Des décharges de bombes chimiques...menacent la Vie de notre océan...

La mer qui a donné naissance à la Vie est gravement menacée. Des millions de tonnes d’armes chimiques (ex: gaz moutarde contenant de l’arsenic) et conventionnelles, ont été coulées volontairement, le long de nos côtes Atlantiques, près de Toulon et de St Rafaël, après la première et la seconde guerre mondiale. (1*)

« Souvent, elles ont été volontairement immergées, pour s'en débarrasser à moindre coût, ou pour éviter qu'elles ne tombent aux mains de l'ennemi, ou parce qu'elles risquaient d'exploser ou de fuir en raison de leur état de dégradation. » (8*)


Il faut environ 80 ans pour que ces munitions commence à fuir (8*), et entre 100 et 1 000 ans pour qu’elles soient mangées par la rouille. (voir pièce jointe) « Les barils qui les confinent mettent entre 80 et 100 ans à rouiller : ils commencent actuellement à diffuser leur poison dans la mer ». « Il suffirait que 16 % des substances s’échappent pour éradiquer toute forme de vie pendant des siècles ». (1-b) On retrouve déjà de l’arsenic dans les sédiments. (voir pièce jointe) (8*)

Les risques sont énormes: fuites toxiques, pollutions mortelles, contamination des chaînes alimentaires, explosions, etc. (8*)

« Les scientifiques prédisent une catastrophe sans précédent! » (1-b*)

C’est si grave et dramatique que Terrance Patrick Long, démineur de l’Otan, dit: « Je suis convaincu que si on enlève pas ces munitions, les océans vont mourir ». (2*)

« La France refuse de lever le secret défense! » (1-b*) (7*) (9*)

Une fois encore, l’armée porte bien son surnom de « grande muette ».

« Comment expliquer que des pays comme l'Allemagne et la Belgique (dont le budget militaire est faible) travaillent sur des solutions alors que la France ne fait rien », se demande Jacques Loeuille réalisateur du documentaire « Menaces en mers du Nord ». (**) (7*)

Existe-t-il une solution pour éviter cette mortelle pollution?

Sur la terre ferme, il existe des techniques pour déminer et décontaminer ces armes toxiques et explosives. ( 5*)
Lorsqu’elles sont au fond de nos eaux côtières, le problème est bien plus grand. Andréas Krüger, chimiste, dit: « Dans le cas des munitions posées en mer, nous devons peser les risques. Vaut-il mieux les laisser là où elles sont ou bien les récupérer? ». « Il faut penser les situations » et « développer les technologies nécessaires ». (3*)

Terrance Patrick Long, démineur de l’Otan, souligne l’importance de créer une Autorité Civile pour retraiter ces munitions, afin de ne surtout pas laisser les militaires seuls décider du sort de ces armes. (4*) Lucide, il sait que les militaires préfèreront acheter un tank plutôt que de nettoyer la mer. (**)

Il est aussi pour la création d’un traité et d’un fond international pour s’occuper des nombreux sites similaires disséminés sur la planète. (2*) En effet, de tels sites existent aussi au fond de la mer du Nord, en mer Baltique, dans le lagon de Nouméa, aux larges d’Hawaï, de l'Australie, du Japon, du Canada, et, même dans certains lacs Suisses, etc. (6*) (8*)

Nettoyer ces poubelles sous-marines est l’un des défis actuel majeur de l’humanité.

Si parmi vous quelqu’un veut se saisir du dossier pour que le problème se sache, que le secret défense soit levé, que les scientifiques puissent être mis en situation de penser le problème (diagnostique, recherche de solutions), pour créer une Autorité Civile pour retraiter ces munitions, et afin qu’un traité et un fond international soient créés pour nettoyer ces sites,...
...c’est le moment de se retrousser les manches. Il sera vite trop tard.


