la dispersion au travail

Peut-on se disperser efficacement au travail ? Ces dernières années, le travail a
connu de profondes transformations, les compétences attendues par les entreprises
ont donc évolué. Les environnements de travail sont devenus largement instables,
et une part importante de la gestion de cette instabilité repose directement sur un
salarié amené à reconfigurer régulièrement son activité : modifi cations de dernière
minute, réunions déplacées, téléphone qui n’arrête pas de sonner. Exhorté à être
à la fois mobilisé et autonome, ce salarié se trouve ainsi confronté au quotidien à
ce que l’on peut qualifier de « dispersion ».spacer.gif

Couv._La_dispersion_au_travail_2.jpeg

Gérer celle-ci s’apparente à une véritable compétence, qui n’est cependant
pas reconnue en tant que telle. Pis, rabattue sur des catégories morales ou
pathologiques, la capacité à gérer la dispersion est le plus souvent disqualifi ée.
Pourtant, la juste reconnaissance des charges et des compétences associées à la
gestion des situations de dispersion constitue un besoin impérieux pour asseoir
une représentation plus légitime des pratiques professionnelles. C’est ce à quoi
s’emploie cet ouvrage qui, grâce à l’introduction de cette nouvelle catégorie
descriptive, permet d’analyser comment le salarié réalise au quotidien des
compromis dans son activité pour pallier le recul du plan sous ses formes les plus
prescriptives.
L’analyse repose sur la comparaison de quatre situations de travail : traders,
conducteurs de travaux dans l’assainissement, salariés d’agences d’événementiel
et managers. Elle donne à voir des comportements rarement mis en exergue dans
la littérature et apporte de nombreuses contributions à des thèmes classiques de
la sociologie du travail comme les TIC, le temps, le collectif, les compétences
ou les charges. Sa portée est également épistémologique, puisque, en mettant en
évidence comment les salariés composent entre des engagements divers dans
le très court terme,elle permet d’interroger la question de l’intégration d’une
personne plurielle.
Cet ouvrage qui bénéficie du soutien de la MiRe intéressera tous ceux qui se
préoccupent du travail mais aussi de l’activité en tant que telle.

Sortie prévue le 23 mai
http://www.octares.com/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.