Fuck Trump... and Hillary !

La petite vidéo de ce chroniqueur anglais "de gauche" est rafraîchissante en ce qu'il dit - avec un langage très "fleuri" - exactement ce que je me tue à répéter autour de moi depuis "l'évènement" de ce début de semaine : la première responsable de la catastrophe c'est l'arrogance d'une certaine idée du progressisme qui rappelle furieusement les errements de la sociale-démocratie européenne

https://www.youtube.com/watch

Pour faire court :

  • Clinton n'est pas de "gauche" Clinton s'est l'alliée indéfectible de la finance mondialisée (campagne financée par Goldman Sachs etc.)
  • au lieu de s'afficher avec des stars du show business (Beyoncé, Jay-Z et consort) Hillary aurait mieux fait de faire campagne et d'expliquer ce qu'elle allait concrètement faire pour aider les gens à sortir de la misère qui engloutit chaque année un peu plus les ex classes moyennes pendant que la bourse continue à enrichir ses donateurs !
  • on a eu le Brexit, puis Trump à la maison blanche : mais demain ce sera PIRE si on ne se bouge pas le cul au lieu de se boucher le nez hypocritement !

Et j'ajouterai personnellement que le parti Démocrate U.S. est d'abord victime de son aveuglement !

En effet, si le clan Clinton n'avait pas magouillé pour éliminer Bernie Sanders - cf info wikileaks sur transmission des questions à HC Clinton en amont du débat avec B. Sanders (et on ne sait pas tout...) - ce dernier avait toutes les chances de l'emporter, en tous cas bien plus que la représentante de "l'establishment", un système dont le peuple occidental (de l'ouvrier aux classes moyennes déclassées) d'une manière général ne veut plus souffrir des décisions / orientations / politiques ultra libérales prévaricatrices.

Bref, arrêtons de pleurnicher en regardant les trains passés et faisons l'inventaire sans concession de l'incurie de la sociale démocratie européenne, sinon les mêmes causes produirons les mêmes effets en mai prochain en France...

Malheureusement, les basses manoeuvres de "l'appareil" communiste pour torpiller la candidature de JL Mélenchon, et le déni farouche des candidats à la primaire de "la gauche" qui avec plus ou moins de nuances reprennent au fond le même logiciel périmé social-démocrate, me laissent craindre le pire !

Regradons les choses en face : LE SEUL CANDIDAT A GAUCHE qui parle AU PEUPLE et INNOVE avec une approche FONCIEREMENT DEMOCRATIQUE - et pas démagogiquement "participative" à la Ségolène Royale - c'est LE MOUVEMENT "LA FRANCE INSOUMISE".

Enfin, contrairement à ce que nous assènent les medias - qui décidément ne retiennent aucune leçon d'un passé pourtant immédiat - le FN des LE PEN n'est pas le seul bénéficiaire potentiel de la dynamique créée par l'élection de D. Trump à la présidence des EU : la FRANCE INSOUMISE aussi  !

PEUPLE DE GAUCHE et autres CITOYENS FRUSTRES DE L'INCURIE DES GOUVERNEMENTS SUCCESSIFS depuis 30 ans : vous avez bien un CHOIX à faire entre l'impasse fascisante et clairement xénophobe du repli sur soi proposée par La France BLEUE MARINE DU FN, et le projet résolument progressiste de la FRANCE INSOUMISE de l'équipe Mélenchon : Renseignez-vous et prenez part au débat sur http://www.jlm2017.fr/

Il est encore temps de redonner espoir en l'avenir de la France mais aussi de l'Europe SI ET SEULEMENT SI la France arrive à s'extraire de la gangue castratrice de la sociale-démocratie qui est de moins en moins sociale et de moins en moins démocratique ! Dernier exemple en date : le traitement innommable réservé au valeureux ministre-Président de la Wallonie M. Paul Magnette devant son opposition à la ratification du CETA en l'état : https://www.mediapart.fr/journal/international/101116/paul-magnette-dans-l-interet-de-l-europe-il-faut-parfois-lui-desobeir.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.