Cécile Blanche
ex-scientifique, conteuse et productrice d'émissions sur radios associatives
Abonné·e de Mediapart

11 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 nov. 2020

Le budget participatif de la Région Occitanie

Un rappel sur le fonctionnement du budget participatif, sa place dans la démocratie directe. La Région Occitanie s'est engagée dans cette démarche et lance un appel à projet , "Pour une Occitanie ouverte sur le Monde". Radio Saint Affrique a répondu à cet appel et sollicite le vote de ceux qui s'informent sur Médiapart, et habitent l'Occitanie.

Cécile Blanche
ex-scientifique, conteuse et productrice d'émissions sur radios associatives
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le budget participatif de la Région Occitanie

Tout d’abord un rappel  Une des expressions de la démocratie directe : le budget participatif

La participation du citoyen, à une décision peut prendre la forme d’une consultation (enquête publique par exemple), d’une concertation, d’une coélaboration ou d’un référendum. Le référendum d’initiative citoyenne n’est pas inscrit dans la constitution française, pour l’instant. Par contre Le budget participatif, qu’on peut considérer comme une coélaboration,   permet aujourd’hui, une participation réelle du citoyen à la vie de la cité.

                Le budget participatif a été imaginé en 1989 à Porto Alegre au Brésil et repris par de nombreuses communes en Amérique du Sud, puis a traversé l’atlantique à partir des années 2000. C’est une nouvelle façon de déterminer les priorités budgétaires en associant les citoyens à leur définition. Il peut s’instaurer pour une commune, une communauté de commune une  Région.

Comment ça fonctionne

Bien que les modalités puissent varier d’un lieu à l’autre, parce que les contextes varient, on peut donner un schéma assez général de la mise en place du budget participatif. Nous prenons par exemple le cas d’une commune

La décision de créer un budget participatif appartient aux élus de la commune et se prend par délibération du conseil municipal. Le montant de ce budget est également défini en conseil municipal. Cette décision,  bien sûr, peut être influencée par une demande appuyée des citoyens. Par exemple au cours d’une campagne électorale.

                 Le budget participatif est un pourcentage du budget de la commune, variable selon le lieu Ce pourcentage peut varier de 1 à 50 % du budget total de la commune.

                Une fois la décision prise, des Assemblées Territoriales (quartiers, secteurs) sont ouvertes à la participation de tous les habitants de la ville. Elles définissent ce que les habitants considèrent comme les projets prioritaires à financer, puis élisent des délégués qui siègent au Conseil du Budget Participatif pour finaliser la synthèse des propositions, collaborer avec l’Administration Municipale a l’élaboration du plan d’exécution puis surveiller la réalisation.

                Notons au passage, le budget participatif des Lycées crée en 2005 par la Région Poitou-Charentes. Tous les lycéens, les personnels et les parents d’élèves sont conviés dans chaque établissement à débattre des projets qu’ils jugent prioritaires pour « mieux vivre et travailler au lycée » Ce budget s’élevait en 2008, en Poitou Charentes, à 10 millions d’euros, reconduit chaque année et pour 93 établissements.

                Des chercheurs se sont intéressés à l’aspect humain de ces budgets participatifs en menant des enquêtes dans les lieux où ce budget était instauré. Ils ont pu mettre ainsi en lumière l’aspect formateur de cette pratique : les citoyens peu politisés au départ, apprennent tout d’abord à s’exprimer en public. Et l’expression en publique, en plus d’améliorer la façon de poser son discours,  de prendre des distances avec ses préoccupations personnelles, requiert l’acquisition de connaissances politiques et de compétences techniques.

En définitive, le budget participatif, est, en plus de ses réalisations pour la commune et ses habitants, une appropriation du politique par le citoyen lambda.

La Région Occitanie a adopté cette démarche et a lancé un appel à projet intitulé « l’Occitanie ouverte sur le monde » considérant que l’Occitanie était une « terre de mixité, d’accueil et de brassage, ouverte sur le monde, dont les habitants sont attachés à l’art du « vivre ensemble » à égalité entre les peuples, entre les cultures, entre les femmes et les hommes »(fin de citation).

