A votre bon coeur !

Vol au Fouquet's... une affaire d’État ou une affaire de bon coeur

 © (ZAKARIA ABDELKAFI / AFP) © (ZAKARIA ABDELKAFI / AFP)
Une affaire d’État qui n'est en réalité qu'une affaire de bon coeur  : ce sont des agents de sécurité du Fouquet’s qui ont pensé que c'était aussi bien de donner ce qui était par terre à des manifestants... vu ce qui restait de l'établissement.

Sans vérifier,  sans interroger les agents de sécurité, des moyens énormes sont mis en oeuvre – dignes d'un roman d'espionnage – pour retrouver  le couple en gilets jaunes avec comme trophée un tabouret et quatre couverts : géolocalisation en temps réel, envoi de policiers de Paris en Indre-et-Loire, recherches dans toute la France... Ils ont même été soupçonnés du saccage de l'établissement...

Heureusement ils sont  ressortis libres du tribunal samedi 23 mars, pour cause de « nullité de procédure » et le PV de comparution immédiate a également été annulé. En effet, une vidéo montrait que ce couple avait reçu ces objets de la main des agents de sécurité.

Lire l'article de France Info : « Paris : le couple soupçonné d’avoir participé au saccage du Fouquet’s ressort libre du tribunal » : https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/paris-le-couple-soupconne-davoir-participe-au-saccage-du-fouquets-ressort-libre-du-tribunal_3246967.html?

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.