carlita vallhintes
toutes
Abonné·e de Mediapart

101 Billets

2 Éditions

Billet de blog 18 juil. 2022

carlita vallhintes
toutes
Abonné·e de Mediapart

PRENDRE LE LARGE AVEC MERCEDES 9

et affronter la tempête

carlita vallhintes
toutes
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La mer méditerranée est une mer qui peut très vite changer d'humeur.

Mais alors très très vite.

Un bon marin surveille sans arrêt le ciel et la surface de l'eau, car d'un début de journée paradisiaque on peut basculer en enfer en l'espace de quelques minutes.

Par ailleurs, il est un vent par chez nous appelé la Largade. La terrible Largade qui se lève l'après midi, et qui peut changer la mer en quelques minutes en  furie super engatsée, qui attaque toutes les barquettes et c'est la perdition totale pour tous les marins et matelots en herbe.

Mon père surveillait toujours mine de rien, en crapahutant les rochers de la calanque, ce qu'il se passait un peu vers l'ouest dans l'après midi.

Dans la bande joyeuse, il y avait René, le papa de mon filleul adoré, le mari de Jacky, ma grande sœur de cœur de petite enfance..

Il était surnommé Odin par tout le Vieux port.

Sa devise était la suivante :

Malgré le vent et la tempête Odin est toujours en tête

Dans la tempête et dans le vent Odin est toujours devant.

Il avait été formé à la navigation par mon papa, et invoquait Odin à peu près pour tout, même pour gagner à la contrée ou la pétanque. Il était tombé dès l'enfance dans le chaudron de la déconnade permanente, pour notre plus grande joie à tous !!!!

Un jour pendant que la bande feignassait dans l'eau mon père surgit des rochers et cria "il faut partir !!! vite bougez vous le cul ""

Branle bas de combat...

Tous à bord, on lève l'ancre sans discuter, on range tout comme on peut, et en l'espace de quelques minutes la mer était déchainée.

Tous les bateaux ont suivi Mercedes à la queue leu leu sur les flots fous.

Odin était derrière mon père, il lui faisait confiance.

Le retour fut surréaliste, nous avons tous pensé ne jamais rejoindre le Vieux Port tant nous avons fait des changements de cap pour ne pas chavirer.

Mon frère ma sœur et moi étions allongés sur le paillol en fond de cale, avec ordre de se taire et de ne pas broncher. Ma maman était pétrifiée...

Tous les pans de la barque avaient étaient fermés pour que les vagues dingues ne nous nèguent pas.

Mon père dans ces cas là était terrible, il fallait lui obéir au doigt et à l'œil.

Il avait choisi Mercedes pour sa coupe, sa forme. C'est un bateau qui tient très bien la mer, même déchainée.

Un peu comme les bateaux de Vikings, même beaucoup. 

Quand je regarde sa coupe, je pense aux vikings et je crois que je n'ai pas tort, par Thor.... Je suis allée au Danemark pour vérifier....

Toujours est-il qu'après des milliers d'heures de tempête terrible nous avons tous aperçu la bonne mère, longé le Pharo, et regagné, harassés, notre place à la pane. sains et saufs.

Ceux qui sont encore vivants aujourd'hui  parlent toujours de cette aventure, notre odyssée sans sirène....

Billet dédié à notre Odin local, mon dieu de la déconnade qui doit se marrer  au Valhalla du Frioul , Jacky la perle rare, et leurs enfants Virginie et Fabrice.

Carlita V.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le ministre Éric Dupond-Moretti est renvoyé devant la Cour de justice
Éric Dupond-Moretti devient le tout premier ministre de la justice en exercice à être renvoyé devant la Cour de justice de la République pour des faits commis dans l’exercice de ses fonctions. Le garde des Sceaux est accusé de « prise illégale d’intérêts » après avoir fait pression sur plusieurs magistrats anticorruption.
par Michel Deléan
Journal — Gauche(s)
Au-delà de l’affaire Bayou, la vague écoféministe secoue les Verts
Les écologistes réunis en conseil fédéral ont pris date pour leur prochain congrès sur fond de sidération face à l’affaire Bayou. Plus profondément, la place du courant écoféministe incarné par Sandrine Rousseau bouleverse les habitudes du parti.
par Mathieu Dejean
Journal
Damien Abad à l’Assemblée : un retour en toute impunité
Alors qu’ils ont poussé des hauts cris à propos de l’affaire Quatennens, les députés de Renaissance affirment n’avoir aucun mal à accueillir l’ancien ministre des solidarités au Palais-Bourbon, malgré les accusations de viol ou de tentative de viol qui le visent. Une question, disent-ils, de « présomption d’innocence ».
par Pauline Graulle et Christophe Gueugneau
Journal — International
Lula en tête, Bolsonaro résiste
Si Lula rassemble 48,4 % des voix au premier tour, Bolsonaro crée la surprise en dépassant les 43 %. La vigueur de l’extrême droite se retrouve aux élections législatives et des gouverneurs locaux qui se déroulaient aussi dimanche. Le mois de campagne qui reste s’annonce tendu.
par Jean-Mathieu Albertini

La sélection du Club

Billet de blog
Iran - Pour tous les « pour »
Les messages s'empilent, les mots se chevauchent, les arrestations et les morts s'accumulent, je ne traduis pas assez vite les messages qui me parviennent. En voici un... Lisez, partagez s'il vous plaît, c'est maintenant que tout se joue.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Artistes, écrivains et journalistes iraniens arrêtés
Une traduction de la chanson « Barayé » (Pour...) du chanteur Shervin Hajipour, arrêté le 29 septembre.
par Mathilde Weibel
Billet de blog
Voix d'Iran - « Poussez ! »
À ce stade, même s'il ne reste plus aucun manifestant en vie d'ici demain soir, même si personne ne lève le poing le lendemain, notre vérité prévaudra, car ce moment est arrivé, où il faut faire le choix, de « prendre ou non les armes contre une mer de tourments ».
par sirine.alkonost
Billet de blog
Dernier message de Téhéran
Depuis des années, mon quotidien intime est fait de fils invisibles tendus entre Paris et Téhéran. Ces fils ont toujours été ténus - du temps de Yahoo et AOL déjà, remplacés depuis par Whatsapp, Signal, etc. Depuis les manifestations qui ont suivi la mort de Mahsa, ces fils se sont, un à un, brisés. Mais juste avant le black out, j'avais reçu ce courrier, écrit pour vous, lecteurs de France.
par sirine.alkonost