carolinedehaas
Féministe
Abonné·e de Mediapart

156 Billets

2 Éditions

Billet de blog 4 mars 2021

En finir avec les violences sexistes et sexuelles

Parution d'un manuel d'action contre les violences sexistes et sexuelles, jeudi 4 mars aux éditions Robert Laffont. Un outil pédagogique, drôle et optimiste pour que chacune et chacun puisse agir.

carolinedehaas
Féministe
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Lorsque Liliane Guillard, qui travaille dans l’édition, est venue m’a contactée en me proposant d’écrire un livre, d’abord, je n’ai pas donné suite. Je me disais que je n’avais pas le temps.

Et puis, il y a eu le confinement. Et avec, le lancement des formations #NousToutes. Ces formations, gratuites, en ligne, qui durent 2h30, ont rassemblé entre avril et juin 2020 plus de 25 000 personnes. Depuis, plus de 100 000 personnes les ont suivies. J’ai animé pendant le confinement plus de vingt sessions. Avec, à chaque fois entre 500 et 4500 personnes connectées. C’était une expérience absolument incroyable. Pleine de joie, d’optimisme, d’énergie et de détermination. Je ressortais de chaque formation avec une pêche d’enfer.

Et j’ai donc recontacté Liliane Guillard. En lui disant qu’il y avait plusieurs livres que j’avais envie d’écrire (notamment un roman d’amour) mais que le premier devait être un livre sur les violences. Un livre qui donne à chacune et chacun les outils pour agir.

Parce ma conviction, depuis des années, c’est que si nous outillons des centaines de milliers de personnes à identifier l’ampleur des violences, à les reconnaître, à les détecter dans leur entourage et à intervenir pour les faire cesser, nous pouvons matériellement, pour de vrai, les faire reculer.

J’ai bien conscience que ce n’est pas le moyen le plus rapide pour en finir avec les violences sexistes et sexuelles en France. Le moyen le plus serait d’être présidente de la République et de déclencher un plan d’action ambitieux, avec plus d’un milliard d’euros sur la table pour éduquer massivement à la non-violence, former les professionnel·le·s à l’accueil des femmes victimes, créer des places d’hébergement pérennes et financer décemment les associations qui font le taff sur le terrain. Cela ne vous aura pas échappé, je ne suis pas présidente (et ce n’est pas au programme). Et Emmanuel Macron, qui aurait le pouvoir de lancer ce plan d’action, n’en n’a strictement rien à cirer de ce sujet. Il en parle, oui, mais les politiques publiques ne suivent pas.

Donc, comme je ne peux pas changer les politiques publiques de manière radicale, je fais autre chose. Je forme, j’informe, je mobilise pour que chacune et chacun dispose d’outils.

C’est l’objet du Manuel d’action pour en finir avec les violences sexistes et sexuelles, édité chez Robert Laffont et qui sort jeudi 4 mars en librairies.

Ce livre a été pensé comme un manuel d’action. Chacune et chacun d'entre nous a été témoin de discussions dans lesquelles les violences sexuelles étaient niées, banalisées, moquées et la parole des victimes dévalorisée. Les chiffres ou les données nous manquent parfois pour argumenter. Chacune et chacun d'entre nous a été témoin de propos sexistes ou à connotation sexuelle qui nous ont parfois mis mal à l'aise. Les techniques nous manquent parfois pour savoir comment réagir. Chacune et chacun d'entre nous connaît au moins une femme qui a subi des violences sexuelles. Les informations nous manquent parfois pour savoir que leur dire et comment les orienter.

Le manuel est découpé en 3 parties : identifier, comprendre et agir.

Ces trois étapes sont celles que je mets en œuvre dans chacune des formations que j’anime, dans ma vie professionnelle (je dirige une entreprise de formation et de conseil, notamment sur la prévention des violences sexuelles au travail) ou dans ma vie militante.

Identifier, car tant qu’on est dans le déni vis-à-vis des violences, aucune chance qu’on agisse et réagisse. Pour sortir du déni, j’utilise les chiffres clés (un quiz est en ligne ici) et les définitions des violences (un PDF qui récapitule tout est disponible ici)

Comprendre car maîtriser les mécanismes des violences ou le cycle des violences au sein du couple permet de mieux détecter les violences ou d’accompagner les victimes.

Agir enfin, en convaincant son entourage, en posant la question « es-tu victime de violence » à nos collègues ou amies pour détecter ou encore en maîtrisant les obligations des entreprises, universités ou lycées pour prévenir les violences et protéger les victimes.

