«Ils sont Sea Shepherd» - Reportage en immersion avec l'équipe de Dolphin By Catch

Sea Shepherd est une organisation non gouvernementale maritime vouée à la protection de l’écosystème marin et de la biodiversité. Créée en 1977 par le très controversé Paul Watson, les « bergers de l’océan » sont présents sur toutes les mers du globe. « Ça nous regarde » vous emmène dans les tréfonds de cette organisation.

De l’extérieur, pour certains, ce sont des pirates, de violents militants écologistes aux coups de poings faciles. Sea Shepherd avait connu un gros coup de pub l’année même de sa création grâce à Brigitte Bardot qui était allée rejoindre Paul Watson sur la banquise lors de ses combats contre les chasseurs de bébés phoques. En 2013, c’est l’altercation d’un des navires de Sea Shepherd entre deux baleiniers japonais qui avait fait la Une des journaux. Souvent critiqué pour ses actions, l’unique but revendiqué par l’organisation est de protéger la faune marine. Leurs campagnes sont véganes, et ces derniers mois nous les avons vu joncher les places publiques de cadavres de dauphins afin d’alerter la population sur la surpêche et ses conséquences.

Opération aux Sables d'Olonne © Jean-Baptiste Duville Opération aux Sables d'Olonne © Jean-Baptiste Duville

Plusieurs milliers de bénévoles forment les bancs de l’association avec des antennes dans de nombreux pays. A l’occasion de l’Opération Dolphin ByCatch (ODBC), nous avons décidé de nous intéresser non pas aux actions de Sea Shepherd mais à ceux qui forment et qui font vivre l’organisation. Hommes ou femmes, âgés ou jeunes, diplômés ou non, ces bénévoles ont tous pour même ambition celle de l’engagement. A l’occasion de quatre mois d’opération, l’ODBC dure de mi-décembre à fin mars, ils sont plusieurs centaines à avoir patrouillé sur les plages atlantiques de France. Le but : répertorier le nombre de dauphins échoués et, si possible, les exposer pour alerter la population. Ces actions sont mises en ligne sur le Facebook de Sea Shepherd France et suivies par plus de 500 000 personnes.

De gauche à droite : Nathacha, Valentine, Sixte - bénévoles © Jean-Baptiste Duville De gauche à droite : Nathacha, Valentine, Sixte - bénévoles © Jean-Baptiste Duville

Nous avons rencontré Damien, Julie, Valentine, Pierre, Christelle, JF, Natacha, Jules, Sixte, Renaud, Laura, Rémi, Mathilde à la mi-février. Pendant 4 jours nous avons suivi leur quotidien, les avons écoutés nous raconter leur engagement, leurs vies d’avant, leurs rêves, leurs convictions. Dans ce reportage, plus que des bénévoles ou militants, nous vous présentons des hommes et des femmes engagés. Ceux qui se battent pour faire vivre Sea Shepherd et qui ont décidé d’offrir une semaine, deux mois, de leur vie bénévolement à la cause marine.

Retrouvez ici notre reportage :

Reportage "Ils sont Sea Shepherd" © Ça nous regarde

 A l’heure d’un confinement national, Sea Shepherd France a décidé d’arrêter son opération début mars afin de suivre les réglementations sanitaires de confinement.

 

Pour en savoir plus : https://www.seashepherd.fr/

Sur Facebook : @SeaShepherFrance

Et n'oubliez pas, ouvrez l'oeil, et le bon !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.