Lettre ouverte à Maître Eric Dupont-Moretti

Outreau : Cherif (Kevin) s exprime © jacquesthomet007
Outreau : Cherif (Kevin) s exprime © jacquesthomet007

 

http://www.lemonde.fr/idees/chronique/2011/05/05/cherif-delay-nous-dit-je-suis-debout-qui-parle-de-revisionnisme_1516369_3232.htm

Après avoir lu cet énième article concernant cette sale affaire d'Outreau, j'élève la voix , probablement dans le désert, mais elle a le grand avantage de ne pas être muselée comme l'a été , et l'est encore, celle des enfants reconnus victimes au coeur de ce qui aurait dû scandaliser l'opinion publique.

J'élève la voix, et je m'adresse publiquement à Maître Eric Dupont-Moretti , en espérant qu'il recevra ce message.

Maître Dupont-Moretti



Maître Dupont-Moretti est un prestidigitateur linguistique !

Il peut d'un revers de sa manche noire effacer la compréhension du spectateur, faire paraître ce qui n'est pas, et faire disparaître ce qui est.

Ainsi, une fillette sodomisée et soumise à d'ignobles fellations n'est plus une victime ayant été sauvagement violée, mais devient vierge car son hymen s'avère intact. Abusée, elle devient par le tour de passe-passe verbal de EDM une menteuse et pousse l'auditoire trompé à l'indignation (indignation qu'il aurait du réserver à l'ignominie de ce que ces enfants ont réellement vécu) .

On peut alors comprendre pourquoi Tony Meilhon a sollicité son secours alors qu'il est présumé coupable du meurtre de Laetitia: http://www.letelegramme.com/tag/Tony%20Meilhon

Laetitia

« Maitre Dupont-Moretti, je vous ai entendu prononcer le mot révisionnisme au sujet d'un livre qui sortira le 12 mai , ayant pour sujet principal, le témoignage d'un rescapé de l'affaire d'Outreau,Cherif Delay, reconnu victime.

http://www.cherche-midi.com/theme/Je_suis_debout-Cherif_DELAY_-9782749121239.html

9782749121239.jpg

Je voudrais revenir sur ce terme : révisionnisme..

Révisionnisme Maître ? Non, NEGATIONISME !

Vous êtes un négationiste, ayant habilement détourné le sujet de ce procès au bénéfice de votre réputation carriériste : il fallait une cocarde de plus à votre tableau de chasse où brillent en lettres dorées l'illustre qualificatif : « ACQUITATOR »

Vous êtes un négationiste qui plus est, déloyal !

Vous vous êtes permis des coups bas dont les conséquences sont désastreuses pour tous les enfants victimes de pédomanes tels ceux que nous n'avez pas hésité à défendre.

Votre confrère belge Xavier Magnée http://www.radicalparty.org/it/node/5069152 était plus respectueux des victimes lorsqu'il a défendu Dutroux. Vous, vous n'avez eu aucun égard pour les victimes de l'affaire d'Outreau, aucune compassion, aucune civilité.

Vous avez méprisé leur douleur, méprisé leur vécu, méprisé leur jeune âge, méprisé leur terreur, méprisé leur incompréhension, méprisé leurs regards et leurs cris de détresse...

Vous les avez méprisés en oubliant vos tripes paternelles.

Comment regardez-vous vos enfants après ce désastre ?

Comment regardez-vous toutes les victimes actuelles qui ne peuvent plus depuis cette « sale affaire d'Outreau » déposer plainte sans être qualifié de « menteur » quand bien même les faits sont avérés ?

Votre conscience ne vous empêche-t-elle pas de dormir et n'essaye t-elle pas de vous convaincre de réparer l'immonde mascarade à laquelle vous aviez participé dans le but de faire « sauter » le poste de juge d'instruction au détriment de l'honneur et la douleur d'une quinzaine d'enfants détruits par l'ignominie dont ils ont souffert ?

Les enfants de cette affaire d'Outreau ont été massacrés 2 fois, n'est-ce pas suffisant que vous essayiez en plus de jeter l'opprobre sur ce qui reste d'eux, après les avoir honteusement bafoués et trainés dans la boue, alors qu'ils n'étaient que des enfants, des enfants effroyablement abusés et torturés ?

Je ne crains pas d'être qualifiée de révisionniste puisque pour cette affaire c'est ce que j'ai fais : j'ai révisé la façon de penser que j'avais hâtivement « gobée » concernant la synthèse de cette affaire .

J'ai révisé le préambule, le développement, ce qui m'a conduite à une conclusion opposée à celle du départ.

Est-ce par votre verbiage, votre ramage ou votre plumage que vous comptez tromper encore le grand public tenu par l'esclavage de votre formatage ?

Il serait temps pour votre âme, pour vos enfants et pour des centaines d'enfants abusés impunément, que vous puissiez rectifier avec honneur vos procédés de défense, tout ne peut être permis dans une telle guerre qui ne s'apparente qu'à un génocide barbare.

Permettez donc que les leurrés de la première version officielle puissent exercer le révisionnisme de cette affaire, pour leur propre édification, afin de ne pas mourir idiots, mais aussi pour rendre la dignité aux enfants reconnus victimes de l'affaire d'Outreau et pour donner un espoir de justice à tous les enfants martyrs sexuels que notre pays ne sait défendre avec équité.

 

Avec respect, ce qui vous a manqué pour les enfants, reconnus victimes de la sale affaire d'Outreau »

 

Laurence VANNYPEN, citoyenne française

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.