DIEUDONNÉ, BOUC EMISSAIRE AU PAYS DE MOLIERE

Dieudonné est interdit depuis plus de quinze ans dans tous les médias ; après plus d’une centaine de procès, il est toujours calomnié, injurié... Ne serait il pas temps d’arrêter ce lynchage lamentable qui nous prive d’un talent extraordinaire et d’un humoriste épris de liberté...d’expression ?

 

Dieudonné est sans aucun doute le plus grand humoriste français depuis notre Coluche national... Comment est-ce possible que Dieudonné soit interdit à ce point là dans un pays comme la France qui prône la liberté d’expression ?
Comment est-ce possible que Dieudonné, suite à un sketch sur un colon israélien, soit devenu le bouc émissaire et le mal incarné d’un pays qui ne lui donne même plus la parole pour qu’il puisse se défendre et répondre à tous les articles calomnieux qui nuisent à son image et à sa réputation ?
Comment est ce possible qu’aucun artiste, qu’aucun intellectuel, qu’aucun philosophe ne se soit levé pour le défendre...si ce n’est par lâcheté ou par peur de subir le même sort ?
[…]
Comment est ce possible d’avoir pu le traiter de singe, de « con parce que c’est un nègre », et que ce cher et non tendre Philippe Tesson puisse souhaiter sa mort par un peloton d’exécution et tout cela en direct à la télévision, et qu’aucune de ces personnes n’aient été poursuivie pour « incitation à la haine », alors que lui, oui ?
Comment est ce possible qu’il soit devenu un bouc émissaire au pays de Molière juste pour avoir atteint les limites de la liberté d’expression ?

Alors, j’ai fait un rêve, comme Martin Luther King : que Dieudonné puisse de nouveau s’exprimer. Que ses ennemis acceptent de le rencontrer. Qu’ils se rendent compte qu’ils se sont trompés. Telle est mon espérance...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.