Carland
Abonné·e de Mediapart

454 Billets

0 Édition

Billet de blog 16 août 2010

Carland
Abonné·e de Mediapart

Hôpital de Carhaix : un procureur zélé ?

De deux choses l'une. Soit c'est le fait d'un procureur trop zélé, soit le fait d'un procureur aux ordres qui applique les directives de ses supérieurs de la chancellerie et qui fait oeuvre de basse police politique.Un peu plus de deux ans après la réouverture de l'hôpital de Carhaix la répression continue.

Carland
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

De deux choses l'une. Soit c'est le fait d'un procureur trop zélé, soit le fait d'un procureur aux ordres qui applique les directives de ses supérieurs de la chancellerie et qui fait oeuvre de basse police politique.

Un peu plus de deux ans après la réouverture de l'hôpital de Carhaix la répression continue. L'état n'a pas renoncé à punir les défenseurs de l'hôpital de Carhaix auxquels il faut rappeler que le tribunal administratif avait donné raison en ordonnant la réouverture immédiate du service de chirurgie et de la maternité le 25 juin 2008. Mais que représente encore les décisions du Tribunal administratif ? Dans la pratique l'état ne tient aucun compte de ses décisions. A Lannemezan par exemple la maternité est restée fermée malgré le jugement du TA ordonnant sa réouverture.

Si à Carhaix, la décision du tribunal administatif a été suivie le jour même de la réouverture des services, c'est bien parce que la pression populaire a été efficace. C'est cela que le pouvoir veut à tout prix faire payer à la population et à ses élus.

Des manifestations, il y en a eu durant cette périodes. A Quimper, Châteaulin, Rennes, Paris et Morlaix. A chaque fois les défenseurs de l'hôpital ont su faire preuve de sang froid et de dignité. Ce ne fut pas le cas des forces de l'ordre qui n'hésitèrent pas à utiliser la violence à l'égard de manifestants pacifiques. C'est la manifestation de Morlaix (pourquoi cette manifestation en particulier ?) qui donne prétexte au procureur de la ville à une convocationite aigüe.

Qu'on en juge : en mai 2010, le maire de Carhaix est convoqué pour une audition qui durera plus de quatre heures. Le 11 août, c'est un salarié de la mairie qui est convoqué à son tour. Cela ne suffisait pas au procureur. On apprend aujourd'hui que sont convoqués mercredi 18 août le secrétaire général de la mairie ainsi que le directeur des finances de la ville.

Personne n'étant foutu de comprendre quels faits leurs sont reprochés, force est de constater que la convocation à répétition des employés de la ville ne vise qu'a entretenir l'insécurité parmi les défenseurs de l'hôpital. Personne ne pouvant imaginer que l'état vise -à travers le harcèlement dont sont victimes les salariés de la ville- à déstabiliser un maire qui a assumé ses responsabilités d'élu.

Est ce une manière d'intimider et de faire pression sur les défenseurs de l'hôpital, alors que parmi les 54 hôpitaux dont la liste a été publiée (retirée en catastrophe par Bachelot. 2012 approche !) au début de l'été figurait l'hôpital de Carhaix ? Ce serait bien mal connaître les Centre Bretons.

Il serait temps que cesse ce jeu pervers d'un état qui instrumentalise la justice à des fins purement politiques. Comment comprendre et accepter que des salariés deviennent bien malgré eux les victimes de ce qui apparaît de plus en plus clairement comme la vengeance d'un état sur une population qui a su faire respecter ses droits.

En attendant, la plainte déposée fin 2008 par le collectif des femmes enceintes pour mise en danger de la vie d'autrui déposée devant le procureur... de Morlaix, n'a pas connu le début d'une instruction. Mais cela n'a sans doute rien à voir.

Des salariés harcelés, une plainte pour mise en danger de la vie d'autrui qui dort sur un bureau. L'administration de la justice vue par le procureur de la république de Morlaix ne peut manquer de poser question.

Carland

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim
Journal
L’imam Iquioussen, réclamé par la France, a été arrêté en Belgique
Visé par un mandat d’arrêt européen émis par la France, le prédicateur Hassan Iquioussen a été interpellé par la police belge vendredi, près de Mons. Il appartient désormais à la justice belge de se prononcer sur son éventuelle remise à la France. 
par Camille Polloni
Journal
« Les SDF étrangers ne sont pas les bienvenus » : un préfet ne devrait pas dire ça
Dans un tweet, le préfet de l’Hérault a déclaré vouloir « en finir avec la délinquance des SDF étrangers » à Montpellier, affirmant que les CRS « ne les lâcheraient pas ». Une stigmatisation assumée, dans la lignée de la politique prônée par Gérald Darmanin envers les « délinquants étrangers ».
par Prisca Borrel, Nejma Brahim et Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff
Billet de blog
Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?
Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
par Carta Academica
Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol
Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon