DSM : Vivre est une maladie psychiatrique

http://initiativecitoyenne.be/article-la-non-conformite-et-la-libre-pensee-considerees-comme-maladies-mentales-125434989.html?utm_source=_ob_share&utm_medium=_ob_facebook&utm_campaign=_ob_sharebar

Les nouvelles maladies mentales identifiées par le DSM-V incluent l’arrogance, le narcissisme, la créativité supérieure à la moyenne, le cynisme, et le comportement antisocial. Ce que nous appelions des traits de personnalité autrefois sont désormais des maladies mentales. Et il existe des traitements.

Non content d'avoir placé nos désirs sexuels sous le joug de traits pathologiques farfelus, le DSM-V offre un magnifique lit à toutes les futures dictatures... tout sujet qui présenterait quelque chose d'un tout petit peu déviant aux idéologies serait légitimement interné et psychiatrisé, avec tout ce que cela comporte (les neuroleptiques et leurs effets). Puisque c'est le DSM qui l'dit !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.