Les indiens Guarani-Kaiowa menacent de se suicider sur la terre de leurs ancêtres !!

Les indiens Guarani-Kaiowa de la municipalité de Iguatemi,dans l’état Brésilien du Mato Grosso do Sul,menacent de se suicider en masse s’ils sont forcées de quitterla Cambará, sur la rive Jogui, où ils  campent.

c3adndios.jpg

Les Indiens disent que la région est un “tekoha” (cimetière des ancêtres)et, par conséquent, ne veulent pas quitter le site,préférant encore mourir sur leur terre.

La menace a été écrite par la communauté indigène et publiée par le Conseil indigène missionnaire (CIMI) Cette letrre est prise très au sérieux et les Guarani-Kaiowa, surement, mettront à exécution leur menace!Ces indiens sont depuis 500 ans expulsés de leur terre et n ont aucun endroit où se “poser”.; ils vivent dans des “camps”, sans soins ni aide.

guarani8.jpg

«Conscient de ce fait de l’histoire, nous voulons être morts et enterrés avec nos ancêtres ici où nous sommes aujourd’hui, nous demandons donc au Gouvernement et à la Cour fédérale de ne pas accorder l’ordre d'expulsion , mais demandons à accorder notre mort collective et de nous enterrer tous ici.

S’il vous plaît, une fois pour toutes, pour déclarer notre décimation totale et l’extinction de notre peuple, envoyez  plusieurs tracteurs et  creusez un grand trou pour enterrer nos corps. C’est notre demande aux juges fédéraux. 

Maintenant nous attendons la décision de la Cour fédérale. Déclarez la mort collective des Guarani Kaiowá  enterrez-nous ici.  Nous avons décidé de ne pas nous laisser prendre ici ni vivants ni morts. “

Source: Cimi le 17 octobre 2012

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.