Consciencieux surveillants.

Face à une caméra « tout le monde fait semblant » Notre monde n’est plus qu’une parodie.

A mes consciencieux surveillants.

 

Moi aussi je vais vous rendre fous,

Vous allez découvrir que l’intimité est aussi vitale qu’un verre d’eau.

 

Je vous ai donné l’authenticité, l’intimité, la vérité, et la transparence pur,

pendant 17 ans.

Désormais, je vais jongler entre drame, mélo, porno, rire, connerie, insultes, poèmes, tout en démesure.

oui, je choisis vos méthodes: « le fake ».

Étape 1 faire le spectacle: vous avez des spectateurs. (ça c’est fait)

Etape 2 Dites, raconter, le tout et son contraire, « du n'importe  quoi», si vous êtes plus doués que moi, offrez du « loquasse du cocasse, du porno xxx. du fantastique, de l’horreur, faites disparaître la ligne de séparation entre réalité et fiction. C’est la seule défense pour qu’ils ne vous pillent pas votre âme. Ils ont choisie de faire de nos vies un spectacle en positionnant caméras et micros. dans nos salons, nos cuisines, nos lits...

C’est le seul moyen pour que vos paroles ne soient pas utilisées pour vous nuire dans 10, 30, 15 ans.. Dites n’importe quoi, « brouillez les pistes » de temps en temps, tout seul, chez vous...enregistrez vous.

Vous m’avez tout pris, vous n’aurez plus que l’écho de vos mensonges et subterfuges.

Bienvenue chez la romantopoliticopornocratedingo

je suis à présent « l’aiguille dans la botte de foin »le poux dodue sautillant dans la jungle des cheveux hirsutes et crépus d’un premier rôle d’un film de Fellini.

Face à une caméra « tout le monde fait semblant »Notre monde n’est plus qu’une parodie.

 

Vous allez découvrir que l’intimité est aussi vitale qu’un verre d’eau.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.