"Gilets jaunes" contre évadés fiscaux

Le jour du mouvement des "gilets jaunes", un salon de l'évasion fiscale se tient à Cannes.

Le hasard des coïncidences est parfois édifiant.Tandis que les "gilets jaunes" protestent contre l'hypocrite taxe sur les carburants à laquelle ils ne pourront pas se soustraire et qui servira entre autres à rembourser les dettes de l'Etat, "l'international emigration and the luxury property expo", autrement dit un salon de l'évasion fiscale et du placement immobilier de luxe, se tient aujourd'hui à Cannes. On y entre pour la modique somme de 1000 euros. Chypre, Malte, Monaco et autres paradis fiscaux viennent y faire la pêche au nouveau riche. Des promoteurs immobiliers de Floride veulent y appâter les millionnaires russes avec des villas de 500 mètres carrés sur des plages de sable blanc.On y croise des rombières qui pestent contre les chômeurs et en ont "marre de payer pour les écoles, les hôpitaux...". Attac y était. Les journalistes de l'émission de France inter "comme un bruit qui court" aussi.

https://www.youtube.com/watch?v=1plb9KWe0X4

Rappelons que l'insurrection américaine et la révolution française ont commencé par des problèmes fiscaux. En France, il s'agissait des privilégiés (noblesse, clergé) qui ne participaient pas à l'impôt tandis que les dépenses de l'Etat avaient augmenté: le roi dut pour cette raison convoquer les Etats généraux. il s'ensuivit la Révolution française.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.