..Ne nous laissons pas mettre en cage.

Tous ce que vous pouvez faire ou dire même dans le sphère de la vie privée, peut être utilisé contre nous.

 Je me relèverai toujours j'ai un enfant. ..

Il est temps que vous me libériez de ce regard permanent...et que vous compreniez que tous ces caméras et micros rendent l’Être humain vulnérable et fou. la surveillance mondiale est un vrai fléau. Snowden se demande s’il n’est pas trop tard pour arrêter le processus...

La balle est dans votre camp, les puissants.

Lorsque vous savez que vous êtes surveillé, la présence des‘caméras» vous brûle, vous use,

Vivien Westwood, qu’elle intuition...C’est ça….On va tous êtres des petits canaris en cage sans pouvoir chanter ou voler. C’est ça la surveillance...On te contrains.

Si tu crie, « libérez julian Assange ! », ou aidez moi ! tu te confronte aux barreaux invisibles de ta propre cage : les caméras et les micros.

Ce sont les murs et barreaux des nouvelles prisons pour innocents, dans laquelle des puissants hors de contrôle ambitionnent de nous maintenir. Des puissants pour lesquels on ne vote pas, qui a votez pour le patron de la DGSE, de la police? Pour Squarcini? ?Sont ils plus puissants que les ministres, que le président ? Qui gouverne ? Quand on voit le pouvoir que conserve un Mr Squarcini, sur la police, sur la DGSI , sur LVMH...Même "hors de fonction" ?

Ne nous mettez pas en cage, Mr les fous de pouvoir.

L’ultime force est chez celui qui manie, dirige ces caméras, micros, puces, nanotechnologie.

A votre avis pourquoi la police refuse qu’on la filme?

Observez comme de simple conversations privées, dévoilées par l’artiste Piotr Pavlensky désarçonnent un politique…(Affaire Griveaux- Piotr Pavlenski) 

Aujourd’hui, on devrait nous donnez nos nouveaux droits : Tous ce que vous pouvez faire ou dire même dans le sphère de la vie privée, peut être utilisé contre nous.

..Ne nous laissons pas mettre en cage.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.