carolinedehaas
Féministe
Abonné·e de Mediapart

152 Billets

2 Éditions

Billet de blog 4 avr. 2022

Les 10 et 24 avril, ce sera Mélenchon

Romane Bohringer, Blanche Gardin, Princess Erika, Anny Duperey, Caroline De Haas, Noémie de Lattre, Sanseverino, Zoran Boukherma, Flore Benguigui, Hannelore Cayre : à une semaine du 1er tour, elles et ils appellent avec plus de 2000 personnes à se mobiliser massivement pour mettre la gauche au second tour en votant pour Jean-Luc Mélenchon.

carolinedehaas
Féministe
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Retrouvez les signataires de ce texte, signez et partagez-le sur https://www.ceseramelenchon.com/

------

Les 10 et 24 avril, ce sera Mélenchon

Nous sommes nombreuses et nombreux, parmi les signataires de ce texte, à avoir eu envie de tout envoyer valser ces derniers mois. A désespérer devant une présidentielle écrite d’avance dans laquelle seules la droite et l’extrême-droite occupent l’espace médiatique, laissant la gauche, les questions climatiques ou les enjeux d’égalité loin (très loin) derrière.

Depuis quelques semaines, quelque chose a changé. Une fenêtre s’entrouvre dans cet environnement politique irrespirable. L'air semble plus léger.

La gauche pourrait accéder au second tour.

Ce second tour, ce sont deux petites semaines. Presque rien. Et pourtant.

Si la gauche est au second tour, l’extrême-droite n’y est pas. Elle pourra moins que d’habitude abîmer nos consciences, faire peur et attiser les haines. Deux semaines de moins d’extrême-droite à la télé et dans nos journaux, c’est moins de racisme, d’homophobie, d'islamophobie et d’antisémitisme. L’impact est direct sur la vie de toutes celles et ceux qui, parmi nous et en France, les subissent.

Si la gauche est au second tour, le candidat de droite ne pourra pas dérouler son programme de restrictions de nos droits sociaux et de nos libertés sans contradiction. Cela aura un impact sur la vie de millions de salarié·e·s qui n’entendront pas sans objection qu’il faut travailler plus ou que leur travail coûte trop cher. Cela aura un impact sur la vie de millions de fonctionnaires qui n’entendront pas sans objection qu’ils sont trop nombreux.

Si la gauche est au second tour, pendant deux semaines, nous parlerons de la retraite à 60 ans, du SMIC à 1400 €, de la planification écologique ou de la fin des violences sexuelles. Nous convaincrons des millions de personnes et cela conditionnera nos capacités individuelles et collectives de résistances et de mobilisations pour les années qui viennent. Nous parlerons enfin avenir commun.

Avec la gauche au second tour, il devient imaginable de gagner l’élection présidentielle.

Il y a un seul candidat qui peut permettre cela, c’est Jean-Luc Mélenchon.

Alors oui, vous trouverez chez chaque signataire de ce texte des raisons de dire ce n’est pas le candidat parfait. C’est vrai (existe-t-il d’ailleurs ?).

Ce qui est sûr, c’est que Jean-Luc Mélenchon est aujourd’hui la meilleure carte dont nous disposons pour faire bifurquer le récit qu’on nous écrit depuis plusieurs mois.

Les 10 et 24 avril, ce sera Mélenchon.

Parmi les signataires : Siegrid Alnoy, Jeanne Aptekman, Lauren Bastide, Flore Benguigui, Julien Boisselier, Yvan le Bolloch, Romane Bohringer, Lucie Borleteau, Zoran Boukherma, Dominique Cabrera, Françoise Castex, Hannelore Cayre, Catherine Corsini, Danièle D’Antoni, Eva Darlan, Caroline De Haas, Anny Duperey, Princess Erika, Annie Ernaux, Giulia Foïs, Blanche Gardin, Robert Guédiguian, Alain Guiraudie, Sam Karmann, Noémie de Lattre, Lyes Louffok, Louisadonna, Joy Majdalani, Corinne Masiero, Caroline Mécary, Stéphane Mercurio, Océan Michel, Antoine Peillon, Néhémy Pierre-Dahomey, Yann Samuell, Claire Simon, Bruno Solo, Sansevrino, Usul, Taoufik Vallipuram.

