à faire acheter par vos bibliothèques et CDI préférés pour une lecture toutes générations

source : http://www.slate.fr/story/66123/un-million-dalternatives

Avec son livre Un million de révolutions tranquilles, la journaliste Bénédicte Mannier déconstruit ce dogme et envoie dans les cordes la Dame de fer et ses disciples. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si, dès la première page, en réponse à Thatcher, elle cite une phrase de Susan Georges, tout aussi laconique et formelle: «There are thousands of alternatives» (il y a des milliers d'alternatives). Pour le prouver, elle est partie à la rencontre d'hommes et de femmes qui changent le monde concrètement, à leur échelle.

En parcourant ce livre, on apprend qu'en Inde, les habitants de la région désertique du Rajasthan ont réussi à réhydrater les sols en creusant eux-mêmes des puits, assurant ainsi leur autosuffisance alimentaire et leur permettant de dégager des revenus. En France, des citoyens réunis en association qui investissent leur épargne dans des projets liés à l'économie locale ont déjà aidé un millier d'entreprises.

Aux Pays-Bas, des groupements se sont créés pour ériger des habitats partagés, respectueux de l'environnement, insensibles à la spéculation immobilière et créateurs de lien social puisqu'ils regroupent volontairement jeunes et personnes âgées. Tandis qu'en Espagne, des groupes de prêts autofinancés se sont développés pour palier les galères du quotidien. Tout au long de l'ouvrage, elle égraine par dizaines les exemples de ce type.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.