Les maladies mentales : stigmatisation, DSM, médicaments... aux dépens de la relation soignante

"De nos jours, la maladie mentale fait encore peur. Elle est souvent associée, à tort, à une faiblesse, à une perte de contrôle. Cependant, pour une grande majorité de personnes, la maladie mentale est une souffrance soigneusement cachée. À cause de tous ces préjugés entourant la maladie mentale, seulement une personne atteinte sur trois consultera un professionnel de la santé."

http://www.rfi.fr/emission/20151214-maladies-mentales

Les patients "psy" souffrent non seulement de leur pathologie, mais aussi du regard de la société sur eux. Par ailleurs, le DSM aurait dû rester un outil de recherche. Aujourd'hui, il est utilisé, à tort, en enseignement et en outil de diagnostic - outil d'instauration de traitement.

Une émission RFI, passionnante.

Invités :

  • Pr Maurice Corcos, chef du Département de Psychiatrie pour adolescents et jeunes adultes de l'Institut Mutualiste Montsouris à Paris 14ème. Auteur de : Qui a peur de la maladie mentale ? 10 bonnes raisons de se méfier du DSM 5 aux éditions Dunod
  • Pr Prosper Gandaho, professeur de Psychiatrie d'Adultes à l'Université de Parakou, et chef du service de Psychiatrie du Centre Hospitalier Départemental et Universitaire du Borgou à Parakou au Bénin.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.