—————————————————
Je remercie Robin des Bois, Association de protection de l'Homme et de l'environnement pour les informations précieuses gentiment données.
www.robindesbois.org
—————————————————
(**) Bon documentaire très instructif sur le sujet « Menaces en mers du Nord » , réalisé par Jacques Loeuille https://m.youtube.com/watch…
Pièce jointe: Chapitre « Décharge sous-marines et munitions » publié dans ''Atlas de la France Toxique'', association Robin des Bois, Edition Arthaud, 2016 (J’ai enlevé cette pièce jointe car elle est soumise à l'autorisation de l'éditeur)
Notes
(1*) 4 Articles sur les bombes chimiques à retardement en mer du Nord et dans la Baltique:
1-a-https://www.letelegramme.fr/…/dechets-toxiques-la-carte-des…
1-b-https://reporterre.net/A-LA-TELE-Bombes-chimiques-a-retarde…
1-c-https://m.youtube.com/watch?v=33rSwJ8PEL8&time_continue=1
1-d-https://www.ouest-france.fr/…/les-dechets-de-guerre-polluen…
(2*) A partir de la minute 44:47 https://m.youtube.com/watch…
(3*) A partir de la minute 45:15 https://m.youtube.com/watch…
(4*) A partir de la minute 47:33
https://m.youtube.com/watch…
(5*) A partir de la minute 45:03, Terrance Patrick Long, démineur de l’Otan dit: « Nous pouvons les nettoyer » et il y a d’autres explications dans le film
https://m.youtube.com/watch…
(6*) Voici quelques liens sur les munitions immergées dans les lacs suisses:
https://www.vbs.admin.ch/…/envi…/munitions-lacs-suisses.html
http://www.alexandria.admin.ch/bv001493548.pdf
https://www.tdg.ch/…/Des-tonnes-de-munitions…/story/26047625
(7*) https://france3-regions.francetvinfo.fr/…/catastrophe-prece…
(8*) https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Munition_immergée
(9*) https://www.lavoixdunord.fr/…/bombe-environnementale-retard…
—————————————————
Au cas ou vous souhaitez vous emparer du dossier pour défendre cette cause, voici la bibliographie du livre « Atlas de la France Toxique », de ROBIN DES BOIS, (Association de protection de l'Homme et de l'environnement) concernant le chapitre sur les décharges sous-marines de munitions:
- James Martin Center for Nonproliferation Studies (CNS). Chemical Weapon Munitions Dumped at Sea: An Interactive Map. http://www.nonproliferation.org/chemical-weapon-munitions-…/
- Mc Bride, E.F, Picard, M.D., 2011. Shrapnel in Omaha Beach Sand. The Sedimentary Record. Doi: 10.2110 - sedred.2011.3. Volume 9, n°3.
- Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie, Préfecture Maritime de la Manche et de la Mer du Nord, Préfecture de la région Haute-Normandie, 2012. Plan d’Action pour le Milieu Marin - Évaluation initiale des eaux marines, Sous-région marine Manche-mer du Nord – 863 p.
- Ministère de l’Écologie, du développement Durable et de l’Énergie, Préfecture Maritime de l’Atlantique, Préfecture de la région Pays de la Loire, 2012. Plan d’Action pour le Milieu Marin sous-région marine golfe de Gascogne - Évaluation initiale des eaux marines, analyse pressions et impacts – 308 p.
- Missiaen T., Henriet J.-P., 2002. Chemical munition dump sites in coastal environments. Federal Office for Scientific, Technical and Cultural Affairs (OSTC) - 167 p.
- Panou S., Urvois P., 2010. Enquête, munitions immergées : faible suivi sanitaire. Le Marin, 13 août.
- Panou S., 2010. Enquête, les munitions immergées : un danger latent. Le Marin, 6 août.
- Panou S., 2010. Des millions de tonnes d’obus pourrissent au fond des mers. Le Marin, 30 juillet.
- OSPAR Commission, 2010. Overview of Past Dumping at Sea of Chemical Weapons and Munitions in the OSPAR Maritime Area – 2010 update.
- Robin des Bois, 1985-2015. Archives.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.