Si même le FMI le dit !

Selon deux économistes du FMI le recul du syndicalisme au cours des dernières décennies a favorisé la hausse des hauts salaires : Tiens donc...

Voici un lien vers un article signé par 2 économistes du FMI sur le rôle de régulation trop souvent négligé des syndicats en matière de modération des hauts revenus dans l'entreprise, dont on peut parier qu'aucune publicité ne sera faite dans les média à la solde du système ultra libéral... http://www.imf.org/external/Pubs/FT/fandd/fre/2015/03/pdf/jaumotte.pdf

Extrait pour le plaisir :

"(...) Il reste à déterminer si l’accroissement des inégalités dû à l’affaiblissement des syndicats est bon ou mauvais pour la société. Si l’augmentation de la part des revenus revenant aux plus hauts salaires peut tenir à une augmentation relative de leur productivité (inégalité positive), il se peut aussi que leurs rémunérations soient plus élevées que ne le justifie leur contribution à la production économique, et résultent de l’extraction d’une rente (inégalité défavorable). Les inégalités peuvent également nuire à la société en permettant aux mieux rémunérés de manipuler le système économique et politique. Les autorités nationales auraient dans ce cas des motifs d’agir. Elles pourraient, par exemple, procéder à des réformes de la gouvernance des entreprises permettant à toutes les parties prenantes — salariés, administrateurs et actionnaires — de participer aux décisions concernant la rémunération des membres de la haute direction; améliorer la conception de contrats de rémunération basée sur la performance, en particulier dans un secteur financier enclin à prendre des risques; et réaffirmer les normes d’emploi qui permettent aux salariés le souhaitant de participer à des négociations collectives. (...)"

Une fois qu'on a lu cet article on ne peut passer sous silence que le FMI, la Banque Mondiale et l'OMC sont les fossoyeurs en chef de l’Etat dans tous les pays où ils sévissent et de toute régulation y compris salariale dans les entreprises...

Le combat doit continuer !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.