Touche-pas-à-mon-acquitté-d-Outreau © Mode Fifille
Touche-pas-à-mon-acquitté-d-Outreau © Mode Fifille

Dans quelques jours Daniel Legrand sera jugé pour des crimes sexuels présumés commis alors qu'il était mineur sur des enfants mineurs, en réunion.

Là où ça se complique c'est qu'il a été acquitté pour des faits similaires commis alors qu'il avait 18 ans, par une cour d'appel assisté par une défense dont la stratégie a ridiculisé la justice et floué un pays entier.

En sera-t-il ne même avec ce procès?

--------------------------------------------------------

Clip ci-dessus en mode lecture simple:

--------------------------------------------------------

« Touche pas à mon acquitté d’Outreau »,  le procès de Daniel Legrand sera-t-il équitable ?

Daniel Legrand  sera-t-il jugé correctement pour ses crimes sexuels  (présumés) commis  à Outreau de 97 à 99 ?

C’est la question légitime que se sont posés Maitre Jean-Christophe Boyer,  Chérif 23 ans, Dimitri 21 ans et Jonathan  Delay, 19 ans, autrefois  comptés parmi  les nombreux enfants souffre-douleurs  de l’affaire d’Outreau,  dont  12 ont été officiellement reconnus victimes.

On ne peut que comprendre leur pessimisme quand on voit comment, le 26 janvier 2012, les Lavier ont été caressés par la justice alors qu’ils ont fait endurer des monstruosités abominables à leurs enfants Cassandra & Lucas.

«à genoux sur un balai pendant des heures»  Les «coups de pieds» de son père, les «coups de latte de sommier sur le bout des doigts», les «tartes» de sa mère qui font saigner le nez.

Voix off : « Quelques minutes avant eux, les pièces à conviction sur lesquelles se reposent  cette procédure sont arrivées au Tribunal. Ces ordinateurs saisis l'an dernier montrent des vidéos datant de mars 2009. On y voit des adultes plus ou moins dénudés, simulant des actes sexuels en présence d'enfants . Tout se passe chez les Lavier en présence de certains de leurs enfants. Le couple est jugé aujourd'hui pour corruption de mineurs, ils comparaissent aussi pour violence sur deux autres de leurs cinq enfants. »

Jean-Philippe Joubert, Procureur de Boulogne-Sur-Mer ;

« On a pas cherché à vouloir montrer de la corruption, mais c'est au vue de la déclaration des enfants, qu'on a saisi tous les CD qui ont été examinés. J'ai entendu un avocat qui avait l'air de dire que, on les avait saisis alors qu'on avait été saisi que de violences, on avait des déclarations d'enfants qui nous montraient que le comportement des parents n'était pas un comportement normal.

Vous verrez tout à l'heure, au cours de l'audience, les chambres de ces deux enfants qui se sont enfuis étaient vraiment des mouroirs, il n'y avait pas de lumière, il n'y avait pas de poignée pour sortir, et il y avait des caméras partout pour filmer des enfants qui arrivent presque à l'âge de la puberté, on peut se poser des questions sur des parents qui mettent des caméras partout. »

Deux grosses bosses rouges et jaunes suintantes sur chaque genou de Cassandra et Lucas. Le bout des doigts noirs de Cassandra frappés à coups de lattes de sommier. Leurs chambres, de véritables MOUROIRS : Lit démonté, armoire défoncée, pas de poignée intérieure, matelas trempé d’urine, aucun jouet, de nombreuses caméras de surveillance.

Voix Off : Me Roy-Nansion, avocate de Sandrine Lavier : « y'a pas de quoi fouetter un chat »

Sentence ridicule : 10 mois et 8 mois  de prison avec sursis

Les 3 frères  ne croient pas que Daniel Legrand  sera jugé avec équité et ça les rend malades d’imaginer que ce procès sera encore une fois une parodie de justice.

Depuis leur acquittement, même ceux qui avaient avoué les viols et autres agressions sexuelles et/ ou qui avaient été condamnés en 1ère instance, ne courent plus le risque de voir les murs d’une prison.

