SuperHomme

Super Homme en mission pour sauver les vraies victimes.

 © @popof-graphics © @popof-graphics
 © @popof-graphics © @popof-graphics
 © @popof-graphics © @popof-graphics
 © @popof-graphics © @popof-graphics
 © @popof-graphics © @popof-graphics
 © @popof-graphics © @popof-graphics


À toujours balancer du #notallmen dès qu'ils peuvent, les hommes "oublient" souvent de s'attaquer aux véritables problèmes qui sont les agresseurs et leur propre part de sexisme.

Un homme qui balance à tour de bras du "Non mais faut être précis, c'est pas tous les hommes qui sont des violeurs gnagnagna" serait évidemment plus utile en luttant contre les violeurs et les agresseurs... En réalité il les protège.

Pas tous les hommes sont des violeurs ? Peut être. Mais une femme qui s'est faite violer une, deux, cinq, dix fois... Qui témoigne de son expérience en disant "les hommes sont des violeurs", c'est indécent de venir la nuancer. Sa perception est indiscutable. Elle voit tous les hommes comme des violeurs, point. Si vous ne voulez pas qu'elle pense comme ça, il faut aller combattre les violeurs, et pas aller la combattre elle.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.