cathycorbel
Abonné·e de Mediapart

9 Billets

0 Édition

Billet de blog 24 mars 2012

FAUT-IL PLUS DE POLICE ?

cathycorbel
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La normalité en images... © 

74% des Français approuvent l'attitude de N.Sarkozy..

BULLETIN MÉTÉO :
    Je me disais ce matin que ce totalitarisme en quadrichromie capable de scénariser en temps réel sa politique et sa communication de masse est autrement plus redoutable qu'une simple société disciplinaire fasciste ou stalinienne. Si Debord n'avait pas tant picolé, le vieillard qu'il serait devenu nous aurait quittés avec la certitude amère qu'il avait vu juste. Quand l'illusion de la liberté nourrit l'oppression, le cercle se referme...
    Cette évolution de la social-démocratie et des néolibéraux vers une realpolitik soumise à la main invisible des Marchés aboutit peu à peu à une abolition de toute pensée critique, par récupération des termes, dissolution des concepts enrichissant le contenu d'une propagande invisible mais tonique, insidieuse et jonglant avec les contradictions et le mensonge en toute connaissance de cause, activant sans relâche le zapping mental des spectateurs amnésiques, tous obnubilés par le "nouveau" source essentiel du plaisir.
    Depuis la "révolution numérique" la vitesse et le volume du flux de la désinformation augmente. Celle-ci est gérée et alimentée de manière quasi-inconsciente par les agents des médias et les clercs, eux-mêmes formatés à une idéologie dominante fondée sur la raison comptable et l'intérêt financier considérés en tant qu’abstractions pures et numérisées. Traders agents de flux, (financier ou informatif), agents de sécurité, notables, politiques, relais d'opinion, experts désignés et autres spécialistes patentés, tous sont sélectionnés en fonction de leur incapacité à juger de la dérive insidieuse de leur appréhension aliénée du monde. Ces "anosognosiques" en col blanc pullulent. Aujourd'hui, la "révolution" c'est Orange (celui de France Télécom), la libérté c'est Free et l'humanisme, dans sa version "radicale, sera MSF ou la Fondation Abbé Pierre.
   La faillite de la pensée critique dans toutes les têtes accompagne les ruptures successives des liens sociaux et familiaux , eux-aussi soumis à l'inflexible loi de la survie individuelle.
   Le contrat de la "sécurité garantie" passe par l'acceptation pleine de la" culture d'entreprise", des lois et des pratiques coercitives et normatives d'une société d'esclaves sans maîtres où les dominants eux-mêmes courent à leur perte d'identité, devenant des monstres comédiens, des momies libidineuses rêvant d'immortalité, des robots embourgeoisés confits dans leur dogme économique.
   Le tout sur une planète aux 3/4 dévastée. Dites-moi que je cauchemarde ...
Ramdane ISSAAD

http://rushes.free.fr

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
La redevance sabordée, l’information en danger
Emmanuel Macron l’a décidé presque seul : l’audiovisuel public sera privé dès cette année des 3,2 milliards d’euros que lui rapporte cette ressource prélevée depuis 1948. Au nom du « pouvoir d’achat », le gouvernement s’apprête à faire peser de lourdes menaces sur les médias publics.
par Dan Israel
Journal
Outre-Manche, la BBC dans le collimateur du gouvernement
L’exécutif britannique veut changer le mode de financement du groupe audiovisuel public pour des raisons économiques et électoralistes. En janvier dernier, la ministre de la culture, Nadine Dorries, a expliqué vouloir mettre fin à la redevance, un système de financement qu’elle juge « obsolète ».
par Marie Billon
Journal — Gauche(s)
Le conflit russo-ukrainien divise la gauche anti-guerre
La cohérence du camp anti-impérialiste, a priori uni par son rejet des blocs militaires, a été mise à l’épreuve par l’invasion de l’Ukraine. Certains refusent les livraisons d’armes, craignant l’engrenage d’un conflit interimpérialiste, tandis que d’autres estiment incontournable cette solidarité. 
par Fabien Escalona
Journal
Yaël Braun-Pivet, première femme au perchoir
La députée des Yvelines succède à Richard Ferrand au terme de deux tours de scrutin. Un poste qu’elle convoitait depuis de nombreux mois. 
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Le combat pour l'avortement : Marie-Claire Chevalier et le procès de Bobigny (1)
[Rediffusion] Marie-Claire Chevalier est morte le 23 janvier, à 66 ans. En 1972, inculpée pour avoir avorté, elle avait accepté que Gisèle Halimi transforme son procès en plaidoyer féministe pour la liberté de disposer de son corps. Pas facile d’être une avortée médiatisée à 17 ans, à une époque où la mainmise patriarcale sur le corps des femmes n’est encore qu’à peine desserrée.
par Sylvia Duverger
Billet de blog
États-Unis : le patient militantisme anti-avortement
[Rediffusion] Le droit à l'avortement n'est plus protégé constitutionnellement aux États-Unis. Comment s'explique ce retour en arrière, et que peuvent faire les militantes des droits des femmes et les démocrates ?
par marie-cecile naves
Billet de blog
Autorisation de l'interdiction de l'IVG aux USA, sommes nous mieux lotis en France ?
« N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant ».
par bennoursahra
Billet de blog
Roe VS Wade, ou la nécessité de retirer le pouvoir à ceux qui nous haïssent
Comment un Etat de droit peut-il remettre en cause le droit des femmes à choisir pour elles-mêmes ? En revenant sur la décision Roe vs Wade, la Cour suprême des USA a rendu a nouveau tangible cette barrière posée entre les hommes et les femmes, et la haine qui la bâtit.
par Raphaëlle Rémy-Leleu