Le curé par exemple,  peut se vautrer dans la fange de la diffamation contre Chérif & Dimitri, sans que personne ne relève et ne sanctionne le prêtre, pas même ses supérieurs hiérarchiques,  pourtant alertés plusieurs fois qui estiment qu'ils ne sont pas là pour se substituer à la Justice qui ne peut protéger les victimes des remises en cause de leur statut par Dominique Wiel!

Publiquement lors de ses conférences, il  insulte Marie-Christine Gryson, « la » psychologue désignée par le Tribunal pour la validation de la parole des enfants, ayant à son actif plusde 600 expertises d'enfants victimes d' agressions sexuelles et dont le travail remarquable avait contribué à décoder la souffrance des victimes. Sa méthodologie rigoureuse est expliquée sur son site : http://la-verite-abusee.pagesperso-orange.fr/articles.html

Tout comme la plaidoirie de son avocat lors de sa plainte en diffamation contre Dominique Wiel: http://la-verite-abusee.pagesperso-orange.fr/documents/plainte_pour_diffamation.html

 

Daniel Legrand lui-même avait été arrêté avec 130 grammes d’héroïne dans le rectum.

Il n’a pas effectué les 3 mois de prison ferme de sa condamnation et ne devait donc pas s’inquiéter pour les 9 autres avec sursis.

Il avait confié au psychologue Michel Emirzé qu'il allait chez les Delay pour y trouver son dealer de drogue avant qu'il ne soit impliqué dans l'affaire pédocriminelle.

Voix off Pujadas: "De nouveaux ennuis pour Daniel Legrand. Vous vous souvenez sans doute de ce jeune homme de 25 ans, l'un des 13 acquittés de l'affaire d'Outreau, et bien il a été condamné aujourd'hui à 3 mois de prison ferme après avoir été intercepté à la douane avec 130 grammes d'héroïne. "

Aurélia Guillemin: "En arrivant au Tribunal ce matin, Daniel Legrand n'avait qu'une peur: devoir retourner en prison. Il devait répondre aujourd'hui de transport et consomation d'héroïne. Lui qui avoue avoir déjà consommé de la drogue dans le passé, se dit particulièrement fragile depuis la catastrophe judiciaire .

Acquitté en décembre 2005 après 30 mois de prison, Daniel Legrand  n'est aujourd'hui ni au-dessus ni en dessous des lois a fait valoir le procureur. Le tribunal l'a condamné à 1 an de prison, dont 3 mois fermes."

Daniel Legrand: "J'ai été jugé et j'ai été reconnu coupable avec la bêtise que j'ai faite et j'assume, quoi."

Me Julien Delarue: "La personnalité de Daniel Legrand et son histoire n'est pas anodine, heu évidemment personne ne l'ignore, et je pense que les magistrats aujourd'hui l'ont parfaitement compris."

Aurélia Guillemin: A 25 ans Daniel Legrand devenu agent d'entretien ne retournera sans doute pas en prison, un juge d'application des peines devrait aménager sa condamnation, en attendant il a l'obligation de travailler et de se soigner."

Alors placé en préventive pour l'affaire d'Outreau après plusieurs dénonciations d'adultes et d'enfants, Daniel Legrand se voit désigné dans une autre affaire de pédophilie, cette fois-ci à caractère familial.

Alors âgé de 8 ans, son cousin Rudy L., fils de sa tante Laurence, a affirmé devant sa nounou, avoir été sodomisé par un oncle et 2 cousins, les Legrand, avec leur "fifi".

Bien que n'ayant jamais comparu à Saint Omer, son cousin Rudy L. , fils de sa tante Laurence, dira plus tard avoir été terrorisé par ses boureaux.

« Ce jour-là, Daniel Legrand père m'a attrapé par la peau du dos et par le col. Il m'a allongé sur le fauteuil de la salle à manger. Les autres me tenaient les bras et les pieds. Ils me mettaient la main sur la bouche, pour ne pas que je parle.

