Les lobbies pro-OGM auraient-ils encore frappé ?


La Commission Européenne vient de proposer d'ouvrir le marché à dix-neuf sortes d’OGM – ce qui allongerait encore la liste des cultures transgéniques autorisées en Europe.

 

Ce n’est pas une nouveauté, les OGM font partie de notre paysage agro-alimentaire depuis 1996[1]. Et pourtant, malgré de fortes résistances de la part de dix-neuf Etats membres (dont la France), d’organisations non gouvernementales et de citoyens, la Commission Européenne a tapé fort aujourd’hui. Dans son communiqué[2] du 24 avril 2015, Jean-Claude Junker a  décidé d’ajouter à la liste des cinquante-huit autorisations, 19 sortes d’OGM dont onze proviennent de la firme si controversée Monsanto. Tous ces OGM ne sont pas nouveaux cependant. Sur les dix-sept destinés à l’alimentation humaine et animale – soja, maïs, colza, betterave sucrière et coton – dix sont tout nouveaux et sept sont des autorisations renouvelées. Enfin, deux OGM sont des fleurs transgéniques destinées à égayer nos intérieurs[3]. A ce jour, dix-neuf Etats membres dont la France ont une politique anti-OGM. Depuis juin 2012, un accord entre les différents Etats membres a permis aux Etats dissidents d’interdire les cultures transgéniques sur leur territoire par d’autres moyens que des clauses de sauvegarde au motif de risques sanitaires et/ou environnementaux[4]. Ils peuvent désormais invoquer des politiques agricoles ou des conséquences socio-économiques indésirables relatives aux cultures transgéniques, si toutefois ces motifs sont considérés légitimes par la Commission.

Cette proposition législative, qui doit encore passée devant le Parlement Européen et le Conseil, viendrait modifier le règlement (CE) 1829/2003 concernant la traçabilité et l’étiquetage des organismes génétiquement modifiés et des produits alimentaires en contenant. Difficile de ne pas penser ici à la pression exercée par certains lobbies, tels que Monsanto, qui tentent depuis plus de quinze ans de pénétrer le marché européen.

 

 

 


[1] http://www.ogm.org/Tout%20savoir/Historique/historique-des-evenements-relatifs-aux-ogm-en-france-et-dans-le-monde.html

[2] http://europa.eu/rapid/press-release_IP-15-4843_fr.htm?locale=en

[3] http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/04/24/l-union-europeenne-autorise-l-importation-et-la-commercialisation-de-17-ogm_4622217_3244.html

[4] http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/l-ue-donne-la-liberte-aux-etats-d-interdire-ou-non-la-culture-d-ogm_620711.html

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.