Candice Vacle
Abonné·e de Mediapart

16 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 févr. 2019

Texte 1: Que faire des déchets nucléaires?

Candice Vacle
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Les déchets radioactifs émettent des rayonnements invisibles pouvant être dangereux (ex: cancer) voir mortels. Certains d’entre eux ont une durée de vie très longue se comptant en millions d’années (1*). Les plus dangereux ont une concentration radioactive si élevée que seules des machines peuvent manipuler les conteneurs qui les contiennent (2*).

Que faire de ces déchets nucléaires?
Est-ce que le stockage géologique (dans la Terre) des déchets nucléaires est une bonne idée?
A priori, c’est un idée intéressante car la roche peut être une barrière de sécurité empêchant la radioactivité de passer.

Est-ce que, la réalité est aussi simple?
Ci-dessous, je vous résume le point de vu développé dans un documentaire de Manfred Van Eijk diffusé dans un programme scientifique de la télévision néerlandaise https://www.ntr.nl/Focus/287/detail/Stralend- afval/VPWON_1292623

Est-ce que le stockage géologique dans une mine de sel est une bonne idée?
L’expérience prouve que non.
En Allemagne à Asse, des déchets nucléaires ont été stockés dans une mine de sel. La situation est devenue tellement dangereuse qu’il est envisagé de remonter les déchets à la surface.
Pourquoi?
Certains fûts contenant des déchets sont corrodés et abîmés par le sel et, peuvent donc, laisser passer la radioactivité. D’autres fûts ont disparus car des sols se sont effondrés. Il y a aussi des fissures dans les parois de sel de la mine et des infiltrations d’eau. Pour finir, les allemands ne savent toujours pas ce qu’ils feront de ces déchets quand ils les auront remontés en surface (si ils y arrivent)! C’est un échec.
Entre parenthèses, ne trouvez-vous pas étonnant ce stockage dans une mine de sel? Il n’est pas nécessaire d’avoir un doctorat en physique pour savoir que le sel est un facteur de corrosion.

Est-ce que le stockage géologique dans l’argile des déchets nucléaires, est une bonne idée?
Selon Marcos Buser, géologue et ancien membre de la Commission fédérale de sécurité nucléaire, le problème est que ce matériau n’est pas assez fort pour résister aux modifications géologiques. Il y a, alors, un risque de fissures pouvant entraîner, ici aussi, des infiltrations d’eau et des échappements de radionucléides pouvant se retrouver dans les nappes phréatiques ou dans l’air. Un autre problème est que la radioactivité dégage de la chaleur (3*) et que les scientifiques n’ont aucune idée de l’effet de cette chaleur sur l’évolution de l’argile sur le long terme car aucune étude scientifique n’a été faite sur le sujet.

Est-ce que le stockage géologique dans le granit des déchets nucléaires est une bonne idée?
Le laboratoire souterrain du Mont Terri en Suisse étudie la question. La conclusion de Marcos Buser (qui a travaillé dans ce laboratoire), est une fois encore, que le granit risque de se fissurer et donc de laisser passer la radioactivité dans les eaux souterraines ou dans la biosphère.
La conclusion de ce documentaire est que, dans l’état actuel de nos connaissances, le stockage géologique ne garantit pas une sécurité suffisante pour nous protéger des risques radioactifs de ces déchets nucléaires.
Alors, nous nous demanderons dans le message suivant: est-ce que les fûts contenant les déchets radioactifs sont efficaces pour contenir la radioactivité?

Je remercie Manfred Van Eijk réalisateur du documentaire sur le stockage géologique pour sa relecture.

Notes
(1*) Exemple: la demi-vie du neptunium 237 est de 2 144 000 ans https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Déchet_de_haute_activité_et_à_vie_longue https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Neptunium_237
(2*) Les six failles du projet d’enfouissement des déchets nucléaires à Cigéo selon Greenpeace https://www.greenpeace.fr/les-six-failles-du-projet-denfouissement-des-dechets-nucleaires-cigeo/
(3*) Les déchets radioactifs c’est chaud! « L’objectif d’une bonne gestion des déchets est d’éviter que la température ne dépasse 100°C pour éviter la vaporisation de l’eau qui pourrait être présente »
http://www.laradioactivite.com/site/pages/ChaleurDegagee.htm
+ p.126 https://www.andra.fr/sites/default/files/2018-04/dossier-options-surete-apres- fermeture_0.pdf

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Cinéma
Jean-Luc Godard, l’entretien impossible
À l’heure où les bouleversements politiques, écologiques et sociaux semblent marquer la fin d’une époque, Mediapart a eu envie de rendre visite à Jean-Luc Godard, dont les films sont des mises en abyme inégalées des beautés et des troubles du monde. Mais rien ne s’est passé comme prévu. 
par Ludovic Lamant et Jade Lindgaard
Journal — France
Procès des sondages de l’Élysée : le PNF requiert finalement l’incarcération de Claude Guéant
La réouverture des débats a opposé deux thèses, ce vendredi, au tribunal de Paris. L'ex-ministre de Sarkozy assure qu’il ne peut pas rembourser plus rapidement ce qu’il doit encore à l’État. Le Parquet national financier estime au contraire qu’il fait tout pour ne pas payer.
par Michel Deléan
Journal — Santé
Didier Raoult sanctionné par la chambre disciplinaire du conseil de l’ordre
La chambre disciplinaire de l’ordre des médecins a sanctionné, le 3 décembre, d’un blâme le professeur Didier Raoult. Lors de son audition devant ses pairs, il lui a été reproché d’avoir fait la promotion de l’hydroxychloroquine sans preuve de son efficacité.
par Pascale Pascariello
Journal
Traitements contre le Covid-19 : précipitation et prix forts, pour des efficacités disparates
L’exécutif a dépensé autour de 100 millions d’euros pour les anticorps monoclonaux du laboratoire Lilly, non utilisables depuis l’émergence du variant Delta. Il s’est aussi rué sur le Molnupiravir de MSD, malgré un rapport bénéfices-risques controversé. En revanche, les nouveaux remèdes d’AstraZeneca et de Pfizer sont très attendus.
par Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.
Billet de blog
Exaspération
Rien n’est simple dans la vie. Ce serait trop facile. À commencer par la dépendance physique à perpétuité à des tiers, professionnels ou non. Peut-être la situation évoluera-t-elle un tant soit peu lorsque les écoles de formation aux métiers du médico-social et du médical introduiront la Communication NonViolente (CNV) et le travail en pleine conscience dans leurs modules ?
par Marcel Nuss
Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro
Billet de blog
Handicap, 4 clés pour que ça change !
Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
par Anne-Sarah Kertudo