COMMUNIQUE DE PRESSE

Nous, associations de défense de droit des enfants, ne pouvons qu’exprimer notre surprise et notre vive inquiétude à la suite de la récente nomination d’Eric DUPONT-MORETTI en tant que Ministre de la Justice.

 Ses multiples tentatives de déstabilisation et d’intimidation envers tout professionnel prenant la défense des enfants (experts judiciaires, psychologues, avocats…) - ou envers les enfants eux-mêmes - ne peuvent qu’interroger sur sa capacité à améliorer la lutte contre les violences sexuelles, qui était pourtant censée être une grande cause de ce quinquennat.

 Ses prises de position clairement anti-victimaires, pas seulement dans ses plaidoiries mais également dans ses interviews et dans ses écrits, allant jusqu’à traiter des victimes de « follasses » ou jusqu’à leur dire qu’à la place de l’accusé, il leur « sauterait à la gorge » laissent chacune des associations signataires choquée par le message que cette nomination adresse aux victimes.

signataires-communique-edm

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.