Jonathan Delay, victime dans l'affaire d'Outreau, s'insurge contre la diffusion sur France3 du film mensonger «Présumé Coupable»

Jonathan Delay Jonathan Delay

Question : - « Jonathan [1] bonjour, vous semblez choqué par la diffusion du film « Présumé coupable » à paraître sur France 3 le 8 septembre 2014 [2]. Pouvez-vous m'en dire plus ? »

Jonathan : - « Oui je suis choqué que ce film soit diffusé sur une chaîne publique dans la section « documentaire » alors que Girenc [3] et Rossignon [4] ont dit en long et en large que c'était une fiction lors du procès Tavernier / Burgaud le 3 décembre 2013 [5]. Ce film est une propagande mensongère. Il n'y a pas que le juge Burgaud qui soit calomnié, il y a aussi les enfants victimes. Le film ne dit pas que nous avons été 12 reconnus officiellement victimes. Le juge est aussi une victime du lynchage médiatique. Bien sûr, ce film raconte l'affaire du point de vue d'Alain Marécaux. Mais comme vous le dites « acquitté ne signifie pas innocent », surtout qu'il a finalement avoué « Je suis coupable mais à cette époque je ne savais pas où j'en étais » [6]. On ne voit pas non plus dans ce film comment les avocats de la défense nous ont maltraités pour nous faire dire le contraire de ce que nous avions vécu.

Question : -  « Que faisiez-vous au tribunal le 3 décembre ? »

Jonathan : - « J'étais venu soutenir le juge que les propos de Tavernier mettaient encore en difficulté. Le juge Burgaud qui est dépeint dans le film comme un monstre inhumain alors qu'en réalité c'est quelqu'un qui est très réservé, presque timide, et surtout très respectueux. J'avais été très agacé de constater que Tavernier avait pris une position citoyenne dans un dossier qu'il ne connaissait pas. De toute évidence Tavernier n'a jamais cherché à connaître le contradictoire et encore moins à savoir ce qu'avaient pu vivre les enfants victimes de cette affaire dont je fais partie. C'est malhonnête de la part d'une personne aussi cultivée. Le 3 décembre, je suis allé dire au Juge Burgaud que j'ai grandi mais que je n'oublie pas qu'il a été un bon juge. Un jour, il faudra qu'une chaîne de télévision courageuse lui donne la possibilité de s'exprimer.»

Question : - « Vous parlez de calomnie, pourtant vous n'avez jamais porté plainte pour diffamation contre ce film. »

Jonathan : - « Comment aurais-je pu ? J'étais mineur, mal défendu et non informé quand Marécaux a sorti son livre propagandiste [7]. Il aurait fallu que je porte plainte dans les 3 mois après sa sortie, ce qui était impossible vu mon âge. Puis il y a eu le film et puisque le producteur a annoncé dès le départ que ce film était une fiction, il est quasi impossible de l'attaquer.. J'étais dans les mêmes conditions que celles de la sortie du livre : mineur, désinformé et mal défendu. Mais maintenant que je suis devenu majeur, je deviens fou d'indignation quand je vois qu'une chaîne publique programme ce film truffé d'erreurs et de mensonges. J'ai eu un bâillon sur la bouche pendant toutes ces années, maintenant je veux parler. »

Question : - « Qu'attendez-vous de la part de France 3 ? »

Jonathan : - « La moindre des choses serait que la chaîne passe le documentaire de Serge Garde « Outreau, l'autre vérité [8]. Ce film est un vrai documentaire. A l'inverse de Girenc et Rossignon, Garde a lu le dossier. Si Girenc et Rossignon l'avaient fait, ils n'auraient jamais fait le film. Je peux admettre qu'il y ait une certaine liberté d'expression dans notre pays, mais il serait correct que les 2 parties soient alors entendues. Le film de Serge Garde pourrait donc être un deal honnête. Si France 3 refuse de diffuser le film, on pourra se poser bien des questions sur leurs motivations. De plus, un simple bandeau en bas du film précisant qu'il n'est pas un documentaire (à l'inverse du film de Serge Garde) mais qu'il est une fiction qui n'est pas basée sur des faits réels serait acceptable. Je défie la chaîne de proposer un débat avec le Juge Burgaud ou Jacques Thomet, ancien directeur d'AFP qui lui aussi a lu le dossier et a écrit le livre « Retour à Outreau » [9]. »