Retrouvez les signataires de ce texte, signez et partagez-le sur https://www.ceseramelenchon.com/

À la Une de Mediapart

Journal — États-Unis
Devant la Cour suprême, le désarroi des militantes pro-avortement américaines
Sept ans presque jour pour jour après la légalisation du mariage gay par la Cour suprême des États-Unis, celle-ci a décidé de revenir sur un autre droit : l’accès à l’avortement. Devant l’institution, à Washington, la tristesse des militants pro-IVG a côtoyé la joie des opposants.
par Alexis Buisson
Journal
IVG : le grand bond en arrière
L’arrêt « Roe v. Wade », qui a été abrogé par six voix pour et trois contre, avait fait, il y a 50 ans, de l’accès à l’IVG un droit constitutionnel. La décision de la Cour suprême n’est pas le fruit du hasard. Le mouvement anti-IVG tente depuis plusieurs décennies de verrouiller le système judiciaire.
par Patricia Neves
Journal — Parlement
Grossesse ou mandat : l’Assemblée ne laisse pas le choix aux femmes
Rien ou presque n’est prévu si une députée doit siéger enceinte à l’Assemblée nationale. Alors que la parité a fléchi au Palais-Bourbon, le voile pudique jeté sur l’arrivée d’un enfant pour une parlementaire interroge la place que l’on accorde aux femmes dans la vie politique.
par Mathilde Goanec
Journal
Personnes transgenres exclues de la PMA : le Conseil constitutionnel appelé à statuer
Si la loi de bioéthique a ouvert la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, elle a exclu les personnes transgenres. D’après nos informations, une association qui pointe une « atteinte à l’égalité » a obtenu que le Conseil constitutionnel examine le sujet mardi 28 juin.
par David Perrotin

La sélection du Club

Billet de blog
Le consentement (ré)expliqué à la Justice
Il y a quelques jours, un non-lieu a été prononcé sur les accusations de viol en réunion portées par une étudiante suédoise sur 6 pompiers. Cette décision résulte d’une méconnaissance (ou de l’ignorance volontaire) de ce que dit la loi et de ce qu’est un viol.
par PEPS Marseille
Billet de blog
Lettre ouverte d’étudiantes d’AgroParisTech
Ces étudiantes engagées dans la protection contre les violences sexuelles et sexistes dans leur école, réagissent à “Violences sexuelles : une enquête interne recense 17 cas de viol à AgroParisTech” publié par Le Monde, ainsi qu’aux articles écrits sur le même sujet à propos de Polytechnique et de CentraleSupélec.
par Etudiantes d'AgroParisTech
Billet de blog
« Lutter contre la culture du viol » Lettre à la Première ministre
Je suis bouleversée suite aux actualités concernant votre ministre accusé de viols et de l'inaction le concernant. Je suis moi-même une des 97 000 victimes de viol de l’année 2021. Je suis aussi et surtout une des 99 % de victimes dont l’agresseur restera impuni. Seule la justice a les clés pour décider ou non de sa culpabilité… Pourtant, vous ne pouvez pas faire comme si de rien n’était.
par jesuisunedes99pourcent
Billet de blog
Le Gouvernement se fait pourtant déjà juge, madame la Première ministre
La première ministre, Mme Elisabeth Borne, n'est pas « juge », dit-elle, lors d’un échange avec une riveraine, ce mercredi 15 juin 2022, l'interrogeant sur les nouvelles accusations visant M. Damien Abad, ministre des solidarités.
par La Plume de Simone