversité.

La multiplication des inondations et des sécheresse terrible cette année ,la raréfaction des ressources en eau,l'élévation du niveau de la mer,causée, par le dérèglement climatique ,vont demander des actions de grandes envergure.D'ici la fin du siècle,les Agences prévoient une baisse de 10 a 50% du débit  d'étiage des grands fleuves et 30% des nappes phréatiques,ce qui entraînera encore une plus grande concentration des polluants des rivières et des fleuves.

Invité  a ce colloque,le ministre de la Transition écologique et solidaire ,François de Rugy,a dit son attachement au modéle décentralisé de  la gestion de l'eau  et des comités de bassin.Il ne s'est pas prononcé sur les ponctions inouïes ,faites sur les budgets des Agences pour financer d'autres politiques,bien qu'il ait  assuré aux   Agences  "qu'elles ne  paieraient pas pour la baisse du permis de chasse!!!"!Macron s'est engagé  a baisser  le prix du permis de chasse, les lobbies et  Coste aux aguets, cela entrainant un manque d'argent pour les fédérations de Chasse et  de la Faune sauvage.Il a été pourtant question que ce trou soit comblé,par les Agences de l'eau.Donc cela ne devrait pas être le cas!

Les 7 présidents  de ces Agences ont demandé que "le principe ,l'eau paye l'eau ,soit sacralisé"et que l'eau et la Biodiversité payent l'eau et la Biodiversité,et  cela ne peut donc être envisagé, que par l'élargissement des contributeurs afin de l'étendre davantage vers " le pollueur payeur"

Vu la grogne actuelle contre la taxe carbone,gilets jaunes,qui se fichent bien de la Biodiversité et des chimiques contenus  dans l'eau,et le fric que cela coute pour que ils puissent la boire et l'utiliser ,pas certain que cela soit bien reçu au gouvernement dans ce contexte .

Mais cela va donc être discuté aux Assises de l'Eau  prévue  en début  d'année en  2019.

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.