Question : - « Comment voyez-vous l'avenir ? »

Jonathan : - « Sérieusement ? Les enfants victimes de viol et autres actes de barbarie dans cette affaire ont le sentiment d'avoir été abandonnés par la France. Nous attendons toujours d'être reçus à Matignon comme l'ont été les acquittés, et nous attendons toujours qu'un chef de gouvernement dise haut et fort que 12 enfants ont été reconnus victimes de viols et de prostitution.[10] Je vois l'avenir en noir si les médias ne donnent la parole qu'aux acquittés. Je vois un meilleur avenir si nous, réelles victimes, avons la possibilité de nous exprimer ouvertement. »

 -------------------------------------------------

 

  1. Jonathan Delay victime de viol et prostitution dans l'affaire d'Outreau

  2. Film « Présumé Coupable » diffusé par France 3 le 8 septembre 2014

  3. Girenc réalisateur du film « Présumé Coupable »

  4. Rossignon producteur du film « Présumé Coupable »

  5. Procès contre Tavernier : http://blogs.mediapart.fr/blog/caprouille/051213/proces-burgaud-tavernier-le-film-presume-coupable-est-une-fiction-ce-nest-pas-la-vraie-histoire-dout ... http://blogs.mediapart.fr/blog/marie-christine-gryson/051213/outreau-fburgaudb-tavernier-la-mauvaise-foi-dun-grand-monsieur ... http://www.village-justice.com/articles/Fabrice-Burgaud-Bertrand-Tavernier,15744.html

  6. Marécaux a avoué « Je suis coupable mais à cette époque je ne avais plus où j'en étais » page 5 de cette déclaration du président Monnier http://www.lasemainedansleboulonnais.fr/actualite/faits_divers/tribunal/2009/01/29/article_phr-971777.shtml

  7. C'est à partir du livre d'Alain Marécaux « Mon erreur judiciaire » que le film a été tourné. Il est déjà mensonger dans son titre puisqu'il n'y a pas eu d'erreur judiciaire. En effet, pour qu'il y en ait une, il aurait fallu qu'il soit condamné à tort. Or, il a été acquitté (en appel). Sa détention préventive était nécessaire puisqu'elle a eu lieu pendant l'instruction de l'affaire, comme c'est toujours le cas en cas de suspicion de crime.

  8. A voir le film de Serge Garde qui paraît bientôt en DVD et en streaming http://www.youtube.com/watch?v=mkjX08FPKrE

    Outreau : l'autre vérité Bande Annonce (Documentaire 2013) © Bandes Annonce Cinéma

  9. Livre de Jacques Thomet « Retour sur Outreau » outreau.png

  10. Les acquittés ont été reçus en grande pompe à Matignon alors que les enfants victimes ont été reniés

 

  1. A lire pour complément d'infos:
  2. http://blogs.mediapart.fr/blog/caprouille/020914/pitie-alain-marecaux-acquitte-doutreau-arretez-votre-cinoche
  3. http://outreaulaverite.canalblog.com/archives/2014/09/03/30522853.html
  4. http://www.jacquesthomet.com/jacquesthomet/2014/09/01/outreau-fr3-diffuse-le-8-septembre-le-film-prsum-coupable-sur-lun-des-acquitts-lhuissier-de-justice-alain-marcaux/
  5. http://blogs.mediapart.fr/blog/valandre78/260811/affaire-outreaumarecaux-lhistoire-demaquillee
  6. http://blogs.mediapart.fr/blog/valandre78/080911/presume-coupable-quand-le-cinema-reecrit-laffaire-outreau

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.