Identifier, comprendre, agir. 3 étapes pour changer le monde.

Je suis super fière de ce livre. Le voir en vrai est très émouvant. J’ai l’impression d’avoir mis par écrit toutes les connaissances et compétences accumulées ces dernières années. Je suis très heureuse de pouvoir les partager. Je pense que la diffusion de l’information, le partage des connaissances est un outil indispensable de la lutte.

Caroline De Haas, militante féministe

Plus d’infos et événements prévus

- Un site internet dédié a été ouvert pour retrouver les principales infos données dans le livre. Chiffres clés, mécanismes, n° utile. Tout est disponible ici :  ‪http://noustoutes.lisez.com

- ‪#NousToutes‪ met en jeu 10 exemplaires dédicacés du livre. Jouez ici !

- Vendredi 5 mars, à 18h, un live sur Instagram est organisé par la Librairie Kleber (Strasbourg). Evénenement Facebook : https://facebook.com/events/833334710547781/

- Dimanche 7 mars, séance de dédicace à 15h à la librairie Un livre et une tasse de thé, à République (Paris). Inscriptions sur weezevent : https://weezevent.com/rencontre-et-dedicace-avec-caroline-de-haas?fbclid=IwAR1Ch0J91UONSDkUTeyh36PWLRn3RtG289jYeRBil7cUIazjoiW8bqSYv0g

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Au Royaume-Uni, le successeur de Boris Johnson manque déjà de légitimité
Le duel interne au parti conservateur pour la succession de Boris Johnson, entre Liz Truss et Rishi Sunak, semble déconnecté des urgences du moment, de l’inflation au climat. En raison du mode de scrutin, la légitimité du vainqueur sera faible.
par Ludovic Lamant
Journal — Europe
Un débat économique de faible niveau pour la direction du parti conservateur
Les deux candidats à la direction du parti conservateur n’ont guère d’idées face à la crise inflationniste qui frappe pourtant de plein fouet l’économie britannique. Le débat économique se limite donc à un duel stratégique pour convaincre le cœur militant des Tories.
par Romaric Godin
Journal — Afrique
La crise climatique attise les tensions au Kenya
Les questions d’écologie sont absentes des discours des candidats aux élections générales du mardi 9 août. Pourtant, avec un régime de pluies devenu « imprévisible », le pays subit fortement les conséquences du dérèglement climatique, qui aggrave des tensions existantes.
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Afrique
Le pays suspendu à un scrutin à haut risque
Mardi 9 août se déroulent au Kenya des élections générales. Alors que la population fait face à une crise économique et à une forte hausse des prix, ce scrutin risque de déstabiliser ce pays clé de l’Afrique de l’Est. 
par Gwenaelle Lenoir

La sélection du Club

Billet de blog
Pour la rentrée, préparons la riposte !
Bientôt, les vacances seront terminées. Et beaucoup se demandent maintenant de quoi sera fait leur avenir avec un gouvernement qui n’a concédé presque rien aux salariés, aux retraités et aux chômeurs en termes de pouvoir d’achat.
par Philippe Soulié
Billet de blog
Le pouvoir d'achat des fonctionnaires vampirisé par quarante ans de néolibéralisme
Lorsque la spoliation du pouvoir d'achat des fonctionnaires devient une institution sous la Cinquième République...
par Yves Besançon
Billet de blog
La grosse entourloupe de l'AAH
Alors qu'on parle de la victoire de la déconjugalisation de l'AAH, alors qu'on cite les augmentations de ce minima social comme une exception du macronisme, personne ne parle d'une des plus grandes entourloupes des dernières années : la suppression du complément de ressources de 180 euros pour les nouveaux admis dans le système.
par Béatrice Turpin
Billet de blog
Loi pouvoir d'achat : Macron & Borne veulent prolonger notre ébriété énergétique
[REDIFFUSION] 42°C en Gironde. 40°C en Bretagne. 20 000 hectares partis en fumée. Lacs, rivières et sols s'assèchent. Les glaciers fondent. Que fait-on à l'Elysée ? On reçoit le président des Emirats Arabes Unis pour importer plus de gazole. A Matignon ? On défend un projet de loi « Pouvoir d'achat » qui vise à importer plus de gaz du Qatar et des Etats-Unis. Où est la sobriété ?
par Maxime Combes