Radio Saint Affrique a répondu à cet appel en  proposant un projet impliquant des enfants soit à l’école soit en centre de loisirs, par le conte et la musique, en ateliers, animés par un conteur et musicien Rachidi Yomba. Vous pouvez aller sur le site de la Région Occitanie et consulter notre projet

https://jeparticipe.laregioncitoyenne.fr/projects/citoyennete-mondiale-2020/collect/depot-des-candidatures/proposals/developper-le-savoir-vivre-ensemble-par-le-conte-et-la-musique-donner-conscience-des-valeurs-de-la-diversite-et-de-la-solidarite  #45-23

ET……….habitants de l’Occitanie  votez pour ce projet !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Fraude fiscale : la procédure opaque qui permet aux grandes entreprises de négocier
McDonald’s, Kering, Google, Amazon, L’Oréal… Le règlement d’ensemble est une procédure opaque, sans base légale, qui permet aux grandes entreprises de négocier avec le fisc leurs redressements. Un rapport exigé par le Parlement et que publie Mediapart permet de constater que l’an dernier, le rabais accordé en 2021 a dépassé le milliard d’euros.
par Pierre Januel
Journal
Cac 40 : les profiteurs de crises
Jamais les groupes du CAC 40 n’ont gagné autant d’argent. Au premier semestre, leurs résultats s’élèvent à 81,3 milliards d’euros, en hausse de 34 % sur un an. Les grands groupes, et pas seulement ceux du luxe, ont appris le bénéfice de la rareté et des positions dominantes pour imposer des hausses de prix spectaculaires. Le capitalisme de rente a de beaux jours devant lui.
par Martine Orange
Journal — Livres
Le dernier secret des manuscrits retrouvés de Louis-Ferdinand Céline
Il y a un an, le critique de théâtre Jean-Pierre Thibaudat confirmait dans un billet de blog de Mediapart avoir été le destinataire de textes disparus de l’écrivain antisémite Louis-Ferdinand Céline. Aujourd’hui, toujours dans le Club de Mediapart, il revient sur cette histoire et le secret qui l’entourait encore. « Le temps est venu de dévoiler les choses pour permettre un apaisement général », estime-t-il, révélant que les documents lui avaient été remis par la famille du résistant Yvon Morandat, qui les avait conservés.
par Sabrina Kassa
Journal
Le député Sacha Houlié relance le débat sur le droit de vote des étrangers
Le député Renaissance (ex-LREM) a déposé, début août, une proposition de loi visant à accorder le droit de vote aux étrangers aux élections municipales. Un très « long serpent de mer », puisque le débat, ouvert en France il y a quarante ans, n’a jamais abouti.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet d’édition
Les guerriers de l'ombre
« Je crois que la planète va pas tenir longtemps, en fait. Que le dérèglement climatique ne me permettra pas de finir ma vie comme elle aurait dû. J’espère juste que je pourrai avoir un p’tit bout de vie normale, comme les autres avant ». Alors lorsque j'entends prononcer ces paroles de ma fille, une énorme, incroyable, faramineuse rage me terrasse. « Au moins, j’aurais vécu des trucs bien. J’ai réussi à vaincre ma maladie, c’est énorme déjà ».
par Andreleo1871
Billet d’édition
Canicula, étoile chien
Si la canicule n’a aucun rapport avec les canidés, ce mot vient du latin Canicula, petite chienne. Canicula, autre nom que les astronomes donnaient à Sirius, étoile la plus brillante de la constellation du Grand Chien. Pour les Grecs, le temps le plus chaud de l’année commençait au lever de Sirius, l’étoile chien qui, au solstice d’été, poursuit la course du soleil .
par vent d'autan
Billet de blog
L’eau dans une France bientôt subaride
La France subaride ? Nos ancêtres auraient évoqué l’Algérie. Aujourd’hui, le Sud de la France vit avec une aridité et des températures qui sont celles du Sahara. Heureusement, quelques jours par an. Mais demain ? Le gouvernement en fait-il assez ? (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Le bon sens écologique brisé par le mur du çon - Lettre ouverte à Élisabeth Borne
On a jamais touché le fond de l'aberration incommensurable de la société dans laquelle nous vivons. Au contraire, nous allons de surprises en surprises. Est-ce possible ? Mais oui, mais oui, c'est possible. Espérons que notre indignation, sans cesse repoussée au-delà de ses limites, puisse toucher la « radicalité écologique » de madame Borne.
par Moïra