Et si Jean-Luc Mélenchon reversait une partie de ses indemnités de député ?

Bonjour à tous,

 

De nombreuses personnes ont du mal à vivre de leur salaire, du coût trop douloureux du chauffage, du carburant, etc, les gilets jaunes le martèlent depuis des jours. Ne faudrait-il pas que ceux qui dirigent des luttes pour la justice sociale leur envoient des gages certains de leur solidarité en faisant comme les députés François Ruffin en France ou Raoul Hedebouw en Belgique, qui reversent une large partie de leur indemnité de    député ?

Demandons à Jean-Luc Mélenchon de faire de même. (voir ma pétition sur Change.org)

Je pense que ce serait un message politique fort à une partie des gens qui luttent pour une vie meilleure mais qui reprochent au chef de la France Insoumise différentes choses qui occultent ou ternissent ses idées, ses engagements de justice sociale. Rappelons les thèmes importants du programme de la France Insoumise : taxation du capital, suppression du CICE, des centaines de niches fiscales, etc. etc, des dizaines de milliards qui permettraient une action concrète sur les inégalités sociales  et la transition écologique de toute l'économie. Malheureusement, beaucoup de gens ne comparent pas sérieusement les programmes des personnalités politiques, et se tournent plus massivement vers des partis par réaction, rejet, et je pense qu'il faut leur adresser des signes forts, tangibles, qui auraient, en plus de leur réalité concrète, une dimension symbolique puissante.

Il y a d'autres choses que nous pourrions suggérer à Jean-Luc Mélenchon, et que certains ont essayé de faire au sein même de la France Insoumise, comme celui démocratiser le mouvement. Certains ont été déclarés persona non grata par la direction du mouvement. Pourquoi ne pas envisager une direction collégiale, tournante, par exemple, élus par les sympathisants ? Au sein du Collectif Insoumis Démocrates, nous voudrions faire avancer la question de la démocratie au sein du mouvement, et tous sont les bienvenus pour faire ensemble avancer cette question, bien sûr.   

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.