Grégoire Legrand m'a baissé mon pantalon et mon slip. C'est le père le premier qui m'a violé. Il a rentré son fifi dans mon derrière.../... Le troisième c'était Daniel Legrand fils.../... » extrait du livre de Jacques Thomet « Retour sur Outreau »

Voix off : Arnaud Ardoin : «  Bonsoir à tous, ravi de vous retrouver dans « Ca vous regarde ». « Ca vous regarde»  ce soir qui ouvre un dossier, un dossier très sensible, l'affaire d'Outreau. On en a beaucoup parlé ici à l'Assemblée Nationale. Une affaire sans précédent dans les anales judiciaires, une affaire pédocriminelle faut-il se rafraîchir la mémoire, qui se passe à Outreau qui est une ville près de Boulogne-Sur-Mer. L'affaire débute en 2000, affaire où des enfants maltraités, violés, racontent leurs sévices à la police puis au juge, des témoignages qui vont faire l'effet d'une bombe, on va y revenir dans quelques instants. »

Voix off : « Les acquittés sont-ils tous innocents ? »

Arnaud Ardoin : « Jacques Thomet je vais vous aider quand même parce qu'il y a quand même des passages de votre livre où précisément vous parlez d'acquittés, vous dîtes finalement que sur les 13 acquittés, rentrons dans le vif du débat puisque après tout c'est le sujet d'Outreau, sur les 13 acquittés, certains seraient passés à travers les mailles duu filet et ils ne seraient pas tous blancs et vous citez leurs noms. C'est aussi ça ce livre »

Les Lavier privilégiés par un laxisme judiciaire incompréhensible, Legrand père, fils & fils qui n'ont pas été dérangés pour le viol (présumé) de « Rudy », fils de Laurence,  Daniel Legrand qui n'a jamais été auditionné pour les agressions sexuelles (présumées) envers sa cousine, ni pour le tripotage (présumé) des « plus petits », et 3 mois de prison ferme (+ un sursis de 9 mois) pour trafic de drogue ayant été au bénéfice d'un aménagement de peine.

Bien qu'ayant avoué et ayant été puni en 1ère instance, Daniel Legrand qui avait été acquitté en 2005 sera donc jugé pour des crimes (présumés) commis pendant 3 ans, dans sa période des 15/17 ans inclus. 

En ne perdant pas de vue que l'avocat Eric Dupond-Moretti prône le droit au mensonge pour ses clients, pouvons-nous espérer que   le procès permettra un éclairage quant à la participation (présumée) de Daniel Legrand aux viols en réunion, ?

S'il s'avère que Daniel Legrand a participé aux viols en réunion que la justice a officiellement reconnus, il faudra alors revoir d'où venaient l'argent et le shit qu'il aurait reçus conformément aux confidences faites au psychologue Emirzé, ce qui ferait de Daniel Legrand, non seulement un coupable de crimes sexuels, mais aussi un mineur victime de prostitution !

Voix off : Didier Wallet policier « Ces enfants sont notre avenir, c'est l'avenir de la société. Ces enfants, la manière dont ils ont été traités peuvent devenir des bombes à retardement »

Les enfants victimes, les citoyens, la justice, seront-ils respectés par l'équité de ce procès contrairement à ce qui s'était passé lors des 2 autres procès ?

Chérif Delay : « Tous les week-ends que je passais là-bas je vivais un enfer »

Dimitri Delay : « Les personnes qui venaient chez moi venaient avec leurs enfants, c'était vraiment un buesness »

Que peuvent donc attendre Chérif, Dimitri et Jonathan et les dizaines d'enfants victimes dans cette abominable affaire ?

Me Pouille-Deldique :  « J'ai vu tous ces avocats de la défense monter, tous en robes noires. Avec le poids du groupe, le poids du nombre, contre un petit enfant de 12 ans, qui est seul, je peux vous dire que le Haka des all-black à côté de ça c'est rien. C'est rien parce qu'en face on a pas le 15 de l'équipe de France, on a un enfant »

QUELLE SORTE DE JUSTICE SERA RENDUE ?

« Entre la défense et la vérité, il peut il y avoir un fossé »

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.