Demande de désabonnement, jpylg, les chrétiens, la foi, ce que je crois...

Pour celui qui a la foi aucune preuve n’est utile, pour celui qui ne l’a pas aucune preuve n’est recevable. *

Je m’étais promis mais bon, j’ai jeté un coup d’œil à la dernière production de Jpylg. Ca fait longtemps que je voulais lui dire et ça m’est revenu quand j’ai lu son passage sur la virginité de Marie.

Petite digression, j’ai été au catéchisme puis j’ai fréquenté diverses aumôneries jusqu’à l’université et eu quelques responsabilités au sein de la JOC. Pour ce qui est de la virginité de Marie et de mémoire ce que j’en ai retenu

1)       l’immaculée conception que l’on applique à Marie n’est pas liée à sa virginité mais au fait qu’elle était vierge de tout péché

2)       Effectivement à propos des frères et sœur de Jésus, dans certaines cultures ces termes sont à prendre au sens large et non pas au sens biologique

3)       Il n’est pas impossible que Marie ait eu des enfants après Jésus et donc de ce fait n’était plus vierge, ben oui Joseph ne se l’est pas mis derrière l’oreille pour la fumer plus tard. Cela n’a pas d’importance vu que ce qui est important du point de vue théologique, c’est ce qui c’est passer au moment de la conception de Jésus et pas ce qui c’est passé après la naissance. Vous me direz les théologiens ont l’art de retomber sur leurs pattes

4)       On s’en fout

 

Et le petit 4 compte, dans le sens où tout ça n’est pas le plus important pour les chrétiens. En fait le plus important et c’est à ça que me fait penser Jpylg se trouve dans un passage de saint Paul

 

J'aurais beau parler toutes les langues de la terre et du ciel, si je n'ai pas la charité, s'il me manque l'amour, je ne suis qu'un cuivre qui résonne, une cymbale retentissante.

J'aurais beau être prophète, avoir toute la science des mystères et toute la connaissance de Dieu, et toute la foi jusqu'à transporter les montagnes, s'il me manque l'amour, je ne suis rien.

Etc ….

 Au final pour un chrétien l’essentiel des évangiles se résume sur un seul message « aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés » ou encore ce passage de saint Matthieu « ce que vous faites au plus petit des miens, c’est à moi-même que vous le faites »

Et du coup le sieur Jpylg qui a certainement lu tout saint Thomas d’Aquin puis saint Augustin et d’autres encore, je me demande lui a qui se dit chrétien anarchiste quand est ce qu’il pratique l’amour du prochain ?

Non parce que le chrétien devant aimer tous les humains du plus petit au plus grand, jpylg faisant parti de l’humanité, en temps que chrétien je me dois de l’aimer et ça c’est certainement plus dur que de lire saint Thomas d’aquin

 

* je ne sais plus de qui c'est et j'ai la flemme de chercher

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.